Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
CONTRIBUTIONS
 
 
Campagne électorale Jour 3 : Ousmane Sonko gagne le discours économique et Macky Sall…
Publié le : Mercredi 6 Février 2019 - 10:30 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 2 - Consulté : 1887 Imprimer
Les choses deviennent de plus en plus sérieuses dans cette campagne électorale. Nous avons finalement entendu un discours concret de la part d’un des candidats. Il s’agit du discours d’Ousmane Sonko, un discours économique digne de ce nom. Après avoir acquis le vote des jeunes, il est allé à la conquête du vote des plus âgés en tenant un discours très présidentiable. Il a su clairement expliquer sa vision économique pour le développement du Sénégal. Nous allons en revanche sermonner le candidat Macky Sall.
 
La vision économique de Sonko
 
Enfin un candidat qui ait compris que pour développer le Sénégal, il faut « oublier » Dakar pour développer les régions pour que le Sénégal puisse aller de l’avant. Il a choisi Kaolack pour commencer le développement du Sénégal, j’aurai dit Diourbel, mais l’essentiel est que cela commence du centre du Sénégal pour mieux se répandre à travers le pays. Il a proposé une zone franche à Kaolack et c’est une excellente idée et ce serait mieux encore pour les grands pôles de développement régionaux. Pour les lecteurs qui ne s’y connaissent pas trop en économie, une zone franche est une zone dans une zone géographique qui offre des avantages fiscaux comme les exonérations fiscales, de TVA, de droits de douane afin d’attirer les investisseurs. Dans le cas du Sénégal, pour que le programme du candit Sonko puisse voir le jour, il faut développer le secteur primaire d’abord de manière sérieuse et cela créera naturellement un effet d’entraînement sur les autres secteurs. La raison pour laquelle nous avons besoin d’un président avec cette vision économique est le fait que le Sénégal ait du pétrole. Une fois que la production du pétrole commencera, nous risquons de délaisser les autres secteurs au profit du pétrole. C’est ce qu’on appelle le syndrome hollandais, ou encore malédiction du pétrole. Avec la découverte du gisement de Gringue, les Pays-Bas avaient délaissé les autres secteurs au profit du gaz. Pour que le Sénégal évite ce scénario, il est impératif de développer notre secteur primaire pour la transformation de ces matières premières. Durant le temps que cela prendra, nous pouvons utiliser la rente pétrolière pour les infrastructures dans les régions dans le but d’accueillir les industries. Il sera impératif de doter de chaque département ou de chaque région d’un aéroport, ainsi que des écoles spécialisées. L’exode urbain prendra place et le développement suivra de manière naturelle sans avoir à nous couper du monde en nationalisant les contrats ou en les renégociant. Le Sénégal, est très mal parti et nous sommes dans l’obligation de négocier avec le paternalisme colonial jusqu’à ce que nous ne soyons plus dépendant de l’aide au développement. Cela nous évitera l’embargo économique, militaire, et surtout l’isolement. Sachons choisir nos batailles de manière intelligente comme le disent les anglophones.
 
Macky Sall, vous pouvez éviter : ah, si j’avais su !
 
Après avoir écouté le président Wade, nous avons vu un homme qui a mal malgré son discours d’opposant. Le Sénégal doit beaucoup au président Wade, car il a été celui que Dieu a créé pour l’avènement de la démocratie au Sénégal. Depuis le temps de Senghor, il a su amadouer ce dernier pour la création d’un parti de contribution et il s’est présenté contre Senghor puis contre Abdou Diouf en 1983, 1988, 1993 et 2000 avant la première alternance politique au Sénégal. Pensez-vous que le Sénégal allait être ce qu’il est aujourd’hui si ce n’était pas à cause du président Wade comme farouche opposant pour recadrer l’exécutif. Combien de fois le président Diouf l’a-t-il convoqué au palais pour lui demander de ne pas demander à ses partisans de manifester ? Combien de fois a-t-il eu à intégrer le gouvernement du président Diouf en tant que ministre d’Etat sans portefeuille. Même si je suis contre la manière dont il a dirigé le Sénégal, nous devons voir au-delà de cela et penser au nombre de fois qu’il s’est battu, qu’il est allé en prison pour que nous puissions devenir un pays de démocratie et une référence dans ce sens dans le monde entier. J’ai vu sur le visage du président un homme qui a vieilli et qui est fatigué ; il mérite plus de considération de la part du président Sall. 
 
Macky Sall, la vie est éphémère ainsi que le pouvoir d’ailleurs. Quoiqu’il puisse vous avoir fait, ou vous avoir dit, il faut pardonner. Comme vous êtes un musulman, je vais vous citer un passage du livre saint où le bon Dieu dit : « …Qu’ils pardonnent et absolvent. N’aimez-vous pas qu’Allah vous pardonne ? » Je veux juste vous éviter d’être dans une mauvaise position, cogitez là-dessus avant qu’il ne soit trop tard Macky Sall. Macky Sall, la vie est éphémère. Macky Sall, le pouvoir est éphémère. Malgré tout ce que nous pensons et tout ce que vous pensez, le président Wade est un grand homme et restera toujours un grand homme dans l’histoire de l’Afrique. On dit souvent que :« … Le remords, lui exprime une nostalgie, le regret de ce qui aurait pu être et n'a pas été »
 
Mohamed Dia, Consultant bancaire
Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (2)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Serignetoubab - 06/02/2019 - 12h 37  
Mon cher, je ne commente pas les autres parties de votre contribution mais uniquement une seule phrase, a savoir votre idée selon laquelle nous serions une référence démocratique dans le monde. Et malheureusement vous n' étés pas le seul sénégalais a le penser.Pourtant Dieu sait que même en Afrique, il y' a des pays qui sont beaucoup plus en avance sur nous dans ce domaine. Je peux citer le Ghana et le Cap vert pour ne pas aller trop loin.En 2012, le Sénégal a failli sombrer dans la guerre civile, heureusement que Wade, malgré le fait que c' était lui, l' origine du problème, il a su quand même laisser les opposants qui le voulaient occuper la place de l' obélisque durant toute la période de la campagne électorale.Si c' était macky sall a sa place, je doute fort que l' issue des élections serait la même.Au Sénégal nous n' avons pas encore une démocratie. Une démocratie signifie que les acteurs (surtout les électeurs) savent choisir. Au contraire au Sénégal, les électeurs les plus pauvres qui sont les premières victimes de la mal-gouvernance sont les plus grands soutiens du parti au pouvoir qui est responsable de leurs souffrances.Au Sénégal, nous avons encore des religieux, complices du parti au pouvoir, qui monnayent le vote de leurs disciples pour des rebandes.Au Sénégal, certains électeurs votent pour un président qu' ils détestent mais vous disent qu' ils n' avaient pas le choix car un cousin, un parent ou quelqu' un d' autre qui les aide a boucler les fins de mois, leur a demandé de voter pour un candidat qu' eux-mêmes n' auraient jamais choisi.
Alioune - 06/02/2019 - 16h 21  
Cheikh A Ahmadou Bamba à Samba Laobé, Roi du djoloff J’invoque la Protection de DIEU contre Satan, le lapidé. Au nom de DIEU, le CLEMENT et le MISERICORDIEUX. Certes Dieu est mon Maître. La Louange soit à DIEU qui fut toujours et qui ne cessera jamais d’être. Que la Paix et le Salut soient accordés au Prophète Muhammad, le Seigneur de tous les rois et de leurs ministres, le Maître de tous les hommes et de toutes les femmes, de même qu’aux membres de sa Famille et à ses Compagnons qui surent se départir des imperfections pour accéder à l’excellence. Ceci dit, cette missive est destinée à Samba Laobé, Roi du Djolof, et émane de Ahmad Ibn Muhammad Mbacké, le serviteur de Dieu, son MAITRE ABSOLU et dont il se suffit et les plus honorables. Je te fais savoir que j’ai bien reçu la lettre que ton émissaire devait me transmettre et dans laquelle tu me fis parvenir tes salutations et sollicitas auprès de moi des recommandations et exhortations ; raison pour laquelle je t’adresse ces mots-ci : Sache que le pouvoir que tu détiens actuellement en ce monde ne t’est parvenu qu’après avoir été soustrait des mains d’autres rois comme toi qui t’ont précédé. Et qu’un jour viendra où ce même pouvoir te seras repris des mains pour être cédé à d’autres rois qui te succéderont. Donc s’il arrive certains jours où la vie te semble favorable et t’assiste contre tes adversaires, sache qu’il en sera d’autres ou elle favorisera tes adversaires contre toi. Et si quelques fois elle t’a fait rire, quelques fois aussi elle te fera pleurer. Que donc la joie qu’elle t’inspire ne t’abuse pas car ce monde est, par nature, trompeur et fourbe. Et il arrive souvent qu’il se retourne brutalement contre toi pour te leurrer et te faire tomber dans son piège. Ainsi, je te recommande de toujours persévérer à assister les plus faibles, les pauvres et les nécessiteux, et de ne jamais tomber dans la tyrannie et l’injustice car « tout homme injuste le regrettera un jour » et « tout tyran assurera sa propre perte ». N’oublie jamais que la puissance que tu détiens et toutes les faveurs qui en découlent, ne te sont en vérité parvenues qu’à travers la mort d’autres personnes qui les détenaient avant toi et du fait que ces mêmes faveurs se sont départies de ces dernières pour de bon. Par conséquent, attends-toi à ce que ces mêmes privilèges te délaissent un jour de la même façon qu’ils te sont parvenus. Fais donc preuve de persévérance dans les actes qui te seront utiles dans les deux mondes, ici bas et dans l’au-delà avant que tu tournes un jour définitivement le dos à ces avantages ou bien que ceux-ci se détournent à jamais de toi. C’est ici que s’achèvent les recommandations que je te donne ; si jamais tu consens à t’y conformer, ce sera à ton profit, autrement (tu en assumeras les conséquences ) car « Nous appartenons tous à DIEU et c’est vers Lui que nous retournerons »….
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Pourquoi je voterai Idrissa Seck inch’Allah !
Un « Sénégal non pas pour tous » mais pour le président Macky Sall, sa famille et son clan
Chute imminente du Macky
Le candidat Macky Sall est moralement disqualifie pour diriger le pays.
Deuxième semaine de campagne : Les discours des candidats éclipsés par les morts de Tambacounda
L’heure du baliseur Idrissa Seck a-t-elle sonné ?
Ousmane Sonko face aux alliances des vieux briscards.
Mame Yalla dimbalégnou !
Sénégal d'aujourd'hui
Ne bougez pas! C'est une enquête.... politique
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 93749 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 82627 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 59078 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 50184 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 49557 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 20 février 2019
AUTRES AUDIOS ...
Autour du Micro reçoit Thierno Alassane Sall ''La justice est le bras ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Petrosen : la gestion toxique de Mamadou Faye
07/11/2018 - 15:06
Mansour Faye choisit la société SUEZ à la place de SDE
18/10/2018 - 16:24
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Vidéo Macky Sall a trouvé la définition du mot émergence à Aissata Tall Sal ...
31/01/2019 - 21:33
Quand Aïssata Tall Sall dénonçait la transhumance
29/01/2019 - 09:49
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
24 février 2019 : Forces publiques et Médias ne doivent pas être complices du ...
L'OEIL DU CITOYEN
La bonne vague !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 20 février 2019
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Pourquoi je voterai Idrissa Seck inch’Allah !
22/02/2019 - 16:26
Un « Sénégal non pas pour tous » mais pour le président Macky Sall, sa fami ...
22/02/2019 - 09:46
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
LII du 27 janvier 2019 avec Pape Alé Niang: la baisse du prix du loyer entre le ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 23 janvier 2019 avec Pape Alé Niang
AUTOUR DU MICRO
Autour du Micro reçoit Thierno Alassane Sall ''La justice est le bras armé pou ...
AUTRES VIDEOS
Ça Me Dit Mag du 15 décembre 2018 avec Pape Alé Niang : invité Malick Gackou ...
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017