Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
POLITIQUE
 
 
Présidentielle 2019: Khalifa Sall soutient la candidature de Idrissa Seck
Publié le : Vendredi 8 Février 2019 - 16:54 - Source : dakarmatin - Commentaires : 9 - Consulté : 2145 Imprimer

Mes chers compatriotes,

Dans les heures difficiles de son histoire, le peuple sénégalais a toujours su trouver la force pour reprendre son destin en main. C’est porté par cette conviction que je m’adresse à vous en cette période sombre où notre pays est confronté à un péril qui fait planer des dangers majeurs pour sa stabilité.

Hier saluée par le monde entier, notre démocratie a été mise à mort ces sept dernières années par la rupture du dialogue politique, par la manipulation de la Constitution, par les tripatouillages du processus électoral et par la remise en cause des acquis démocratiques. Durant sept années, les institutions et les lois de la République ont été manipulées et détournées par le pouvoir en place pour se tracer le chemin d’une réélection sans péril.

A l’heure où le Sénégal et les Sénégalais ont disparu du discours officiel pour faire place à l’obsession du second mandat, je vous parle de notre pays. Parce que le Sénégal, dont l’histoire s’est construite à force de sacrifices et de courage, est plus grand que nos destins individuels, plus grand que les arrangements d’appareil, plus grand que ceux qui prennent le peuple pour un marchepied pour leurs ambitions.

Je vous parle de l’urgence à redresser le Sénégal pour sauver notre pacte républicain. S’il y a urgence à mener ce combat, c’est parce que la pratique du pouvoir actuel a mis en exergue un constat d’évidence : notre régime politique est à bout de souffle. Cette évidence nous engage à mener le combat pour refonder la République avec des garanties partagées et acceptées d’effectivité de la séparation des pouvoirs, de l’indépendance de la justice, de la démocratie, de la décentralisation, de la protection des libertés et de la transparence dans la gouvernance publique.

Notre détermination peut venir à bout de ce défi si nous la mettons au service de l’intérêt général. La devise de la République « un peuple, un but, une foi » nous rassemble dans un destin commun et trace un chemin d’espérance où ensemble nous pourrons réaliser toutes nos ambitions. Nous pouvons y arriver si nous parvenons à hisser notre détermination à la hauteur des enjeux de l’élection présidentielle du 24 février 2019 pour défaire ce régime qui veut s’imposer sans gloire et à tout prix.

Mes chers compatriotes,

Je sais que vous êtes prêts à engager ce combat. Je le suis avec vous, convaincu que le Sénégal vaut tous les sacrifices. Je resterai cet homme trempé dans les valeurs, un homme politique qui ne se reniera jamais et qui ne renoncera jamais à son engagement pour notre pays.

C’est pour cette raison que j’ai décidé, en accord avec les partis et organisations membres de Taxawu Senegaal ak Khalifa Ababacar SALL, d’accepter l’offre d’alliance du candidat Idrissa SECK. Ensemble, nous avons décidé de sceller un partenariat fondé sur un engagement commun de rupture et de refondation de la gouvernance institutionnelle, démocratique, économique et sociale. Avec Idrissa SECK et avec toutes les forces vives de la Nation, nous allons construire la force de l’élan nécessaire pour réaliser notre ambition commune pour un Sénégal de paix, de progrès, de liberté, de justice sociale et de solidarité.

Khalifa Ababacar SALL 
Dakar 08 fevrier 2019 

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (9)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Fouduroi - 08/02/2019 - 17h 32  
Il fallait appuiyer quelqu'un dans l'opposition, c'est bien, maís j'aurais préféré que ce soit Sonko ou issa sall. Maís au moins l'essentiel sera fait, c'est de dégager ce traitre cynique, lache, cruel, méchant, ingrat, malhonnête, apatride, fachiste, raciste hypocrite,et foncièrement mauvais, je veux nommer le gros hipopotame du fleuve fatick et le gros pachyderme aquatique du fleuve de gouloumbou , macky badolo doméram sale type khadiouharam sall.
Vérité - 08/02/2019 - 17h 57  
Bonne décision
Amadou - 08/02/2019 - 18h 20  
Les apéristes benno seedoo senegal. sont en train de polluer seneweb et d,'autres sites se faisant passer pour les militants e khaf..pitoyable stratégie..les carottes sont cuites démasqués..c'est vous derrière les claviers pas de militant de Khalifa sal..pauvres types..vous pensez manipulez les gens comme ça Incroyable plus machyavéliques quie les maquisards maquilleurs du maquis on ne trouve pas..Vive Khaf ..lingue vie à Khalifa.. rien ne sera comme avant même avec Idy au pouvoir ...c'est fini la triste parenthèse du maquisSonko, Issa salll, Idy....l'esentiel c'est de fermer cette hideuse parenthèse qui ne peut pas continuer ..je vous dis Idy ou un autre le système va changer C'est irréversible..réfléchissez .1 mandat rek pour qui fait le con...Idy, Sonko ou Issa..
Petit john maroc - 08/02/2019 - 18h 25  
C logique
Petit john maroc - 08/02/2019 - 18h 34  
Idrissa bouko yaala fal3 dina defare senegal...Kou ame foule ake fayeda la.
Khalifa - 08/02/2019 - 22h 15  
Jaurai prefere kil soutienne Sonko mais je sui content kil ai soutenu Idy des linstant kon degage ce dictateur incompetent avec son gouvernement d merde.. ce sera Idy ou Sonko presi Macky sait mainetenant que cest fini .. les des sont jetes bye bye Macky maintenant Rebeuss vous attend avec Mame mbaye Niang Mamour Diallo Cisse lo etc...
Moh - 08/02/2019 - 23h 07  
Ceux qui voudraient que Khalifa Sall soutienne Sonko!Vous êtes des nains en politique ou vous êtes de mauvais perdants?Khalifa Sall et Idrissa Seck étaient dans la même coalition pour les législatives et ces deux hommes ne sont jamais brouillés donc ce soutien est une suite logique de deux hommes constants et droits dans leurs principes.Allez voir ailleurs s'y nous y sommes.Tous derrières la CoalitionIdy2019
Lemzo - 09/02/2019 - 04h 16  
Ce n'est une surprise pour personne ! Je dis ici depuis des mois que Khalifa Sall va soutenir Idy ! Mais en réalité, tous ces anciens recalés qui soutiennent Idy ne pèsent rien électoralement ! Tous réunis ne peuvent pas apporter 1% de votes à Idy. Mais c'est bon pour le moral et la visibilité de la coalition Idy 2019 ! C'est à ce niveau que Idy bat Sonko Fusilleur. Cependant regardez les caravanes d'Idy : pas de foule, pas de programme convaincant, que des badauds ambulants et des curieux qui sont loin d'êtres acquis à sa cause. Rien a voir avec les déferlantes de Macky partout où il passe. Une élection présidentielle, c'est une question de terrain et de fidélisation des électeurs. Idy est encore loin du compte... et on verra le 24 février...
Amina - 09/02/2019 - 10h 25  
Soutenir Sonko ou Idy cest pareil. Ne perdons pas de vue notre objectif: que macky s'en aille. De toute facon le candidat de l'oposition qui sera le meilleur sera soutenu par les autres rek. Moi je reve 'un Senegal ou on aurait Idy comme Presi, Sonko comme ministre des Finances (ce serait une belle revanche sur les corrompus), Mamadou lamine Diallo comme Ministre des Mines (moome moome c'est sur q kenn douko nakh) , Abdoul Mbaye aux affaires etrangeres et peut etre Alassane Sall de retour a l'energie... La pire des catastrophes serait que les senegalais commettent l'erreur de laisser le pouvoir en place aux commandes une seule annee de plus.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DAKAR
Dr Cheikhouna Gaye dément avoir présenté des excuses au commissaire Bara Sangaré
L'autre ambition cachée de Abdou Karim Fofana
MICROSCOPIE DE LA SOCIÉTÉ SÉNÉGALAISE
Sénégal ou le déni d’État en continu
Sphère de Diamniadio : Les fonctionnaires haussent le ton
PORT DE DAKAR : APRèS LA DROGUE, L’ALCOOL COULE à FLOTS
Civils et militaires retraités : Un rassemblement national déjoué par les RG
Jurisprudence Sadio Mané et Compagnie
Hajj-2019 : Plus de 10 000 pèlerins dénoncent une arnaque
Mercy Ship, évacuations sanitaires : "Un scandale", selon Guy Marius Sagna
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Macky, à l'épreuve d'une ambition «audacieuse»
Momar Diongue liste 4 motifs qui ont poussé Macky à agir
L'autre ambition cachée de Abdou Karim Fofana
Plainte contre Aliou Sall et Frank Timis : Abdoul Mbaye et Cie à l'écoute du Doyen des juges
Au pays de ‘’Thiompal’’, on perd, à tous les coups
Nouveau secrétariat national du PDS : Abdou Aziz Diop rejoint le rang des frondeurs
Une vaste fronde en gestation au Pds
Sénégal ou le déni d’État en continu
L'emprise de Karim sur le PDS devient effective
Madické Niang dénonce le recours abusif à la détention provisoire
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 123535 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 88683 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 64729 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 55120 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 54455 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 14 aout 2019
AUTRES AUDIOS ...
Khaoussou Dramé interpelle Emmanuel Macron
 
SCANDALES D'ETAT
   
Rebeuss : L'enfer si prés du palais...
11/08/2019 - 19:45
Les preuves de la bamboula à l'Assemblée et au Hcct
08/08/2019 - 14:37
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Quand Me Ousmane Seye se prononçait sur la décision de la CEDEAO sur l’affai ...
24/05/2019 - 13:24
Vidéo Macky Sall a trouvé la définition du mot émergence à Aissata Tall Sal ...
31/01/2019 - 21:33
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Jurisprudence Sadio Mané et Compagnie
L'OEIL DU CITOYEN
<< Set setal >> politico-religieux !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 14 aout 2019
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Parler de Tanor sans émotion
19/08/2019 - 21:08
MICROSCOPIE DE LA SOCIÉTÉ SÉNÉGALAISE
19/08/2019 - 19:59
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 13 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - invité commissaire Abd ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 10 octobre 2018 avec Pape Alé Niang : une démocratie capturée
AUTOUR DU MICRO
Khaoussou Dramé interpelle Emmanuel Macron
AUTRES VIDEOS
Le Scandale Du Siècle : Pétrole & Gaz au Sénégal (BBC News Afrique)
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017