Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
CONTRIBUTIONS
 
 
Scandale du pétrole: Ne nous embrouillez pas !
Publié le : Mardi 18 Juin 2019 - 19:10 - Source : dakarmatin - Commentaires : 5 - Consulté : 1452 Imprimer

Le Sénégal est un petit pays charmant, attachant,  agréable à vivre. Les sénégalais parviennent à rester de bonne humeur en toutes circonstances, en dépit des vents contraires! Ne cassons donc pas la machine à l'autel des bavardages intempestifs de spécialistes et experts en tout qui croient avoir fait œuvre utile après s’être épanchés sur tous les médias. Sous ce rapport, et dans le contexte survolté des envolées lyriques, gazières et pétrolières, il convient de sérier les questions et de bien poser les problèmes pour y voir clair.

Le rôle  de la presse est d’enquêter, de recouper et de mettre à la disposition du public des éléments d’appréciation vérifiables pour se forger une opinion. Ce n'est sûrement pas la  tentative maladroite de nous influencer,  dans un sens ou dans un autre, qui serait à l'honneur d'un si beau métier. Davantage %à l’ère où n’importe qui peut faire de son téléphone un moyen de diffusion de sa vérité ou de ses mensonges.  Les temps ont définitivement changé. Le contingentement des idées et des pensées est une vaine entreprise.

Le rôle du Procureur, quant  à lui,  est de démêler l’écheveau des faits et des méfaits pour exercer la puissance publique, dans le sens bien compris de l’intérêt général. Il doit protéger la société et la défendre, au besoin contre ses propres démons. Le Procureur de la République est le gardien de la quiétude des citoyens. Il peut, et devrait s'autosaisir lorsque la rumeur enfle et déborde. Il peut-être actionné par sa hiérarchie le cas échéant . Dans ce cas, il ne doit jamais oublier qu'il n'est pas le Procureur du Président de la République ni celui du Gouvernement. Il est le Procureur de la République ! Il doit alors être digne de ses fonctions face à Dieu, face aux Hommes mais surtout en son âme et conscience. En ces moments où la pression doit lui être insoutenable, je partage avec lui une pensée  de Albert Einstein, le tutoiement en moins :

" Ne fais jamais rien contre ta conscience, même si l'Etat te le demande."

Cela étant dit, et entre autres questions qui méritent d’être élucidées, celles-ci me semblent être nécessaires :

-       Monsieur Aliou Sall, fonctionnaire en poste au bureau économique de l'Ambassade du Sénégal en Chine y a rencontré Monsieur Frank Timis dans le cadre d'une réception où Monsieur Pierre Goudiaby dit les avoir  présentés. Monsieur Aliou Sall a-t-il le droit, comme fonctionnaire, d'entrer en affaires avec un contact connu dans le cadre de sa mission de représentation du Sénégal à l’étranger ? Du point de vue de la déontologie. Au moins.

-       Au moment où Aliou Sall a commencé à travailler pour Frank Timis, avait-il démissionné de la fonction publique sénégalaise ? Ou jouissait-il d'une période de disponibilité ? Période qui aurait commencé quand ? Et qui se serait terminée quand ?

-       Le Président de la République élu en 2012 a signé un décret d'approbation du contrat paraphé par son prédécesseur. Ce contrat était il déjà au nom de  la société Petrotim ? Y'a-t-il eu changement de co-contractant ? Si oui,  pourquoi ?

-       Au moment de signer ce décret,  le Président de la République savait-il  que son propre frère avait des intérêts dans la société Petrotim limited ? Est-il bienséant de l'avoir fait bénéficier d’une telle opportunité, sans compétition ni compétence discriminatoire particulière ?

-       Par ailleurs, Monsieur Le Président de La République avait-il connaissance du contenu du rapport de l'IGE au moment d'apposer sa signature sur le décret ?

-       Si Frank Timis a pu vendre ses droits ou titres, c'est qu'il a dû les acheter ou obtenir un document l'y autorisant. A combien et au bénéfice de qui ? Quels ont-été  les retombées pour le fisc sénégalais ?

-       Si la vente ne se révèle pas avantageuse pour notre pays, est-il trop tard pour revenir en arrière ?

Voilà,  à mon sens quelques questions qui devraient intéresser les sénégalais. Et non les questions techniques compliquées qui cherchent à nous éloigner du cœur du sujet en donnant, aux uns et aux autres, l’occasion de faire l’étalage de leur savoir. Pour ce qui nous concerne, un Chef de l’État a été élu qui a prêté serment en ces termes :

 «  Devant Dieu et devant la Nation sénégalaise, je jure de remplir fidèlement la charge de président de la République du Sénégal, d’observer comme de faire observer scrupuleusement les dispositions de la Constitution et des lois, de consacrer toutes mes forces à défendre les institutions constitutionnelles, l’intégrité du territoire et l’indépendance nationale, de ne ménager enfin aucun effort pour la réalisation de l’unité africaine. »

 Il nous doit donc des explications claires, nettes et précises. A défaut la République a les moyens de l'y contraindre. Nous ne sommes pas des sujets !  A moins que la nature de notre système politique aie changé, les corps de contrôle et les Pouvoirs, législatif et judiciaire, doivent exercer leur rôle de veille et de sanction de toute dérive dans la gestion du bien commun. La société civile, et l’opposition légalement constituée, font partie des organes d'animation et de contrôle citoyen de la gestion des affaires publiques. Que chacun joue sa partition avec courage et détermination. Sans outrances verbales ni menaces à peine voilées. Au demeurant, et pour la manifestation de la Vérité,  point n'est besoin d'encombrer le bureau du Procureur. Le témoignage d'un ancien Premier ministre et d'anciens ministres qui ont porté des accusations circonstanciées devrait passer en priorité eu égard à leur statut.

Par ailleurs, arrêtons de spéculer sur les deals entre compagnies pétrolières et de jongler avec des milliards que nous ne verrons jamais.  C'est un monde opaque et glissant. Les transactions se nouent dans des salons feutrés à la City de Londres, à Wall Street ou à Tel Aviv. Nous n'y sommes pas. Nos dirigeants non plus, à moins de faire le pied de grue chez quelque broker. Alors, laissons les vrais spécialistes parler de la question, si sensible du pétrole et du gaz. Dans la complexité de la gestion de la phase d’exploration à la phase d’exploitation et de commercialisation, faisons appel aux meilleures talents et aptitudes en négociation. Et des sénégalais compétents dans ces domaines, il y'en a au pays comme à l’international. Mais ceux-là ne courent pas derrière la presse. Puis faisons, tous ensemble, preuve d’imagination et de générosité pour faire que les retombées financières du pétrole et du gaz, quelles qu'elles soient,  deviennent une bénédiction et une grâce pour notre pays, nos enfants et leurs descendants. C'est sur ce chantier que nous devons nous presser et non à la DIC qui devrait avoir assez à faire avec tous les crimes qui défraient la chronique

En vérité,  l’essentiel n'est-il pas  ce que nous ferons avec nos revenus pétroliers ? Le nombre d’écoles que nous construirons, les hôpitaux,  les routes, les aéroports, les investissements dans l'intelligence artificielle et la recherche,  les grandes universités, le développement de l’agriculteur bio, les chemins de fer, et tant de choses que le Procureur de la République a la responsabilité de nous rendre accessibles en ne se trompant pas de sujet.

 Que personne ne nous embrouille : Réglons les problèmes Sénégalo-sénégalais de bonne gouvernance. Les rapports de l'OFNAC et de l'IGE sont de bons intrants pour commencer. Sanctionnons de manière exemplaire tous ceux qui auront fauté avant même le coup de sifflet de départ, et mettons de l’ordre avant que ne survienne le désordre qui s'est installé dans tous les pays pétroliers ou miniers africains.

Nous pouvons et devons être l’exception !

En attendant , la dette intérieure sénégalaise tournerait autour de 500 milliards de CFA au moins…. Il ne pourrait pas nous avancer quelque chose le Timis qui vient, paraît- il de faire une vente sur notre dos? Si non, qu'il ne mette plus les pieds chez nous !

 

 

 

Amadou Tidiane WONE

woneamadoutidiane@gmail.com

 

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (5)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
NDIGËL - 18/06/2019 - 20h 13  
Quel sens de l'humour!!! Si, et seulement si, les uns et les autres décryptaient correctement votre contribution de haute facture!!! Mais, que se passe-t-il? J'ai oublié que la myopie intellectuelle a gagné plus d'un dans ce pays.
Amar 19 - 18/06/2019 - 21h 56  
Non Baba, ce n’est pas un problème Sénégal-Sénégalais comme tu l’avances. Que la justice sénégalaise fasse son travail ou pas cette affaire sera éclairée par les anglais. Pour deux sociétés cotées la bourse et qui de surcroît reçoivent des fonds publics la transparence et l’exemplarité sont obligatoires pour continuer à obtenir la confiance de leur population. À cause du Brexit et le processus de changement de PM les parlementaires n’ont pas encore pris le temps de se pencher dans ce dossier mais cela ne saurait tarder.
Miryam - 18/06/2019 - 23h 37  
Miracle Témoignage: Je me nomme Myriam je suis algérienne d'origine mais je vie en France ; mère de 3 enfants. Je vivais avec mon mari avec un grand amour, il est tombé sur le charme d'une jeune fille dans son boulot , mon mari a changé du jour au lendemain , il ne dors plus à la maison , il ma même dit en face qu'il ne veut plus de moi qu’il ne m'aime plus ,je ne fais que pleurer chaque jour , j'ai consultée des marabouts sur le net sans résultat.DIEU merci j'ai parlé de ma situation à un collègue de travail qui m'a donné le contact d'un Grand Maitre au nom de AZE CHANGO,il vit au Bénin dans un petit Village c'est lui qui m'a ramené mon homme très amoureux et nous sommes très heureux,Mon mari est revenu à la maison apres 3jours de travaux magique.Sincèrement je n’arrive pas à y Croire qu’il existe encore des personnes aussi terrible, sérieux et honnête dans ce monde, et il me la ramené, c’est un miracle.Je ne sais pas de quelle magie il est doté mais tout s’est fait en moins d’une semaine, il est fort dans tous les domaines.Je vous laisse son contact:Veuillez consulter son site pour prendre ces contact : Voici son site : www.grand-marabout-retour-affectif.fr
EL CHE - 19/06/2019 - 09h 18  
Toujours de pertinentes analyses...WAIT AND SEE...
Mamadou dieye - 19/06/2019 - 23h 06  
Dieu merci il ya des sénégalais qui sont restés lucides cela ne sert à rien de hurler avec....tout ce bruit ne sert à rien gardons raison et faisons que de ce débat jaillisse quelque chose qui rejoigne les intérêts des sénégalais politiciens partisans abstenez vous on ne vous écoutera pas nous gardons encore notre lucidité.....Merci pour votre contribution
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Lettre à M. Augustin Senghor
Can, Macky, mission reconquête
Restons concentrés…
Merci tunisiens !
LA FACE CACHÉE DES OPPOSANTS
Changer de politique pour sauver le dialogue !
Le statut actuel du Secrétariat général du Gouvernement : une curiosité ou incongruité typiquement sénégalaise
Le Pétrole au Sénégal, mirage ou réalité ?
La corruption au Sénégal : une endémie nourrie et entretenue au sommet de l’Etat
Le prix du progrès
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 118612 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 87659 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 63843 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 54302 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 53628 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 17 juillet 2019
AUTRES AUDIOS ...
Autour du Micro reçoit Khaoussou Dramé commerçants, sénégalais en Fran ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Quand Serigne Mbaye Thiam vogue dans les mêmes eaux que Mansour Faye
04/07/2019 - 06:49
Ousmane Sonko accuse Abdoulaye Daouda Diallo "Vous avez fait une magouille de 10 ...
30/06/2019 - 23:07
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Quand Me Ousmane Seye se prononçait sur la décision de la CEDEAO sur l’affai ...
24/05/2019 - 13:24
Vidéo Macky Sall a trouvé la définition du mot émergence à Aissata Tall Sal ...
31/01/2019 - 21:33
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Moi, superstitieux
L'OEIL DU CITOYEN
De Saneex à Sanaxadi !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 17 juillet 2019
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Lettre à M. Augustin Senghor
21/07/2019 - 08:16
Can, Macky, mission reconquête
21/07/2019 - 07:55
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 13 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - invité commissaire Abd ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 10 octobre 2018 avec Pape Alé Niang : une démocratie capturée
AUTOUR DU MICRO
Autour du Micro reçoit Khaoussou Dramé commerçants, sénégalais en France se ...
AUTRES VIDEOS
Le Scandale Du Siècle : Pétrole & Gaz au Sénégal (BBC News Afrique)
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017