Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SOCIETE
 
 
DG Youga Sow SOCOCIM monte au créneau on ne peut plus supporter les taxes de l’Etat d’où l’impératif d’augmenter le prix du ciment.
Publié le : Jeudi 14 Mars 2019 - 12:01 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 6 - Consulté : 1140 Imprimer

Après la sortie de l’Association des consommateurs du Sénégal (ASCOSEN), Momar Ndao, dénonçant la hausse du prix du ciment par la Sococim, le président directeur général de cette société de cimenterie, Youga Sow monte au créneau. Selon lui, la SOCOCIM ne peut plus supporter les taxes de l’Etat d’où l’impératif d’augmenter le prix du ciment.

Suite à la sortie de l’association des consommateurs du Sénégal  (ASCOSEN) dénonçant la hausse  du prix du ciment, le président directeur général de la SOCOCIM Youga Sow apporte des explications.

«La vérité, c’est que nous ne pouvons plus continuer à absorber des taxes sur nos marges. En 2018, on a eu une année difficile où tous les cimentiers ont perdu de l’argent. C’est des milliards de perte. La taxe est répercutée aux consommateurs. Ceci dit, on parle quand même d’une augmentation de 3 francs par kilogramme. Vous vous rendez compte ? Soit, l’équivalent de 300 francs par sac. C’est uniquement pour répercuter la taxe. L’année dernière, l’Etat avait bloqué les prix parce qu’il avait lancé une année spéciale dite une année sociale. Aujourd’hui, on est sorti de cette situation et nous ne pouvons plus continuer à vendre à perte au moment où l’Etat collecte sur nous», a-t-il précisé.

Il  souligne au passage que le Sénégal a les plus bas prix  de toute l’Afrique de l’Ouest. Et cette augmentation n’affecte en rien le rang du Sénégal dans la sous-région. «Il y a aucun pays en Afrique de l’Ouest où les prix du ciment sont plus bas que ceux du Sénégal. Le différentiel entre le Sénégal et les autres se situe entre 20 et 25 mille francs Cfa. Le Sénégalais achète la tonne de ciment entre 20 et 25.000 F CFA. C’est en dessous des prix dans toute la sous-région. Ce n’est pas possible de continuer ainsi !».

«Pourquoi depuis deux ans l’Etat du Sénégal subventionne la Senelec à hauteur de  75 milliards F cfa  et lui fait une reconnaissance de dette de plus de 200 milliards de francs Cfa pour maitriser le coût de l’électricité ? C’est parce que le carburant a augmenté. C’est la raison pour laquelle, la Sénélec a été subventionnée. Quant à nous industriels, personne ne nous subventionne», relève-t-il. «Donc, nous ne pouvons plus vendre à perte», a laissé entendre M. Sow.

2000 à 3000 emplois menacés

Youga Sow a aussi fait savoir qu’il y a une menace qui pèse sur les employés de cette société de cimenterie. «Tous ces activistes d’association des consommateurs doivent aussi savoir qu’il y a  une menace qui pèse sur plus de 2000 à 3000 employés qui, pourraient être licenciés, parce qu’on va restructurer l’entreprise. Les gens qui parlent de cette situation devraient plutôt s’intéresser au sort de ces pauvres travailleurs qui pourraient se retrouver sur le carreau. Et jusqu’ici personne n’a entendu les cimentiers dire qu’ils vont licencier  des employés. Pourtant, ça ne semble pas les intéresser», a regretté le PDG de Sococim que nous avons joint au téléphone.

Et d’ajouter : «mais en attendant, nous sommes obligés de faire des augmentations qui nous permettent de tenir debout. Je rappelle que nous avions augmenté de 5000, ils nous ont retoqué. Ensuite, nous avons augmenté de 3000, ils nous encore retoqué. Mais là, nous sommes arrivés à un point de non retour».

CES TAXES DE LA  DISCORDE

Pour rappel,  à partir de l’année 2017, l’Etat du Sénégal avait procédé à des prélèvements, au profit de son budget, d’une contribution spéciale sur les produits des mines et carrières (Csmc) de 5 % du prix de la tonne (extrait de l’article 18 de la loi des finances 2017). Puis, il a eu recours à une taxe spéciale sur le ciment de 3000 F Ht/Tonne en 2017. Il s’agit de l’article 22 de la loi des finances 2017 qui, en son alinéa 3, dispose que «(…) cette taxe frappe les livraisons de ciment à un tarif fixé à 3 francs par kilogramme de ciment». Ce sont ces taxes de «trop» qui semblent être la pomme de la discorde.

Ainsi, la taxe instaurée par l’Etat est supposée avoir un impact de plus de 3540 F TTC/ tonne directement sur le prix du consommateur sénégalais. Toutefois, malgré les taxes de plus en plus nombreuses du fisc sénégalais, les industriels soutiennent avoir maintenu des prix les plus bas de la sous-région. Ils semblent être à bout. Reste à savoir comment l’Etat va réagir à nouveau.  

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (6)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
INDIGNE - 14/03/2019 - 13h 11  
Vous mentez! ce ne sont pas les taxes; c'est même un secteur sous imposé avec des niches extraordinaires. Devant ces taxes, ils ont le choix d'appauvrir le consommateur sénégalais ou bien de diminuer les profits à verser aux actionnaires d'autant qu'ils utilisent une ressource naturelle.Ensuite, ce monsieur me semble un peu déphasé car il ne connait même le prix de la tonne de ciment. Il parle de 20 000 à 25 000. Non le prix de revient au consommateur c'est entre 50 000 à 60 000 la tonne. Un bon journaliste aurait le devoir de le lui rappeler ça. J'espère que l'Etat réagira avec vigueur pour ne pas donner l'impression que c'était des questions électorales qui étaient en jeu !
Great - 14/03/2019 - 14h 44  
Avis de recrutement 2019-2020La société Great Wall Motors lance au titre de l’académie 2019-2020 un recrutement en recherchant des gents qui ont au moins un diplôme scolaire et autre diplôme pour travailler dans cette société. Apres vos inscription Certain papiers sont à fournir gratuitement au postulant de cette année comme : le billet d'avion aller-retour, carte de séjour,hébergement et l'aide pour sont visa (Pays de provenance-ANGLETTERRE LISBURN).Contacter le chef représentant pour votre inscription : E-mail: africagreatwallmotors@yandex.com
AMAY - 14/03/2019 - 14h 58  
Hier j'avais intervenu sur l'article de Mr Ndaw d'ASCOSEN pour dire que c'est l'Etat qui est derrière avec ses multiples taxes dont a fait allusion le DG de SococimQuand au prix dans le texte la phrase me semble incomplète car il fallait dire qu'au Sénégal on achete le ciment 20 à 25 000 FCF moins cher que la sous région ou Dangote vent à Niamey entre 80 000 et 100 000 FCFA la tonneL'Etat a bloqué cette augmentation avant les élections et cela m 'étonnerai que l'Etat revient sur ces prix à moins qu'il renonce à certaines des taxes répercutées au consommateur
MAAS - 14/03/2019 - 16h 12  
Il fallait s'y attendre, l'année sociale est terminée le 24 février 2019. Les prix des denrées alimentaires vont augmenter, le carburant, l'eau, l'électricité ect...parce que le FMI veille sur l'exécution du budget, tout cet argent prêté doit être rembourser, le peuple va souffrir.... j'espère que ça leur servira de leçon
Ndiaye - 14/03/2019 - 18h 40  
Le ciment au Sénégal est le moins cher dans la cedeao.
Coulisty - 14/03/2019 - 21h 37  
Cette hausse, n'est que le début d'une série de hausse. Il faudra malheureusement bien rembourser l'argent injecté pour la Campagne électorale, et combler le déficit budgétaire.Nous sommes partis pour 5 bonnes années ...Bou ken youkhou, c'est le Sénégal Émergent en attendant le remboursement des 7 356 milliards du Club de Paris.A bon entendeur salut !
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Sory Kaba ne compte rien faire pour Ousseynou Sy
Présidentielle 2019-Utilisation réseaux sociaux, violence électorale: ce que révèlent les rapports du Gorée Institute
Sadio Mané et Keïta Baldé reçus par Macky
Ousseynou Sy est né Abass Ndao
Les braqueurs du domicile de Serigne Cheikh Sidy Makhtar Mbacké déférés
La dépouille de Lala Kamara arrive ce soir
Des aphrodisiaques et antibiotiques d’une valeur de 1,42 milliard saisis vers Niakhar
Un véhicule en partance de Porokhane cogne un arbre : Bilan 3 morts dont 2 frères de même père et mère
Initialement prévu pour 12 mois, le complexe scolaire El Bibi Ndiaye toujours inachevé, après six longues années : Silence, on engloutit des sous !
Meurtre de 130 personnes au Mali : La procureure de la CPI s'en mêle
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 98908 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 83512 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 59824 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 50884 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 50217 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 06 mars 2019
AUTRES AUDIOS ...
Autour du Micro reçoit Khaoussou Dramé commerçants, sénégalais en Fran ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Oumar Guèye cité dans une affaire de corruption
26/03/2019 - 11:12
La Douane épinglée pour un marché d’un demi-milliard
11/03/2019 - 09:49
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Vidéo Macky Sall a trouvé la définition du mot émergence à Aissata Tall Sal ...
31/01/2019 - 21:33
Quand Aïssata Tall Sall dénonçait la transhumance
29/01/2019 - 09:49
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Macky 2 face à lui-même:L’Histoire, des histoires
L'OEIL DU CITOYEN
La bonne vague !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 06 mars 2019
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Rénovation du stade Lat Dior facturée à 1. 638. 130. 000 f cfa- De qui se moq ...
26/03/2019 - 08:35
Gilets jaunes : Une nouvelle forme de contestation
24/03/2019 - 21:29
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
LII du 27 janvier 2019 avec Pape Alé Niang: la baisse du prix du loyer entre le ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 23 janvier 2019 avec Pape Alé Niang
AUTOUR DU MICRO
Autour du Micro reçoit Khaoussou Dramé commerçants, sénégalais en France se ...
AUTRES VIDEOS
Ça Me Dit Mag du 15 décembre 2018 avec Pape Alé Niang : invité Malick Gackou ...
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017