Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
POLITIQUE
 
 
Pourquoi Macky veut structurer maintenant l'APR...
Publié le : Dimanche 21 Avril 2019 - 14:21 - Source : Seneweb - Commentaires : 0 - Consulté : 708 Imprimer

L'absence de numéro 2 dans son parti, la perspective de sa succession et la suppression annoncée du poste de Premier ministre ne sont pas étrangères à la volonté affichée par Macky Sall de structurer, à ses risques et périls, l'Alliance pour la République.

Le président de l'Alliance pour la République (Apr) a invité, avant-hier, les responsables du Secrétariat exécutif national (Sen) de son parti à "engager la réflexion sur le lancement du processus, idéalement après le Ramadan, de la structuration de l'Apr". Car, Macky Sall reste convaincu que "la non-structuration dans laquelle se meut le parti depuis sa naissance, si elle a des avantages politiques indéniables, charrie cependant beaucoup de handicaps".

Mieux, le chef de l'État est d'avis qu'il "est temps d'analyser en profondeur les contreperformances électorales, singulièrement en Casamance, Thiès et Diourbel, et rompre avec l'exercice consistant à se vilipender les uns les autres pour expliquer des défaites". Surtout quand on sait que l'Apr toujours renvoie à l'opinion publique, malgré ses victoires aux scrutins auxquels elle a pris part, l'image d'une armée mexicaine.

Portée sur les fonts baptismaux le 1 décembre 2008, dans un contexte de guerre froide entre son géniteur, Macky Sall, et le président de la République d'alors, Me Abdoulaye Wade, cette formation politique, qui voulait aller en rangs serrés à l'élection présidentielle qui devait se dérouler en 2012, est aujourd'hui à la croisée des chemins. Bref, l'Apr est dans l'obligation de s'engager en faveur d'une structuration en bonne et due forme.

Éviter une fratricide guerre des chefs

Réélu le 24 février dernier pour un second mandat et face à la perspective de quitter la magistrature suprême en 2024, le président-fondateur de l'Apr sait que le moment est venu de sortir de l'informel. Histoire de contenir les velléités de succession qui ne manqueront, qu'on le veuille ou non, de se faire jour dans cette formation politique qui ne peut plus faire l'économie d'un cadre normatif pour savoir qui pèse quoi.

En effet, comme par un coup du destin, ce qui devait être un baptême du feu, voire un ballon d'essai, se transforme en coup de maître. Macky Sall réussit la prouesse, après seulement 4 ans de présence dans le champ politique et un tour du Sénégal plus tard, à coiffer au poteau des mammouths politiques (Moustapha Niasse et Ousmane Tanor Dieng) et envoyer à la retraite, à l'issue d'un épique second tour, Me Abdoulaye Wade.

Pris dans le tourbillon de la gestion du pouvoir, le nouveau chef de L'État, qui n'avait pas bénéficié d'un état de grâce, a préféré laissé l'Apr dans le statu-quo. Pour ne pas dire le désordre. Ce qui ne peut plus prospérer. D'autant plus que des identités remarquables comme Moustapha Cissé Lô, Aminata Touré, Amadou Bâ, Alioune Badara Cissé, Aly Ngouille Ndiaye sont déjà dans les starting-blocks pour lui succéder.

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (0)
Ajouter un commentaire
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Babacar Thioye Ba:« On a l’impression qu’il existe une justice pour Khalifa et une justice pour les autres »
«Le Professeur Serigne Diop a le parcours pour présider le dialogue national»
Perspectives d’un ultime mandat:Macky Sall avance si masqué …
Me Ousmane Seye précise : “Khalifa Sall a été jugé sur la base d’un Rapport de l’Ige
Afrique du Sud : Macky Sall boude les militants de L’APR
Abdoul Mbaye relève les couacs du «fast track»
PCA SN HLM : Moustaha Fall Che sur siège éjectable ?
Dialogue national : Les termes de référence adoptés
Arrêté Ousmane Ngom : Moustapha Diakhaté salue la suppression de cette "mesure liberticide"
Que sont devenus les anciens candidats après la présidentielle ?
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 111319 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 85739 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 62020 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 52906 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 52148 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
CHRONIQUE PAPE
Et pourtant dans sa chronique du 27 juin 2018, Pape Alé Niang avait tiré la sonn ...
AUTRES AUDIOS ...
Autour du Micro reçoit Khaoussou Dramé commerçants, sénégalais en Fran ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
A quel magistrat Maguette Diop se fier ?
23/05/2019 - 12:55
Comment l’Etat a perdu 1234 milliards de recettes fiscales en 2017
22/05/2019 - 21:34
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Quand Me Ousmane Seye se prononçait sur la décision de la CEDEAO sur l’affai ...
24/05/2019 - 13:24
Vidéo Macky Sall a trouvé la définition du mot émergence à Aissata Tall Sal ...
31/01/2019 - 21:33
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
A quoi servent nos engins acquis à coup de milliards ?
L'OEIL DU CITOYEN
Violence à outrance !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Et pourtant dans sa chronique du 27 juin 2018, Pape Alé Niang avait tiré la so ...
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Dialogue national: Pas de consensus sur les termes de référence
25/05/2019 - 10:00
Sénégal : en route vers l’effondrement ?
24/05/2019 - 20:01
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
LII du 27 janvier 2019 avec Pape Alé Niang: la baisse du prix du loyer entre le ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 23 janvier 2019 avec Pape Alé Niang
AUTOUR DU MICRO
Autour du Micro reçoit Khaoussou Dramé commerçants, sénégalais en France se ...
AUTRES VIDEOS
Ça Me Dit Mag du 15 décembre 2018 avec Pape Alé Niang : invité Malick Gackou ...
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017