Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SOCIETE
 
 
Assassinat de me Sèye : la famille du juge ne lâche pas l’affaire
Publié le : Mercredi 15 Mai 2019 - 18:39 - Source : Dakarmatin via Emedia - Commentaires : 3 - Consulté : 555 Imprimer

Cela fait 26 ans que le vice-président du conseil constitutionnel, Me Babacar Sèye a été assassiné. Un évènement qui est resté encore vivace dans les cœurs et les esprits des membres de sa famille, qui ne cessent réclamer justice. Plus d’un quart de siècle après cet évènement tragique, la douleur reste intacte. Toujours persistante parce qu’il n’y a plus de coupable dans cette affaire.

Les personnes qui ont été condamnées ont été amnistiées. Ainsi, la famille de Me Sèye ne tourne toujours pas la page de cette affaire. « Tourner la page, c’est se taire sur les injustices qui ont été commises. En voulant assujettir le pouvoir judiciaire pour de intérêts bassement matériels, on veut légitimer un assassinat. L’assassinat de mon père était organisé et légitimé. Tourner la page c’est à la limite accepter que des mafiosi continuent à sévir au Sénégal. On ne tournera pas la page aussi facilement tant que l’affaire ne sera pas élucidée », a déclaré le fils de Me Babacar Sèye en l’occurrence Abdou Sèye.

En effet, l’ancien vice-président du conseil constitutionnel a été assassiné le 15 mai 1993 alors qu’on attendait les résultats de l’élection présidentielle. Plusieurs personnes ont été arrêtées suite à ce meurtre dont le mobile semble être politique. Me Wade, Viviane Wade (son épouse) et Abdoulaye Faye ont été accusés de complicité d’assassinat et d’atteinte à la sûreté de l’État, mais ils ont été laissés en liberté. Inculpés, les accusés Amadou Clédor Sène, Assane Diop et Pape Ibrahima Diakhaté ont été placés sous mandat de dépôt.

Le procès a débuté le 26 septembre 1994 et a duré quatre jours. Le 30 septembre 1994, la Cour d’assise de Dakar rend son verdict. Elle inflige à Mamadou Clédor Sène une peine de 20 ans de travaux forcés, là où Assane Diop et Pape Ibrahima Diakhaté ont écopé la peine de 18 ans de travaux forcés. Ces derniers ont été amnistiés sous le règne d’Abdoulaye Wade grâce à la loi Ezzan.

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (3)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
KO - 15/05/2019 - 19h 06  
que la famille commence à dire tout ce qu'elle sait
Tine - 15/05/2019 - 19h 53  
Prier pour le repos de son ame comme nous on le fait.un juge nest pas nimporte qui
Gorguidiop - 16/05/2019 - 06h 15  
Pourquoi ce silence lourd de la famille pendant tout ce temps. Êtes vous prêts à tout dire, je dis tout. Qu'est ce qu'on vous avez mis dans la bouche pour que vous restiez silencieux pendant tout ce temps?
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Découverte macabre à Kédougou: le corps sans vie d’un chasseur retrouvé près de la mine d’or de Sabodala
Université Cheikh Anta Diop de Dakar : affrontements entre service de sécurité du Coud et les tabliers
Seydi Gassama sur la peine de mort : ‘’Nous pensons que c’est un châtiment inutile’’
Achat d'un véhicule à 45 millions : Moustapha Fall "Che" se blanchit et renvoie la balle au Dg de la Sn Hlm
Pénurie d’eau à Koutal
Le président du PSG mis en examen pour un versement présumé de 2 milliards f CFA à Lamine Diack
Moustapha Lo et Abdou Ndaffa Faye exécutés
Thione Seck : « Al hamdoulilah, comment une personne comme moi peut-il blanchir de l’argent ? »
Me Bamba Cissé, avocat de Thione Seck, salue le courage du juge
Procès faux-billets - la procédure annulée, Thione Seck et Alaye Djité libres !
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 110944 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 85659 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 61947 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 52836 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 52089 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
CHRONIQUE PAPE
Et pourtant dans sa chronique du 27 juin 2018, Pape Alé Niang avait tiré la sonn ...
AUTRES AUDIOS ...
Autour du Micro reçoit Khaoussou Dramé commerçants, sénégalais en Fran ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
A quel magistrat Maguette Diop se fier ?
23/05/2019 - 12:55
Comment l’Etat a perdu 1234 milliards de recettes fiscales en 2017
22/05/2019 - 21:34
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Vidéo Macky Sall a trouvé la définition du mot émergence à Aissata Tall Sal ...
31/01/2019 - 21:33
Quand Aïssata Tall Sall dénonçait la transhumance
29/01/2019 - 09:49
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
A quoi servent nos engins acquis à coup de milliards ?
L'OEIL DU CITOYEN
Violence à outrance !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Et pourtant dans sa chronique du 27 juin 2018, Pape Alé Niang avait tiré la so ...
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Tous coupables !
23/05/2019 - 14:41
Enfumage !
22/05/2019 - 08:38
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
LII du 27 janvier 2019 avec Pape Alé Niang: la baisse du prix du loyer entre le ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 23 janvier 2019 avec Pape Alé Niang
AUTOUR DU MICRO
Autour du Micro reçoit Khaoussou Dramé commerçants, sénégalais en France se ...
AUTRES VIDEOS
Ça Me Dit Mag du 15 décembre 2018 avec Pape Alé Niang : invité Malick Gackou ...
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017