Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
POLITIQUE
 
 
Accrochages avec la caravane de Sonko : Matar Bâ s'en lave les mains
Publié le : Mardi 12 Février 2019 - 13:59 - Source : Dakarmatin via Seneweb - Commentaires : 7 - Consulté : 1286 Imprimer

Le maire de Fatick, Matar Bâ soutient ne pas être mêlé aux incidents survenus dans sa commune lors du passage du candidat Ousmane Sonko.

 "Ousmane Sonko est venu à Fatick dimanche dernier, mais il a été chassé. Il doit se poser des questions parce qu'il n'est pas le seul candidat. Le candidat du Pur est passé par Fatick et les Fatickois lui ont laissé le soin de faire sa caravane, même s'il ne saluait que les arbres parce qu'il n'y avait personne. Ousmane Sonko a été attaqué parce que c'est quelqu'un qu’il n’a pas été respectueux", justifie Matar Ba.

Le ministre des Sports poursuit : "J'ai été accusé d'avoir monté les jeunes de Fatick pour qu’ils l’attaquent. Qu'il sache que si nous voulions qu'il ne traverse pas Fatick, on le ferait. Les Fatickois ont interdit au doyen Abdoulaye Wade d'entrer ici. Donc si on laisse Sonko se pavaner, c'est parce que les Fatickois ont décidé d'être républicains. S’il y a des jeunes qui s’accrochent, ils devraient se taire et ne pas accuser le maire de Fatick que je suis. Parce que tout le monde sait que s’il s’agit de posture républicaine et de discipline, nous pouvons lui apprendre la leçon".

Le ministre-maire de prévenir les candidats de l’opposition en ces termes : "qui vient à Fatick et s’attaque avec un manque de respect au Président Macky Sall verra les fils de Fatick en face de lui. Que Sonko et tous ces opposants qui d’ailleurs, n’existent que par le biais des réseaux, sachent que Fatick est une chasse gardée du Président Macky Sall. Sonko est quelqu’un d’irrespectueux et qui ne respecte pas la République. Étant fonctionnaire, étant un imposteur parce qu’en réalité il accusait tout le monde d’être un voleur, mais aujourd’hui qu’il est accusé à son tour, il est incapable de se justifier".

Enfin, l’édile de Fatick d’ajouter : "à ces candidats qui accusent le Président Macky Sall de pré-fabriquer des résultats, ce n’est pas cela. Parce que dans ce Sénégal, l’ère où on peut voler les élections est révolue. Cette élection présidentielle sera tout à fait libre, démocratique et transparente. Partout au Sénégal, c’est une déferlante Marron-Beige, et les Sénégalais qui aiment leur pays déroulent le tapis rouge au Président Macky Sall qui est en train de pulvériser cette opposition qui n’aura même pas 10% au scrutin du 24 février, je vous l’assure".

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (7)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Fatickoise - 12/02/2019 - 14h 15  
Matar Ba ya meuna fenn, l'une des ville du pays où macky est foncièrement détesté c'est fatick, et vous verrez si biensûre vous ne fraudez pas.
NDIAYE - 12/02/2019 - 15h 26  
voilà le genre de discours qu'il faut banir, aucune portion de territoire n'est conquise par qui que ce soit! arrétez ces inepties! et soyez des démocrates la force ne règle rien!
Djibril diouf - 12/02/2019 - 15h 47  
Mr le maire nous sommes tous des fils de fatick mais aussi fils du Sénégal k nous avons en commun et nous sommes dans une campagne présidentielle donc tout les candidats ont le droit de demander le suffrage dans tous le territoire national et même à l'étranger.quelques sois les paroles de sonko nous devrions privilégier la non violence parce-que nos enfants nos frères nos sœurs nos parents en général pouraient être des victimes.La preuve l'un des blessés est un frère de même père et de mere qu'un de vos fidèles compagnons et c'est vraiment dommage.vive fatick, vive le Sénégal et le président Macky sall
NEUTRE - 12/02/2019 - 15h 48  
MENTEUR
CW - 12/02/2019 - 16h 34  
VOILA LE PLUS GRAND BATARD MENTEUR DE SURCROIT . DOUNGOUROU DE MACKY . IMBECILE . N'EUT ETE MARIEME TU SERAS JAMAIS MINISTRE AVEC TON AMI MBAGNICK NDIAYE . TU ES DEGOUTANT MATAR .UN PAUVRE TYPE .
Total - 12/02/2019 - 19h 58  
nos chers dirigeants au Sénégal il n'y a pas tel appartient cette localité non cesse de le dire entant que ministre le Sénégal est tous et indivisible prôner la paix c'est mieux ce qui c'est passe a tamba c'est regrettable et que les jeunes soient conscient ce n'est pas avec une somme que je sacrifie ma vie ke la terre leurssoit légère et le bon dieu leur accueille dans son paradis mais encore ne divise pas encore le snegal avec 14 régions c bon
Neutre - 13/02/2019 - 21h 03  
Et si on interdisait à Macky la traversée de KAOLACK ou tamba pour aller à Bakel ou kédougou ? Il utiliserait sans honte l'avion ou l'hélicoptère du peuple. Cet homme est l'image même de son gouvernement de pauvres gens arrivistes.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Les militaires et les civils votent le 24 février
Aucun candidat ne votera à Dakar
Meeting de clôture de Macky au stade Léopold Sédar Senghor: la mobilisation "Ndiaga Ndiaye" au rendez-vous
Caravane électorale d’Idrissa Seck : «les stades sont trop exigus pour contenir le peuple…»
« Wallu askan wi » Les candidats face aux électeurs: Madické Niang
Verdict de la Cour de justice de la Cedeao sur l’affaire Khalifa Sall : les avocats de l’Etat jubilent
L'article au vitriol contre Macky Sall du journal Le Monde : justice, mal gouvernance, promesses non tenues...
Les candidats face aux électeurs : Ousmane Sonko répond aux questions
Rapport sur la Couverture médiatique en période électorale : Gorée Institute « évalue » la presse sénégalaise
Seydou Gueye : «Une élection au second tour n'est pas pour cette année»
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 93750 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 82627 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 59078 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 50184 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 49557 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 20 février 2019
AUTRES AUDIOS ...
Autour du Micro reçoit Thierno Alassane Sall ''La justice est le bras ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Petrosen : la gestion toxique de Mamadou Faye
07/11/2018 - 15:06
Mansour Faye choisit la société SUEZ à la place de SDE
18/10/2018 - 16:24
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Vidéo Macky Sall a trouvé la définition du mot émergence à Aissata Tall Sal ...
31/01/2019 - 21:33
Quand Aïssata Tall Sall dénonçait la transhumance
29/01/2019 - 09:49
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
24 février 2019 : Forces publiques et Médias ne doivent pas être complices du ...
L'OEIL DU CITOYEN
La bonne vague !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 20 février 2019
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Pourquoi je voterai Idrissa Seck inch’Allah !
22/02/2019 - 16:26
Un « Sénégal non pas pour tous » mais pour le président Macky Sall, sa fami ...
22/02/2019 - 09:46
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
LII du 27 janvier 2019 avec Pape Alé Niang: la baisse du prix du loyer entre le ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 23 janvier 2019 avec Pape Alé Niang
AUTOUR DU MICRO
Autour du Micro reçoit Thierno Alassane Sall ''La justice est le bras armé pou ...
AUTRES VIDEOS
Ça Me Dit Mag du 15 décembre 2018 avec Pape Alé Niang : invité Malick Gackou ...
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017