Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
POLITIQUE
 
 
Qui donc sème la violence, Monsieur le Président et candidat ?
Publié le : Mardi 12 Février 2019 - 11:06 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 2 - Consulté : 936 Imprimer

Les blessés des militants de Sonko à Saint Louis n’ont pas non plus ému le chef de Parti, Macky Sall. Les agresseurs vaquent toujours à leurs activités. Même scénario à Fatick, sa propre ville dont il a été le maire pendant des années et où il a vu le jour. Fatick où tout le monde connait l’instigateur de l’agression sauvage des militants de Sonko dont certains sont gravement blessés et hospitalisés. Les milices de l’APR réfractaires à l’ordre établi de cette agression perpétrée encore par ses partisans dimanche dernier, le chef de parti et candidat à sa succession n’en a cure. Il ne porte plus sa casquette de président.

Et pourtant, tout concourait à annoncer les germes d’une violence inouïe voire préméditée. En effet, le coordonnateur communal du comité électoral Benno Bokk Yaakaar (BBY) de Fatick, le ministre des Sports, Matar Bâ, s’était dit, dimanche, certain que le candidat de la coalition « Sonko Président » ne « peut pas mobiliser » dans la commune de Fatick, une zone réputée comme étant la base politique du candidat de BBY, Macky Sall. Matar Ba avait tenu ces propos un peu avant la venue, dimanche soir à Fatick, du leader de la coalition « Sonko président ». « Nous sommes dans un pays démocratique, il peut tenir son meeting là où il veut mais ce qui est sûr, ce n’est pas à Fatick qu’il peut mobiliser » avait dit le ministre des Sports et ancien ministre de cette ville tout en assimilant le choix du leader de « Sonko Président » de tenir un meeting au cœur de Fatick à « une provocation, mais aussi pour jouer une autre pièce théâtrale ».

La suite, on la connait. Des blessés graves. Et hier, la violence s’est encore poursuivie avec la mort d’un militant de la formation au pouvoir à Tambacounda. Les coupables, l’enquêteur en chef Macky Sall les a désignés depuis Ziguinchor comme étant du côté de l’opposition. Toujours ces affreux, contrairement aux très disciplinés marrons du feu. Il faut qu’on cesse de porter des œillères. Les violences enregistrées depuis le début de la campagne électorale, et même depuis la proclamation de la liste des candidats à la présidentielle par le Conseil constitutionnel, sont provoquées par des milices de l’APR dont certaines ont été vues à l’œuvre. Des gros bars qui se sentent impunis, semant le bordel partout où ils passent.

 Les images d’un Cissé Lo armé d’un gourdin, l’injure à la bouche et jurant de faire sa fête au premier perturbateur qui osera prononcer sur son passage le nom de Sonko, ne sont pas une invention. Les images circulent dans les réseaux sociaux et le candidat à sa succession a dû les voir. Tout le monde sait également que ceux qui sont réfractaires à l’ordre établi, ce sont bien les marrons du feu.

Ce, contrairement aux militants du PUR dont la correction et la discipline sont saluées de tous. Les forces de l’ordre vous diront qu’elles sont défiées en permanence par les milices de l’APR, contrairement aux autres gros bras des candidats de l’opposition qui, eux, obtempèrent à leurs ordres car craignant d’être arrêtés. Aux dernières nouvelles, selon un des membres du staff du PUR qui s’exprimait à la radio Sud FM, des forces de sécurité de l’état ont désarmé la sécurité du Pur à Tambacounda. Désarmés et déshabillés, les responsables de la sécurité du candidat Issa Sall étaient alignés sur la route à la sortie de Kidira.

Puisse les mêmes forces de sécurité en faire autant pour les milices de l’APR ! Ne pas le faire, ce serait leur conférer un permis de tuer en effet. Pour l’heure, assurément, les fauteurs de violences, ils sont du côté des supporters du président et candidat Macky Sall. Lesquels bénéficient d’une bien étonnante mansuétude de la part de nos procureurs de ce qu’il faut bien continuer à appeler République ! Ce même si tous les signes concourent à nous faire tomber dans une Sall monarchie…

Alassane S. GUEYE

 

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (2)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
MOHAMED - 12/02/2019 - 11h 30  
Le bilan de Macky Incompétent Sall:* 25em pays le plus pauvre du monde * 16em pays le plus endetté * 3 opposants en prison* 1 opposant radié de la fonction publique*** UN OPPOSANT EXILÉ*** UN MAIRE RÉVOQUÉ !*** UN CAPITAINE DE L'ARMÉE RADIÉ (Ndao)*** UN COMMISSAIRE DE POLICE RADIÉ (Keïta)*** UN COLONEL DE L'ARMEE RADIÉ (Cl .Ndao)* 02 inspecteurs d'enseignement relevés* 01 démission de ministre de l'énergie* 01 démission de juge* 01 procureur relevé en plein audience* mises en demeures des enseignants* fermeture de yavuz Salim pour une salle de basket ?* capitale sans eau en permanence pendant 5 mois * plus de 50 marches interdites ,certains réprimés avec une violence injustifiée .* 5800 milliards de dette extérieure* 1655 milliards grès à grés 63%* 838,8 milliards de dette publique*6000 abris provisoires* 71 ministres* 65 chargés de mission* 41 conseillers spéciaux* 16 ambassadeurs itinérants ** Une année invalide à l'Université !**02 morts d'étudiants dans une manifestation estudiantine !C'EST MOI MACKY je protège Mbaye Prodac et les voleurs
FX - 12/02/2019 - 12h 35  
Vous ne verrez jamais un ministre ou un debute mourrir mais plutot ces idiots muscles se prennant pour Rambo prets a ceder leur vie pour des baguettes de sandwitchs qu'on leurs offre le soir ! Y'en a meme qui ne savent pas te dire le programme de celui pour qui ils tapent dessus ..alors TANT PIS ! qui meurt on l'enterre et la vie continue ...d'ailleurs elle est meilleure sans les les idiots q'avec !
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
PORTRAIT: Amath Dansokho, Che Guevara moins le béret !
Omar Sarr déballe sur la libération de Karim Wade
Crise au Pds: Le MEEL fait de graves révélations et accable les frondeurs...
Comment Oumar Sarr a planifié son coup de Jarnac
Omar Sarr et Cie fusillent Karim Wade : « , il a malheureusement choisi le confort de Doha au détriment des espérances d’un peuple… »
Entre infanticide et parricide
«Qui règne par l'épée périra par l'épée»
Le député Cheikh Bara Dolly annonce un mandat d'arrêt contre Aliou Sall aux Etats-Unis
Ousmane Sonko explique l'objet de ses deux plaintes devant le juge... en "giflant" le Procureur
Pds : La guerre se prépare
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 124363 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 88814 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 64842 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 55226 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 54571 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 21 aout 2019
AUTRES AUDIOS ...
Khaoussou Dramé interpelle Emmanuel Macron
 
SCANDALES D'ETAT
   
Scandale foncier à Mbane : Tahirou Sarr encore à la manoeuvre
22/08/2019 - 18:32
SENELEC : Surfacturer pour combler le déficit ?
20/08/2019 - 15:46
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Quand Me Ousmane Seye se prononçait sur la décision de la CEDEAO sur l’affai ...
24/05/2019 - 13:24
Vidéo Macky Sall a trouvé la définition du mot émergence à Aissata Tall Sal ...
31/01/2019 - 21:33
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Tout va bien, M. le Président !
L'OEIL DU CITOYEN
<< Set setal >> politico-religieux !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 21 aout 2019
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Mody Niang - « le président-politicien n'aurait jamais dû penser à ce TER »
23/08/2019 - 19:09
Rebeuss hotel
23/08/2019 - 14:27
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 13 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - invité commissaire Abd ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 10 octobre 2018 avec Pape Alé Niang : une démocratie capturée
AUTOUR DU MICRO
Khaoussou Dramé interpelle Emmanuel Macron
AUTRES VIDEOS
Le Scandale Du Siècle : Pétrole & Gaz au Sénégal (BBC News Afrique)
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017