Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
CONTRIBUTIONS
 
 
Qu’êtes-vous devenu maître Wade ?
Publié le : Samedi 9 Février 2019 - 10:19 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 7 - Consulté : 1465 Imprimer

Votre stratégie de la terre brûlée va accélérer la déconfiture du parti que vous avez créé - Choisissez le moins mauvais des candidats de l’opposition ou n’en choisissez aucun, mais retirez votre appel à l’autodafé du matériel de vote

On a connu le « Pape » du Sopi qui incarna la volonté du changement durant les décennies 80-90, voire 2000. Il professa alors la parole libératrice, unificatrice d’un changement devenu inévitable.

On a connu le quasi « Messie » qui annonça l’inévitabilité de l’alternance et la mise à la retraite du régime socialiste usé par le temps, les affaires : bref une fin de règne qui ne pouvait plus être différée.

On a connu le rusé « ndiombor » que Senghor vous affubla. En vérité, vous étiez juste un redoutable manœuvrier politique rompu aux coups de poker tordus, mais qui déstabilisaient vos adversaires.

Mais là, Maître, vous nous montrez un visage qu’on n‘aurait jamais voulu voir, connaître : celui d’un père aveuglé par un amour paternel et quasi maladif, revêtu des habits d’un gourou qui mène ses troupes dans un suicide collectif.

Qu’êtes-vous devenu pour montrer le chemin des enfers (de Dante) aux quelques milliers de partisans qui vous sont restés encore fidèles. Il s’agit de quelques caciques blanchis sous le harnais qui rêvent d’un retour aux affaires, mais qui ne se feront pas « hara-kiri » pour un projet plus patrimonial que politique. Ils font semblant de faire montre d’une fidélité de façade, alors qu’en réalité, ils ne rêvent que d’une retraite méritée et une fin de vie sans douleur. La majorité ne vous suivra pas dans ce baroud qui n’a rien d’honorable, parce que vêtu du manteau d’un règne héréditaire.

Les plus lucides ne vous suivront pas dans cette odyssée suicidaire et solitaire pour la gloire d’un fils qui se planque dans des lambris dorés de quelques palais paradisiaques du désert, refuge des nouveaux riches et des héritiers sans mérite. Ce fils qui n’a pas le courage de venir prendre la tête de troupes « pour défendre ses droits », « accomplir son rêve de président ». 

Oui Maître, dites à ces fils de parents tout aussi amants et aimés que vous, dites leur pourquoi ils devraient brûler leurs cartes d’identité et d’électeurs, alors que le vôtre sera au frais, là-bas dans un désert domestiqué ? Pourquoi ils n’useraient pas de leur bulletin de vote pour choisir qui réalisera leurs rêves, ou juste, donner un léger mieux à leur vie de galère, que même vos douze ans de gouvernance n’avaient pas amélioré.

Maitre, ce jeudi soir-là, devant le siège de votre parti, face à vos milliers de fidèles, vous avez sabré le président sortant-candidat et ses proches collaborateurs. Vous avez dit du président sortant, Macky Sall, qu’il était « un voleur ». Il vous aurait dérobé quelques 7 milliards de nos CFA, que son frère s’est livré à des entourloupes financières avec notre pétrole etc. Mais Maître, pourquoi ce déballage aujourd’hui, en 2019 en pleine campagne électorale de laquelle votre fils est exclu ? Pourquoi vous n’avez pas fait ces « révélations » depuis sept ans que vous traversez le désert politique ? Que votre fils subit les coups du sabre tranchant de votre successeur ? Même au plus fort de ses déboires judiciaires et de son incarcération. Puis de son incroyable exfiltration vers Doha ?

Y aurait-il un deal non respecté ? Des négociations non abouties ? Bref, des protocoles auraient-ils été déchirés par l’une quelconque des parties ? On se posera ces questions et beaucoup d’autres. Parce que tout de même, pourquoi quelqu’un qui veut diriger un pays se planquerait-il et voudrait envoyer au casse-pipe ses troupes ? Quand les généraux désertent, la troupe a le droit de mettre bas le fusil.

Ce que je crois Maître, c’est que votre stratégie de la terre brûlée va accélérer la déconfiture du parti que vous avez créé et chéri ; aggraver le sauve qui peut des cadres et autres militants.

Bref, ils choisiront en majorité la « realpolitik », autrement dit, voter « utile » pour les candidats issus de votre galaxie éclatée. Bien sûr, il y aura quelques rares « fédayins » et autres « bayfall » de votre obédience, pour tenter quelques actions désespérées pour honorer votre passé glorieux, mais ils n’iront pas loin. Ils ne réaliseront pas vos fous rêves de mettre par tous les moyens votre fils à la tête de ce pays. Quitte à brûler le pays.

Parce que voyez-vous, quand on a le droit de choisir entre le pire et le moindre mal, on choisit rarement l’irréparable. C’est ce qu’on appelle l’instinct de survie. Ou tout simplement, l’instinct de vie. Qui choisira la mort quand il ou elle a toutes les raisons de vivre ?

Revenez-nous Maître avec le bon sens de votre planète en danger. Choisissez le moins mauvais des quatre candidats de l’opposition ou n’en choisissez aucun, mais retirez votre appel à l’autodafé du matériel de vote. Parce que j’ose espérer, que même à 90 ans passés, on n’est pas forcément atteint de la démence sénile. 


DEMBA NDIAYE

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (7)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Diop - 09/02/2019 - 10h 35  
Beau texte qui traduit le fond de ma pensée, mais je préfère y lire une stratégie efficace de marquer son leadership politique.Ceci dit, le Maître. une stratégie en annonçant que le jeu n’est faussé avec 54 à 60% et la création du Conseil de Transition. Mon Maître Wade pose les germes de son leadership du contentieux post electoral qui s’annonce. En tant que doyen de l’opposition, Il se positionnerait pour être le point de ralliement de la contestation de la victoire de SMS au premier tour.
Kkouk - 09/02/2019 - 11h 22  
Prions pour que Wade lise votre texte avant qu'il ne soit trop tard. Les gens croient macky passera par A ou par B mais avec de la fraude si les sénégalais votent avec 4500)000 votants le macky ne passera pas la nuit à Dakar le 24 février à moins que les frontières soient fermées.Quant à Karim s'il ne soutient pas Idy ou Sonko jusqu'au 24 il peut mettre fin à ses rêves de devenir président.
Mayday - 09/02/2019 - 14h 33  
Mon cher Demba , wait and see ; c'est une partie d'échec trés serrée , attention aux conclusions hâtives .les destinataires du message de Wade l'ont bien compris et le désarroi s'est installé dans leurs rangs
Mancuxx - 09/02/2019 - 15h 44  
On a connu le rusé « ndiombor » que Senghor vous affubla !dites plutôt, Maître Demba Ndiaye : "sobriquet ou surnom dont Senghor vous affubla" ! votre plume est restée acerbe et trempée dans l'encre de la vérité immuable ! bravo, Maître ! Respect !
Mareme Faye - 09/02/2019 - 16h 39  
Wade n'a fait que s'adapter à la situation que Macky nous a imposé. Si vous avez des conseils à formuler adresser à votre conscience, que Macky semble avoir hypnotiser.
Dodds - 12/02/2019 - 17h 11  
Encore merci Demba.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Parler de Tanor sans émotion
MICROSCOPIE DE LA SOCIÉTÉ SÉNÉGALAISE
Wade a vu juste
SÉNÉGAL : L’UNITE DE L’OPPOSITION EST UN IMPÉRATIF !
Nominations et remous au PDS : Et si Wade avait finalement raison ?
Commissaire Sangaré : l’agneau du sacrifice du bordel sénégalais
Président-politicien, quand vous déciderez-vous à nous prendre au sérieux ?
Wade achève son fils politique
Macky Sall : de l’incompétence à l’indignité
En guise de « NDEWENEL »…
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 123536 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 88683 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 64729 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 55120 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 54455 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 14 aout 2019
AUTRES AUDIOS ...
Khaoussou Dramé interpelle Emmanuel Macron
 
SCANDALES D'ETAT
   
Rebeuss : L'enfer si prés du palais...
11/08/2019 - 19:45
Les preuves de la bamboula à l'Assemblée et au Hcct
08/08/2019 - 14:37
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Quand Me Ousmane Seye se prononçait sur la décision de la CEDEAO sur l’affai ...
24/05/2019 - 13:24
Vidéo Macky Sall a trouvé la définition du mot émergence à Aissata Tall Sal ...
31/01/2019 - 21:33
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Jurisprudence Sadio Mané et Compagnie
L'OEIL DU CITOYEN
<< Set setal >> politico-religieux !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 14 aout 2019
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Parler de Tanor sans émotion
19/08/2019 - 21:08
MICROSCOPIE DE LA SOCIÉTÉ SÉNÉGALAISE
19/08/2019 - 19:59
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 13 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - invité commissaire Abd ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 10 octobre 2018 avec Pape Alé Niang : une démocratie capturée
AUTOUR DU MICRO
Khaoussou Dramé interpelle Emmanuel Macron
AUTRES VIDEOS
Le Scandale Du Siècle : Pétrole & Gaz au Sénégal (BBC News Afrique)
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017