Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SCANDALES D'ETAT
 
 
Marché de l’eau potable dans nos villes : Mansour Faye n’a pas dit toute la vérité
Publié le : Vendredi 19 Avril 2019 - 14:04 - Source : le témoin - Commentaires : 3 - Consulté : 1147 Imprimer

S’il n’y avait que le manque d’élégance, passe encore. Nous écrivions que le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement sortant, M. Mansour Faye, avait manqué d’élégance à l’égard de son successeur, le so- cialiste Serigne Mbaye Thiam, en voulant coûte que coûte boucler avant son départ l’appel d’offres international relatif au choix d’un fermier pour la gestion de l’eau potable dans nos grandes villes. En effet, plutôt que de faire confiance à la continuité de l’Etat, le maire de Saint- Louis, qui avait reçu un don de bennes tasseuses de la part de Suez, un des soumissionnaires à l’appel d’offres qu’il avait lancé, a voulu confirmer lui-même la « victoire » de l’ex-Lyonnaise des eaux dans ce gigantesque marché. Ce quand bien même il est de notoriété publique que cette société est « plus disante » — « excusez l’expression ! — que la SDE (Sénégalaise des Eaux) qui a proposé un prix du mètre cube d’eau moins élevé. Et donc plus intéressant pour la bourse du consommateur. La SDE qui gère la concession de l’eau dans les centres urbains du Sénégal depuis 1996 et a réalisé d’excellentes performances dans le secteur de l’hydraulique urbaine. Performances qui valent au Sénégal non seulement d’avoir atteint les ODD (objectifs de développe- ment durable) dans le domaine de l’eau potable — le seul où notre pays a réalisé ses objectifs — mais aussi d’être cité en exemple partout en Afrique. Et même ailleurs.

L’appel d’offres lancé par le ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement ayant été retoqué par l’Autorité de Régulation des Marchés publics (Armp) devant laquelle la SDE s’était pourvue, la commission de dépouillement avait ressorti ses calculs et fait semblant de procéder à une nouvelle évaluation des offres. Sans surprise, Mansour Faye a prétendu avant de quitter son ancien ministère que...Suez avait de nouveau gagné ! Mais ce faisant, il avait quelque peu, disons, escamoté les choses. En effet, il a soutenu que la commission avait examiné « trois offres » comme lors du premier dépouillement. Ce qui n’est pas vrai puisque l’un des sou- missionnaires, en l’occurrence la multinationale française veolia, s’était retiré entretemps de la compétition.

Explication : la validité des offres pour l’appel d’offres international expirait le 27 mars dernier. Ce que constatant, le ministère à écrit à la Direction centrale des marchés publics (Dcmp) le 02 du mois en cours (avril) pour solliciter une prolongation de cette validité. Or, dès le 03 avril, c’est-à-dire le lendemain de l’expédition de cette lettre, veolia adressait une lettre au ministère pour l’informer de son désistement à l’appel d’offres et réclamer par la même occasion le remboursement de sa caution. Laquelle se monte à... 800 millions de nos francs ! En disant que la commission de dépouillement a examiné « trois offres », le ministre Mansour Faye a donc pris des libertés avec la vérité. Sans doute ne voulait- il pas admettre que son appel d’offres international n’avait plus aucune validité sur le plan juridique et que le gouvernement devait donc en lancer un autre ! Pudique, et pour ne pas faire de peine à ses amis de Suez à qui il ne peut rien refuser, le « beauf » du Président a préféré donc — comment le dire poliment ?— pécher par omission ! Ou alors : il a « tassé » la vérité avec des bennes ? 

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (3)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
DEUGEU - 19/04/2019 - 14h 47  
la question que nous tous devons nous poser est la suivante: est-ce que on est obligé de céder notre eau, dés lors nous effectuons tous les travaux difficiles ou compliqués surtout que bon an mal an nous gérons la senelec deux fois plus complexe ARRÊTEZ DE BRADER LES RESSOURCES DU PAYS Que l'appel d'offre soit normal ou pas ce n'est pas notre probleme nos ce ue nous voulons c'est mettre fin à la privatisation tout court surtout des ressources telles que l'electricité, l'eau ou le téléphone
Ibra - 19/04/2019 - 15h 56  
leslois sont justes un amusement. ce gens ne méritent pas ma confiance. la france considère le Sénégal comme sa banlieu. attention
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
A quel magistrat Maguette Diop se fier ?
Comment l’Etat a perdu 1234 milliards de recettes fiscales en 2017
L’Airbus A 330-900 d’Air Sénégal décolle de Dakar pour Paris avec 80 passagers à bord
Bamboula dans les consulats du Sénégal à l’étranger ; le cas spécial du consulat général du Sénégal à New York.
Les travailleurs de la Sn-Hlm dénoncent la gestion calamiteuse de Mamadou Kassé
Soupçons de corruption à la DAF : Aly Ngouille Ndiaye ordonne une enquête
Thierno Alassane Sall revient à la charge : " Pourquoi j'ai démissionné de mon poste "
La douane expose l'économie sénégalaise à la fraude et la concurrence déloyale...
IPRES, le scandale financier étouffé
Douane: Pour un contentieux de 4 milliards, Bolloré autorisée à ne payer 400 millions
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 110944 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 85659 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 61947 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 52836 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 52089 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
CHRONIQUE PAPE
Et pourtant dans sa chronique du 27 juin 2018, Pape Alé Niang avait tiré la sonn ...
AUTRES AUDIOS ...
Autour du Micro reçoit Khaoussou Dramé commerçants, sénégalais en Fran ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
A quel magistrat Maguette Diop se fier ?
23/05/2019 - 12:55
Comment l’Etat a perdu 1234 milliards de recettes fiscales en 2017
22/05/2019 - 21:34
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Vidéo Macky Sall a trouvé la définition du mot émergence à Aissata Tall Sal ...
31/01/2019 - 21:33
Quand Aïssata Tall Sall dénonçait la transhumance
29/01/2019 - 09:49
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
A quoi servent nos engins acquis à coup de milliards ?
L'OEIL DU CITOYEN
Violence à outrance !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Et pourtant dans sa chronique du 27 juin 2018, Pape Alé Niang avait tiré la so ...
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Tous coupables !
23/05/2019 - 14:41
Enfumage !
22/05/2019 - 08:38
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
LII du 27 janvier 2019 avec Pape Alé Niang: la baisse du prix du loyer entre le ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 23 janvier 2019 avec Pape Alé Niang
AUTOUR DU MICRO
Autour du Micro reçoit Khaoussou Dramé commerçants, sénégalais en France se ...
AUTRES VIDEOS
Ça Me Dit Mag du 15 décembre 2018 avec Pape Alé Niang : invité Malick Gackou ...
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017