Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
POLITIQUE
 
 
Une folle première semaine de campagne
Publié le : Lundi 11 Février 2019 - 09:11 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 1 - Consulté : 538 Imprimer

Et voilà, les candidats viennent de boucler une semaine de campagne électorale. Une semaine assez folle, sans doute. Des rebondissements, des ralliements, des insultes, des appels à mettre le feu aux cartes, une danse du président sortant, des télescopages de caravanes, des menaces, de la violence, des verdicts de la CEDEAO, des accidents… Ah qu’il fait déjà ‘’chaud’’ au Sénégal. Et dire qu’il reste encore presque deux semaines. Gare à ceux qui vont vite s’essouffler. Mais nous pensons que les candidats vont tenir le coup en maintenant la cadence.

Toujours est-il que les électeurs reçoivent une surdose d’informations et d’explications. C’est à y perdre le nord. Les périodes de campagne sont riches en visites, contacts, informations, ‘’fake news’’ avec la manipulation omniprésente,  etc. Alors, il ne faut surtout pas attendre des citoyens de retenir tous les discours, de les triller pour en retenir l’essentiel.

Certes, il y a de temps en temps des promesses fermes, alléchantes de la part des candidats, mais, entre nous, qui croit encore aux promesses des hommes politiques ?

Une université dans chaque département, un milliard pour chaque commune, l’indépendance de la justice, un gynécologue pour Kolda dès jeudi prochain, de l’eau, de l’électricité pour certaines localités, la paix en Casamance, du travail pour les jeunes, etc. Voilà quelques exemples de promesses faites çà et là.

Bien sûr, toutes les stratégies sont expérimentées : meetings, caravanes, visites de proximité, etc.

Et l’arrivée de Abdoulaye Wade à Dakar a fait monter l’adrénaline. Le Pape du sopi a fait feu de tout bois contre Macky, d’abord dans une déclaration avant son arrivée, et ensuite dans un meeting organisé au siège de son parti.

Il a tendu la main à Ousmane Sonko, l’a rencontré sans vraiment se prononcer en faveur de son soutien.

Pendant ce temps, Idrissa Seck, lui, se frotte les mains. La plupart des leaders recalés ont décidé de le soutenir, une chose inespérée pour ce leader qui, de facto, devance Sonko en termes de positionnement politique immédiat.

Bien sûr, Idy aurait bien aimé avoir le soutien formel de Wade, mais ce dernier entretient le suspense sur ses véritables motivations lui qui prônent le blocage de la tenue de la présidentielle, ce qui est loin d’être un boycott qui, par essence, est passif.

Et Me Madické continue à faire des yeux doux à Wade qui s’érige aujourd’hui en faiseur de roi. L’ancien Président qui entend déstabiliser l’adversaire Macky, souffle et chaud et le froid et déroule sa stratégie diabolique.

On va ainsi entamer dès aujourd’hui, une seconde semaine de campagne. Sans doute décisive. Le ‘’mercato électoral’’ pourrait arriver à son terme. On saura certainement qui soutient qui.

Dans tous les cas, plus on s’approchera de villes à problèmes, comme Dakar et Thiès, plus le discours peut être plus intensif et la mobilisation davantage passionnante.

Dakar, la capitale, va enregistrer de rudes batailles électorales dans le cadre d’une campagne qui est déjà inédite. Khalifa et les siens, très populaires dans la capitale, vont véritablement entrer dans la danse avec Barthélémy Dias qui mettra fin à une hibernation passagère.

Bamba Fall, le Maire de la Médina, aura fini de consulter les ‘’xamb’’ (les esprits chez les Lébous), et d’autres surprises attendent, incontestablement les Sénégalais.

Mais, tout cela, c’est l’expression de la vitalité démocratique dans notre pays.

Il est à regretter cependant quelques écarts de langage de la part de Wade, mais aussi de caciques du régime comme Moustapha Cissé Lô.

Pis, les quelques actes de violence enregistrés avec l’attaque du cortège de Sonko à Saint-Louis sont à condamner et les coupables doivent être traqués et punis.

Dans ce même sillage, nous déplorons, pour le constater, l’existence de trop nombreux accidents mortels lors de cette première semaine. Macky, Madické, Idy ont eu des accidents mortels dans leurs cortèges. Et l’Armée vient d‘enregistrer un lourds bilan de décès dans ses rangs dans un accident à hauteur de Sédhiou, avec quatre gendarmes tués et des blessés graves.

Nous osons espérer que les pertes en vie humaine enregistrées s’arrêteront là. Et que le vent de paix constaté jusqu’ici continuera à souffler sur le Sénégal qui a le devoir de montrer l’exemple en matière de démocratie en Afrique.

Assane Samb

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (1)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Macky, à l'épreuve d'une ambition «audacieuse»
Momar Diongue liste 4 motifs qui ont poussé Macky à agir
L'autre ambition cachée de Abdou Karim Fofana
Plainte contre Aliou Sall et Frank Timis : Abdoul Mbaye et Cie à l'écoute du Doyen des juges
Au pays de ‘’Thiompal’’, on perd, à tous les coups
Nouveau secrétariat national du PDS : Abdou Aziz Diop rejoint le rang des frondeurs
Une vaste fronde en gestation au Pds
Sénégal ou le déni d’État en continu
L'emprise de Karim sur le PDS devient effective
Madické Niang dénonce le recours abusif à la détention provisoire
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 123535 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 88683 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 64729 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 55120 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 54455 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 14 aout 2019
AUTRES AUDIOS ...
Khaoussou Dramé interpelle Emmanuel Macron
 
SCANDALES D'ETAT
   
Rebeuss : L'enfer si prés du palais...
11/08/2019 - 19:45
Les preuves de la bamboula à l'Assemblée et au Hcct
08/08/2019 - 14:37
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Quand Me Ousmane Seye se prononçait sur la décision de la CEDEAO sur l’affai ...
24/05/2019 - 13:24
Vidéo Macky Sall a trouvé la définition du mot émergence à Aissata Tall Sal ...
31/01/2019 - 21:33
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Jurisprudence Sadio Mané et Compagnie
L'OEIL DU CITOYEN
<< Set setal >> politico-religieux !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 14 aout 2019
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Parler de Tanor sans émotion
19/08/2019 - 21:08
MICROSCOPIE DE LA SOCIÉTÉ SÉNÉGALAISE
19/08/2019 - 19:59
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 13 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - invité commissaire Abd ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 10 octobre 2018 avec Pape Alé Niang : une démocratie capturée
AUTOUR DU MICRO
Khaoussou Dramé interpelle Emmanuel Macron
AUTRES VIDEOS
Le Scandale Du Siècle : Pétrole & Gaz au Sénégal (BBC News Afrique)
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017