Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
POLITIQUE
 
 
L'unité de Benno Bokk Yakaar à l'épreuve du deuxième mandat
Publié le : Mardi 12 Mars 2019 - 18:55 - Source : seneplus - Commentaires : 3 - Consulté : 609 Imprimer

La sauvegarde de l’unité au niveau des coalitions présidentielles est toujours le principal défi auquel les partisans d’un pouvoir sont confrontés. Durant leurs derniers mandats, il est habituel de constater des ruptures en lieu et place des fissures difficilement mais habilement gérées lors des premiers mandats. La coalition Bennoo Bokk Yaakaar ne fait pas exception et tout porte à croire que cette majorité présidentielle, qui a déjà du plomb dans l’aile avec l’arrivée des transhumants, aura des lendemains difficiles.

Alors que la réélection de Macky Sall est obtenue au terme d’un travail d’équipe assez bien organisé, il faut s’attendre à un éclatement graduel mais inévitable de la structure regroupant les partis de la majorité présidentielle. Il n’est point besoin d’affirmer que les premières frustrations naîtront de la répartition des postes ministériels pour le prochain gouvernement.

En effet, la sortie récente du Parti Socialiste (PS) à travers le maire de Yène en l’occurrence le Pr Gorgui Ciss réclamant un quota plus important dans l’attelage gouvernemental est tout à fait symptomatique des évènements futurs. S’il faut y ajouter la sortie récente de l’Alliance des Forces de Progrès (AFP) par la voix de Bouna Mouhammed Seck,  chef de cabinet de Moustapha Niass, relançant ainsi le débat sur l’après-Macky, il serait presqu’une lapalissade que de prédire l’éclatement de Bennoo Bokk Yaakaar dont on n’a cessé jusqu’ici de chanter la longévité.

Pourtant, on ne le dit pas si souvent, mais la longévité de Bennoo Bokk Yaakaar n’a pas battu et ne pourra pas battre le record de celle de la CAP 21 sous le régime Wade. Avec le pape du Sopi, les formations politiques de la CAP 21 s’appropriaient aveuglément de tous les projets du chef de l’Etat, fût-il le désir de briguer un troisième mandat.

L’union sacrée autour de Maitre Wade, écartant toute liberté de ton des alliés, avait fini par rassurer le maître des horloges et le réconforter dans sa politique. Ce n’est pas parce que Wade l’avait réussi que Macky Sall y parviendra parce que les contextes sont totalement différents.

Contrairement à la coalition Bennoo Bokk Yaakaar, les partis qui gravitaient autour de Wade et réunis dans la CAP 21 n’étaient pas aussi représentatifs et ambitieux. D’ailleurs aucune de ces formations autour du Parti démocratique sénégalais (PDS) n’avait pu obtenir le remboursement de leur caution après une aventure présidentielle. Ils n’existaient que pour profiter de la générosité du président Wade.

La cohésion au sein de Bennoo Bokk Yaakaar sera bientôt conjuguée au passé. Les prémices de l’éclatement sont déjà là, sous nos yeux. Mieux encore, les guerres intestines au sein de l’Alliance de la République (APR) vont devenir plus intenses à l’approche des élections locales de décembre prochain.

Le compte à rebours de la bombe à retardement a déjà commencé avec l’annonce de Moustapha Cissé Lô de briguer la mairie de Dakar et son auto-proclamation comme le patron de Yoff qui n’avait pas plu aux partisans d’Abdoulaye Diouf Sarr. Si des dissidences peuvent être notées dans l’APR, il ne faut surtout pas espérer qu’elles épargnent Bennoo Bokk Yaakaar, la coalition fourre-tout aux sensibilités aussi diverses que nombreuses.

L’enjeu de la réélection dépassé, les partisans de Macky Sall ne feront pas montre de la générosité des locales passées et les alliés qui ont déjà en tête la reconquête du pouvoir après Macky Sall ne peuvent plus courber l’échine dans un gentleman agreement désormais inopportun.

Face à l’émergence des ambitions et des humeurs débordantes de ses alliés, le président Macky Sall ne peut plus gérer ses hommes dans une sorte de « qui-m’ aime-me-suive ». La coalition Bennoo Bokk Yaakaar ne peut pas survivre aux querelles de positionnement, c’est juste une question de temps, le temps que la distribution des privilèges arrive à terme et qu’il ne reste plus aucun espoir d’en bénéficier.

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (3)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Mariam - 13/03/2019 - 00h 51  
Témoignage: je me nomme Mariam je suis algérienne d'origine mais je vie en France ; mère de 3 enfants. Je vivais avec mon mari avec un grand amour, il est tombé sur le charme d'une jeune fille dans son boulot , mon mari a changé du jour au lendemain , il ne dors plus à la maison , il ma même dit en face qu'il ne veut plus de moi qu’il ne m'aime plus ,je ne fais que pleurer chaque jour,j'ai consultée des marabouts sur le net sans résultat.DIEU merci j'ai parlé de ma situation à un collègue de travail qui m'a donné le contact d'un Grand Maitre au nom de AZE CHANGO,il vit au Bénin dans un petit Village c'est lui qui m'a ramené mon homme très amoureux et nous sommes très heureux,Mon mari est revenu à la maison apres 3jours de travaux magique.Sincèrement je n’arrive pas à y Croire qu’il existe encore des personnes aussi terrible, sérieux et honnête dans ce monde, et il me la ramené, c’est un miracle.Je ne sais pas de quelle magie il est doté mais tout s’est fait en moins d’une semaine, il est fort dans tous les domaines.Cliquez sur ce siteWeb pour prendre contact avec lui : www.voyant-marabout-chango.simplesite.com
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DAKAR
NOUVELLE ROUTE DE LA SOIE : LA RÉPONSE DE ATEPA À LA CHINE
PCA SN HLM : Moustaha Fall Che sur siège éjectable ?
Le Sénégalais Amat Cama, étoile montante de la sphère des hackers
Dialogue national : Les termes de référence adoptés
La police fait tomber une bande armée: Des téléphones, sacs, ordinateurs retrouvés dans leur villa
Mbaye Gueye batonnier de l'ordre des avocats " C'est Me Sidiki Kaba qui a maintenu Khalifa sall en prison"
Me Sèye, avocat de Thione, sur le recours du parquet : «Nous avons un dossier très solide…»
Discours Macky du 1er mai : Les centrales préparent ‘’une riposte collective’
Arrêté Ousmane Ngom : Moustapha Diakhaté salue la suppression de cette "mesure liberticide"
ARRÊTÉ OUSMANE NGOM: Les précisions de la Cour suprême
 
DANS CETTE RUBRIQUE
PCA SN HLM : Moustaha Fall Che sur siège éjectable ?
Dialogue national : Les termes de référence adoptés
Arrêté Ousmane Ngom : Moustapha Diakhaté salue la suppression de cette "mesure liberticide"
Que sont devenus les anciens candidats après la présidentielle ?
«La sincérité du pouvoir sur le dialogue est sujette à caution»
«Wade a certainement compris que l’opinion est plus ou moins circonspecte sur la posture du PDS...»
Macky "clone" Diouf
L’équation Wade !
Au PDS, c'est la guerre des tranchées entre pro et anti Karim
L'Union européenne sermonne le Sénégal
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 111206 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 85693 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 61986 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 52862 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 52113 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
CHRONIQUE PAPE
Et pourtant dans sa chronique du 27 juin 2018, Pape Alé Niang avait tiré la sonn ...
AUTRES AUDIOS ...
Autour du Micro reçoit Khaoussou Dramé commerçants, sénégalais en Fran ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
A quel magistrat Maguette Diop se fier ?
23/05/2019 - 12:55
Comment l’Etat a perdu 1234 milliards de recettes fiscales en 2017
22/05/2019 - 21:34
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Quand Me Ousmane Seye se prononçait sur la décision de la CEDEAO sur l’affai ...
24/05/2019 - 13:24
Vidéo Macky Sall a trouvé la définition du mot émergence à Aissata Tall Sal ...
31/01/2019 - 21:33
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
A quoi servent nos engins acquis à coup de milliards ?
L'OEIL DU CITOYEN
Violence à outrance !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Et pourtant dans sa chronique du 27 juin 2018, Pape Alé Niang avait tiré la so ...
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Sénégal : en route vers l’effondrement ?
24/05/2019 - 20:01
DAKAR, LA CAPITALE ET SES TARES.
24/05/2019 - 19:58
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
LII du 27 janvier 2019 avec Pape Alé Niang: la baisse du prix du loyer entre le ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 23 janvier 2019 avec Pape Alé Niang
AUTOUR DU MICRO
Autour du Micro reçoit Khaoussou Dramé commerçants, sénégalais en France se ...
AUTRES VIDEOS
Ça Me Dit Mag du 15 décembre 2018 avec Pape Alé Niang : invité Malick Gackou ...
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017