Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
CONTRIBUTIONS
 
 
Le 24 février 2019, Voter contre Macky SALL est un impératif
Publié le : Samedi 2 Février 2019 - 19:33 - Source : dakarmatin - Commentaires : 12 - Consulté : 3394 Imprimer

« Pour conjurer la prophétie annonçant son successeur au trône, le Pharaon ordonna de tuer tous les nouveaux nés, et futurs prétendants de sexe masculin. En vain. »

L’élection présidentielle du 24 février 2019 représente un moment crucial pour le Sénégal. Un moment où les citoyens doivent choisir celui, pendant une période déterminée (5 ans) doit tenir les rênes du pays. 22 candidats ont été éliminés par des procédés illégaux conçus et planifiés par Macky SALL et ses affidés. En 7 ans d’exercice de pouvoir, le Président Macky Sall a détruit les fondements de l’Etat de droit, porté gravement atteinte aux libertés individuelles et collectives (multiplication des interdictions de manifester), réprimé sauvagement les mouvements étudiants (lâche assassinat de Bassirou Faye et de Fallou Sène), embastillé des centaines d’opposants, mis sous tutelle une catégorie de magistrats aux ordres, ruiné l’héritage démocratique du pays, et un créé un climat de terreur sans précédent au Sénégal. Sous son magistère, le népotisme, et la prévarication ont atteint des niveaux insoupçonnés. Pour la première fois, les démons ethniques sont agités, mettant en péril l’unité nationale.

Le 24 février 2019, de nombreux sénégalais (majorité silencieuse) veulent refermer la parenthèse Macky Sall. Tous les citoyens qui veulent préserver la démocratie et l’état de droit au Sénégal ont l’obligation d’accompagner ce processus. Personne ne comprendrait une décision d’abstention qui équivaut clairement à un soutien implicite de Macky Sall. Voter contre Macky SALL est un impératif pour chaque citoyen et chaque citoyenne. Chaque leader d’opinion, chaque démocrate doit clairement et de façon explicite appeler les citoyens sénégalais à voter contre Macky Sall. Le mot d’ordre doit être clair et sans équivoque : un vote massif contre le candidat Macky Sall. Les hésitations et les tergiversations n’ont pas lieu d’être à l’endroit d’un homme dont la gouvernance médiocre et brutale a entraîné le Sénégal dans l’impasse, et qui a privé des millions de sénégalais d’un droit constitutionnel : le droit de vote.

L’heure est grave : il appartient à chaque citoyen et à chaque citoyenne de prendre l’exacte mesure de la situation, et de se déterminer en toute responsabilité. L’alibi de la fraude défendu par certains pour justifier la non tenue de l’élection est un soutien implicite au candidat Macky Sall. L’enjeu est de sonner la mobilisation générale, de mettre en place les outils techniques pertinents et d’élaborer les stratégies idoines pour contrecarrer cette fraude probable. Un défi qui est loin d’être insurmontable, car si le candidat Macky Sall a jugé utile de se déplacer à 3 heures du matin pour convaincre la députée, Aida MBODJ de lui apporter son soutien, c’est que l’homme au bilan « élogieux » est désemparé et qu’il affiche une sérénité de façade. D’ailleurs, pourquoi décaisser 3 milliards de F CFA pour une campagne quand on prétend sous tous les cieux que le bilan est élogieux ? De qui se moque-t-on ?

Dans le contexte actuel, où le Sénégal traverse un moment critique de son histoire, où l’Etat de Droit est malmené, et où le risque de basculement est possible, le ni-ni n’a pas sa place. Le vote contre Macky est un IMPERATIF pour restaurer l’Etat de Droit, gage de la stabilité du Sénégal.

Parce que Macky SALL est un risque élevé pour la stabilité juridique et la cohésion sociale du Sénégal, le 24 février 2019, je voterai pour 1 des 4 candidats de l’opposition. CONTRE MACKY SALL et son régime moribond ; sans aucun état d’âme.

Seybani SOUGOU – E-mail : sougouparis@yahoo.fr

 

 

 

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (12)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Melintane - 02/02/2019 - 19h 45  
plus qu'un acte impératif ; se sera un acte de salubrité publique
Bounkhatab - 02/02/2019 - 19h 48  
EST CE QUE SEYBANI POUVAIT DIRE AUTRE CHOSE? JE TE DETESTE ? IL FAUT QUE TOUS LES SENEGALAIS PENSENT LA MEME CHOSE EST UN REVE IRREALISABLE,vote contre lui et laisse ses militants et sympathisants voter pour lui ,Sil a la majorite, il passe sinon un autre prendra sa place et puis basta,
Je votre Macky le débiteur de lisllam. Des tam tam dans les mosquées - 02/02/2019 - 21h 02  
Serigne bassirou
Ameth - 02/02/2019 - 21h 21  
Moi, je voterai contre lui inshallah
S - 02/02/2019 - 21h 24  
avec la rétention des cartes d’électeurs et les cartes dont le verso est mentionné « n’est pas inscrit sur le fichier » comment sortir massivement voter? A cela s’ajoute une carte électorale modifiée à dessein dont le nbre d’électeur est diminué à Dakar Thies Diourbel et gonflé à fatick, dans les régions de matam, de louga etc.. Mr sugou l'abstention dans ces conditions opaques du processus électoral n'est pas un soutien implicite de Macky sall tout au contraire car dès l'instant qu'on conteste les règles du jeu on ne doit pas participer au jeu.Le boycott a un effet positif dès lors qu'il va délégitimer le président sortant s'il est parti seul aux élections dans un pays comme le sénégal considéré comme un état de droit dans le monde entier et une vitrine démocratique. Ce sera une honte pour macky sall de se présenter devant ses paires à l'union africaine. S'opposer à la tenue de ces élections est plus logique pour moi. Nous devons être conséquent avec nous même si nous acceptons d’aller dans ces élections dans ces condition à la volonté d’une seule personne, ayons l’honnêteté d’accepter les résultats qui en sortiront quelque soit le vainqueur.
Lamtoro - 03/02/2019 - 03h 24  
Vous oubliez souvent une chose tres importante, c'est que personne, je dís bien Personne n'a la possibilité ni les stratégies luí permettant de conserver un pouvoir quelconque contre la volonté d'Allah (swt) car, c'est luí qui donne le pouvoir a qui il choisit. L'essentiel comme dit Mr sougou serait de voter massivement contre macky le jour J. La seule chose dont je suis sûre est qu'a l'exeption de madicke, n'importe lequel des autres candidats ferait 100× mieux que macky s'il etait élu. J'insiste bien sur le cas madicke, un parent qui au gouvernement m'a fait savoir qu'il rejoindra macky en cas de deuxieme tour car, macky l'a maintenu dans le parrainage sur pression des lobbies maçonniques dont ils sont tout deux membre, donc votre pour luí c'est voter pour macky. Ici dans le fouta il yaura des surprises contrairement a ce que d'aucuns pensent, nous savons a quel point il serait dangereux pour la stabilité du pays de donner un second mandat a ce dangereux bouffon sans scrupule qu'est macky sall.
Bounkhatab - 03/02/2019 - 11h 49  
IDY, MADICKE, MACKY, SONKO , OUT OUT OUT ESSAYONS ISSA SALL ET PRIONS POUR QUE L AUTRE GOUROU NE LUI GACHE SA GOUVERNANCE,
DOU - 03/02/2019 - 19h 35  
excusez moi mais vous parlez seulement des echecs du président mais jamais de ses réalisations. je suis d'accord qu'il reste bcp de choses à améliorer masi ce n'est pas une raison pour pousser le SENEGAL vers l'aventure. Est ce que parmis ces candidats il y a quelqu'un qui nous rassure, je dirai non alors je pense que nous allons continuer avec lui pour un seconde mandat.
Lo - 04/02/2019 - 06h 19  
Macky rek
Macki le meilleur tu es un jaloux - 04/02/2019 - 06h 22  
Ton analyse est nul
Rec - 04/02/2019 - 06h 24  
Impératif est sue yu la ferme on a pas besoin de ton analyse
Gabila patrice - 11/02/2019 - 11h 52  
il y a un fait qui échappe les internautes: IDY SECK qui aime de réciter des sourates à l'emporte pièce, a maintenant ranger son boockien. De peur d'être exclu de la religion, il ne s'y aventure plus. Ah gnaw! !
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Pourquoi je voterai Idrissa Seck inch’Allah !
Un « Sénégal non pas pour tous » mais pour le président Macky Sall, sa famille et son clan
Chute imminente du Macky
Le candidat Macky Sall est moralement disqualifie pour diriger le pays.
Deuxième semaine de campagne : Les discours des candidats éclipsés par les morts de Tambacounda
L’heure du baliseur Idrissa Seck a-t-elle sonné ?
Ousmane Sonko face aux alliances des vieux briscards.
Mame Yalla dimbalégnou !
Sénégal d'aujourd'hui
Ne bougez pas! C'est une enquête.... politique
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 93752 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 82627 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 59078 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 50184 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 49557 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 20 février 2019
AUTRES AUDIOS ...
Autour du Micro reçoit Thierno Alassane Sall ''La justice est le bras ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Petrosen : la gestion toxique de Mamadou Faye
07/11/2018 - 15:06
Mansour Faye choisit la société SUEZ à la place de SDE
18/10/2018 - 16:24
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Vidéo Macky Sall a trouvé la définition du mot émergence à Aissata Tall Sal ...
31/01/2019 - 21:33
Quand Aïssata Tall Sall dénonçait la transhumance
29/01/2019 - 09:49
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
24 février 2019 : Forces publiques et Médias ne doivent pas être complices du ...
L'OEIL DU CITOYEN
La bonne vague !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 20 février 2019
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Pourquoi je voterai Idrissa Seck inch’Allah !
22/02/2019 - 16:26
Un « Sénégal non pas pour tous » mais pour le président Macky Sall, sa fami ...
22/02/2019 - 09:46
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
LII du 27 janvier 2019 avec Pape Alé Niang: la baisse du prix du loyer entre le ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 23 janvier 2019 avec Pape Alé Niang
AUTOUR DU MICRO
Autour du Micro reçoit Thierno Alassane Sall ''La justice est le bras armé pou ...
AUTRES VIDEOS
Ça Me Dit Mag du 15 décembre 2018 avec Pape Alé Niang : invité Malick Gackou ...
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017