Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SOCIETE
 
 
Procès Médinatoul Salam : Le procureur réclame Cheikh Béthio
Publié le : Mardi 23 Avril 2019 - 12:23 - Source : seneweb - Commentaires : 1 - Consulté : 993 Imprimer

Le procès du double meurtre de Médinatoul Salam s'est ouvert ce mardi 23 avril devant la Chambre criminelle du tribunal de grande instance de Mbour. Tous les accusés sont présents sauf Cheikh Béthio Thioune, le principal mis en cause.

Le guide des thiantacônes est hors du pays, précisément à Bordeaux (France) pour se soigner, selon ses proches. C'est à quelques jours du procès que ses avocats ont déposé un certificat médical attestant qu'il ne peut pas comparaître. Et ce mardi, dès l'ouverture de l'audience, les conseils du guide des thiantacones ont demandé au juge de juger l'excuse légitime et de sursoir au jugement de Cheikh Béthio Thioune. Ce, tout en procédant à celui des autres accusés.

"Nous sommes face à un dilemme"

Les robes noires veulent que leur client ne soit jugé par défaut (ou par contumace). "Cheikh Béthio est un citoyen ordinaire, plaide Me Ousmane Sèye, un des avocats de la défense. Il doit se présenter à la barre de votre tribunal. Mais, depuis janvier 2019, il reçoit des soins intensifs. Nous ne pouvons pas solliciter le renvoi de cette affaire comme nous le permet le Code pénal car cela pourrait porter préjudice aux accusés qui sont en détention préventive depuis 7 ans. Vous avez un dossier médical signé établi par son médecin traitant qui vous éclaire sur la santé de Béthio Thioune."

Me Mouhamadou Moustapha Dieng d'appuyer : "Nous sommes aujourd'hui face à un dilemme. La défense a déposé à temps et en toute transparence le dossier de Cheikh Béthio Thioune qui atteste un état de santé précaire. Le droit à la santé est un droit fondamental. Cependant, les accusés ont droit à un procès équitable et jugés conformément à la loi. Donc, l'affaire doit être retenue."

"L'argument de la défense n'est pas du tout recevable"

Faisant son réquisitoire, le ministère public a révélé que dossier médical de Cheikh Béthio ne lui a pas été communiqué. Il dit : "Le parquet n'a pas le dossier entre ses mains au moment où je vous parle. Le débat en matière pénale est un débat loyal. On ne doit pas prendre parti. Cela porte atteinte à la bonne administration de la justice. Quand un dossier médical n'est pas à mon connaissance, je ne peux pas prononcer un sursis de contumace."

Sur les considérations juridiques soulevées par la défense, procureur a rappelé que "nous sommes en matière criminelle". De ce fait, enseigne-t-il, il appartient à l'accusé de se mettre à la disposition de la justice. Il martèle : "Cheikh Béthio est placé sous contrôle judiciaire depuis le 21 février 2013. La Chambre d'accusation n'a toujours pas levé cette mesure. Le dossier constitue un tout. L'argument balancé n'est pas du tout recevable. L'accusé doit respecter les obligations imposées par la justice."

Au nom des avocats la partie civile, Me Khassimou Touré s'est dit "meurtri et triste à la fois". Il a rappelé qu'un bon procès est un procès qui respecte les fondamentaux d'un procès juste et équitable. "On ne nous a jamais communiqué le dossier médical de Cheikh Béthio, signale-t-il. Les victimes ont les mêmes droits que les accusés. Bara Sow et Ababacar Fall ont atrocement tués et atrocement ensevelis."

"Il n'y a pas d'accusé de première classe ou de seconde classe"

Me Touré de poursuivre : "Celui par qui tout est arrivé est absent du prétoire. Il faut respecter les droits de la victime torturé et écrasée. La personne morale de cette affaire ne doit pas être jugé par contumace. Tous les hommes naissent égaux de la loi. Il n'y a pas d'accusé de première classe ou de seconde classe."

L'avocat plaidera le rejet pur et simple de la demande de la défense qui, selon lui, n'est "fondée sur aucun fait juridique pertinent". Avant de conclure, Me Khassimou Touré a laissé entendre que le dossier médical en question, fabriqué de façon confidentielle, est un dossier médical de complaisance.

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (1)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Moussa N Mbaye - 24/04/2019 - 10h 07  
Céyy Senegal. La justice est alterée et bafouée .La justice n'est appliquée que sur le Senegalais Lambdaa.Alakhira dou yombeu
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DAKAR
Retour de la peine de mort : Mgr Benjamin Ndiaye prend position
Festival de Cannes : Mati Diop remporte le Grand prix
Perspectives d’un ultime mandat:Macky Sall avance si masqué …
Afrique du Sud : Macky Sall boude les militants de L’APR
Abdoul Mbaye relève les couacs du «fast track»
Nouvelle route de la soie : la réponse de Atepa à la Chine
PCA SN HLM : Moustaha Fall Che sur siège éjectable ?
Le Sénégalais Amat Cama, étoile montante de la sphère des hackers
Dialogue national : Les termes de référence adoptés
La police fait tomber une bande armée: Des téléphones, sacs, ordinateurs retrouvés dans leur villa
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Retour de la peine de mort : Mgr Benjamin Ndiaye prend position
Me Mbaye Gueye, Bâtonnier, demande au Procureur d’arrêter d’abuser de leur pouvoir
Quand les OPJ placent les juges dans l’embarras
Mbaye Guèye bâtonnier : «L’affaire Thione Seck est comparable au dossier de Khalifa Sall»
Moustapha Fall Che sous une pluie de critiques
Koussanar : Une dame de 50 ans tue son jeune frère, handicapé, d’un coup de bâton
Aminata Niane reprend du service
Traitement des faits divers : La presse est-elle allée trop loin ?
Le synpics condamne l’agression des agents de la 2Stv à l’Ucad
Chine : 5 étudiants sénégalais arrêtés pour trafic de drogue
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 111319 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 85740 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 62020 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 52906 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 52148 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
CHRONIQUE PAPE
Et pourtant dans sa chronique du 27 juin 2018, Pape Alé Niang avait tiré la sonn ...
AUTRES AUDIOS ...
Autour du Micro reçoit Khaoussou Dramé commerçants, sénégalais en Fran ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
A quel magistrat Maguette Diop se fier ?
23/05/2019 - 12:55
Comment l’Etat a perdu 1234 milliards de recettes fiscales en 2017
22/05/2019 - 21:34
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Quand Me Ousmane Seye se prononçait sur la décision de la CEDEAO sur l’affai ...
24/05/2019 - 13:24
Vidéo Macky Sall a trouvé la définition du mot émergence à Aissata Tall Sal ...
31/01/2019 - 21:33
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
A quoi servent nos engins acquis à coup de milliards ?
L'OEIL DU CITOYEN
Violence à outrance !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Et pourtant dans sa chronique du 27 juin 2018, Pape Alé Niang avait tiré la so ...
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Dialogue national: Pas de consensus sur les termes de référence
25/05/2019 - 10:00
Sénégal : en route vers l’effondrement ?
24/05/2019 - 20:01
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
LII du 27 janvier 2019 avec Pape Alé Niang: la baisse du prix du loyer entre le ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 23 janvier 2019 avec Pape Alé Niang
AUTOUR DU MICRO
Autour du Micro reçoit Khaoussou Dramé commerçants, sénégalais en France se ...
AUTRES VIDEOS
Ça Me Dit Mag du 15 décembre 2018 avec Pape Alé Niang : invité Malick Gackou ...
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017