Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
POLITIQUE
 
 
Ces tâches noires de la bonne gouvernance de Macky Sall 2
Publié le : Lundi 15 Avril 2019 - 08:33 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 3 - Consulté : 309 Imprimer

Lors de la prestation de serment du Président Macky Sall, celui-ci a exposé avec brio les goulots d'étranglement qui freinent l'émergence du Sénégal. Un diagnostic sans complaisance devant ses pairs africains et de chefs de Gouvernements, venus rehausser de leur présence cette cérémonie solennelle. Le président Sall a listé la lenteur de l'administration sénégalaise, la saleté de nos villes, la corruption etc...

Une sorte d'itinérance mémorielle dont lui seul a le secret. Depuis 2012, date à laquelle son destin présidentiel était tracé, le successeur de Wade s’était dépeint comme un grand théoricien de la bonne gouvernance sur le papier. Mais il peine à mettre sur les rails les actes et pratiques de celle-ci.

Ce discours lors de la prestation de serment, avec ses déclarations de bonnes intentions relatives à la bonne conduite des affaires de l’Etat, qui a provoqué un nouvel espoir. Mais la présence de certaines personnalités politiques dans son tout nouveau gouvernement remet en cause la transparence et la bonne gouvernance.

En effet, trois de ses ministres, en l’occurrence, Oumar Gueye, Mame Mbaye Niang et son tout nouveau ministre de l'enseignement supérieur, Cheikh Oumar Hann entachent gravement la sincérité d'une gouvernance  sobre et vertueuse.

De vrais prédateurs ?

Le premier, désormais Ministre des Collectivités territoriales et de l’Aménagement du territoire, est soupçonné d’être mêlé dans un vaste réseau de corruption, comme l'a relaté nos confrères de Jeune Afrique. Le second, ministre chef de Cabinet du Président de la République, est accusé d'un détournement de 20 milliards dans la gestion du Programme des Domaines Agricoles Communautaires (PRODAC).

Ce scandale lui vaut aujourd’hui le surnom de "Mbayeprodac". Enfin, Cheikh Oumar Hann, l'ancien Directeur général du Centre des œuvres universitaires de Dakar (Coud) a été épinglé par l’Office National de lutte contre la Fraude et la Corruption (Ofnac) dans un rapport pour surfacturation. D’ailleurs, cette nomination a indigné l’opinion publique et le monde universitaire.

C’est vrai ces trois personnalités bénéficient de la présomption d’innocence, mais le président Sall n’aurait dû pas les maintenir au gouvernement, comme cela se fait dans les démocraties modernes, jusqu'à ce que la justice tranche.

ReseauneNews 

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (3)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Gueum sa bopp - 15/04/2019 - 12h 42  
C'est bien de se départir de ces personnalités qui entachent gravement au bilan de la bonne gouvernance de son Excellent M le Président de la République Il faudrait également élargir les sanctions et changements au niveau de certaines directions générales En effet, il y a de ces DG qui ne sont pas là pour faire émerger le pays mais plutôt pour se faire de l'argent sur le dos de leur personnel. Parmi ces Dg on peut citer à titre illustratif celui de la poste Cire DIA et celui de l'AGETIP El Hadj Malick GAYE. Ce dernier est le pire DG que l'AGETIP a connu. Il n'est même pas capable de payer au personnel leur prime. Avant sa nomination, les agents percevaient deux primes l'année et maintenant, ils n'en perçoivent plus. Cette situation est due seulement à sa mauvaise gestion. Il n'est là que pour tordre les procédures de passation des marchés. Il profite avec son clan pour dilapider la boite et voler l'argent du contribuable. Malheureusement, M. le Président de la République vous laissez faire car les RG vous ont certainement donné des rapports sur la mauvaise gestion de ce DG.
Gueum sa bopp - 15/04/2019 - 12h 42  
C'est bien de se départir de ces personnalités qui entachent gravement au bilan de la bonne gouvernance de son Excellent M le Président de la République Il faudrait également élargir les sanctions et changements au niveau de certaines directions générales En effet, il y a de ces DG qui ne sont pas là pour faire émerger le pays mais plutôt pour se faire de l'argent sur le dos de leur personnel. Parmi ces Dg on peut citer à titre illustratif celui de la poste Cire DIA et celui de l'AGETIP El Hadj Malick GAYE. Ce dernier est le pire DG que l'AGETIP a connu. Il n'est même pas capable de payer au personnel leur prime. Avant sa nomination, les agents percevaient deux primes l'année et maintenant, ils n'en perçoivent plus. Cette situation est due seulement à sa mauvaise gestion. Il n'est là que pour tordre les procédures de passation des marchés. Il profite avec son clan pour dilapider la boite et voler l'argent du contribuable. Malheureusement, M. le Président de la République vous laissez faire car les RG vous ont certainement donné des rapports sur la mauvaise gestion de ce DG.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Condoléances de Sonko à Macky : Ibrahima Séne le taxe de monstre
Alioune Tine dénonce l'arrestation de l'activiste Guy Marius Sagna
Report des locales : Abdoul Mbaye, Tas et Mamadou Lamine Diallo rejoignent le PDS
Dossier Ressources naturelles : Sauvons les baobabs du Sénégal
Report des élections locales: Les Pds dit niet
Barthelemy Dias et la monnaie Eco
La plateforme Aar li nu bokk vent debout
Le report des locales n'a d'intérêt que pour Macky
Négociation d’une grâce pour Khalifa Sall : Moussa Taye dément l'avocat de l'Etat, Me Baboucar Cissé
Abdoulaye Wade sur Tanor Dieng : «Nos deux idéologies se sont heurtées, parfois avec violence mais…»
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 118074 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 87532 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 63714 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 54193 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 53526 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 17 juillet 2019
AUTRES AUDIOS ...
Autour du Micro reçoit Khaoussou Dramé commerçants, sénégalais en Fran ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Quand Serigne Mbaye Thiam vogue dans les mêmes eaux que Mansour Faye
04/07/2019 - 06:49
Ousmane Sonko accuse Abdoulaye Daouda Diallo "Vous avez fait une magouille de 10 ...
30/06/2019 - 23:07
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Quand Me Ousmane Seye se prononçait sur la décision de la CEDEAO sur l’affai ...
24/05/2019 - 13:24
Vidéo Macky Sall a trouvé la définition du mot émergence à Aissata Tall Sal ...
31/01/2019 - 21:33
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Aliou Sall et ses balivernes..
L'OEIL DU CITOYEN
De Saneex à Sanaxadi !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 17 juillet 2019
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Restons concentrés…
15/07/2019 - 14:50
Merci tunisiens !
15/07/2019 - 08:06
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 13 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - invité commissaire Abd ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 10 octobre 2018 avec Pape Alé Niang : une démocratie capturée
AUTOUR DU MICRO
Autour du Micro reçoit Khaoussou Dramé commerçants, sénégalais en France se ...
AUTRES VIDEOS
Le Scandale Du Siècle : Pétrole & Gaz au Sénégal (BBC News Afrique)
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017