Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
POLITIQUE
 
 
Publication définitive de la liste des candidats: C'est la veillée d'armes chez les karimistes et les khalifistes
Publié le : Dimanche 20 Janvier 2019 - 16:53 - Source : Seneweb - Commentaires : 1 - Consulté : 2184 Imprimer

Un dimanche de tous les risques. En ce 20 janvier, tous les yeux sont rivés vers au Conseil constitutionnel qui doit dévoiler avant minuit, la liste définitive des candidats retenus pour le scrutin présidentiel de 2019.  Ce matin, le dispositif sécuritaire n’était pas encore renforcé. Les barrières, qui étaient installées, à une centaine de mètres du siège, sont encore visibles. De plus près, quelques gendarmes préposés à la sécurité des lieux, sont en train de discuter. L’on apprend que certains sages avaient déjà fait le déplacement. La circulation, elle, est fluide sur la rue 96 de Ngor-Alamadie qui longe la haute juridiction électorale.

A la permanence Mouhamadou Lamine Badj du Pds, sise sur la Voie de dégagement nord (Vdn), c’est le calme plat. Dans la cour, un véhicule est garé. A l’intérieur du bâtiment, dont l’accès nous est interdit, l’on entend à peine des voix. Ici, l’on est bien préoccupé par la décision tant attendue des Sages du Conseil constitutionnel. C’est en tout cas ce que fait savoir ce responsable du parti de Me Wade, trouvé sur les lieux. « Notre candidat Karim Meissa Wade sera candidat, on n’en doute même pas. Le Conseil va prendre en compte notre requête, nous sommes optimistes », fait-il savoir. Ce membre du Comité directeur dit par contre préférer cacher la stratégie du parti au cas où Karim Wade serait recalé. « On ne peut pas vous dire, ici, ce qu’on compte faire si toutefois notre candidat est disqualifié, ce que je puis vous dire c’est qu’on n’acceptera pas. On fera face et vous verrez la suite », menace notre interlocuteur.

« La quiétude dans ce pays dépendra de la décision du Conseil »

Autre lieu, même constat. Au siège de la coalition ‘’Taxawu Senegaal’’ situé sur les deux voies de Sacré-Cœur, aucune présence policière n’est signalée, du moins jusqu’à l’heure où nous quittions les lieux (13h 20). Dans la permanence dont la porte est fermée à clef, se trouvent quelques militants. La liste définitive des candidats à l’élection présidentielle est, naturellement, au centre des débats.

 «Nous nous attendons à ce que Khalifa Sall soit rétabli dans ses droits puisqu’il réunit toutes les conditions qui lui permettent d’être candidat. Nous demandons au Conseil constitutionnel de rendre justice au nom du peuple, nous demandons aux juges de savoir qu’ils habitent ce pays et leurs enfants aussi et que demain, leur noms seront inscrits dans les annales de l’histoire », déclare Bassirou Samb, membre de la coalition. Il ajoute : «s’ils (les juges) acceptent de jouer le jeu de Macky Sall, ils auront terni l’image de notre démocratie, ils auront trahi le serment de magistrats ».

A l’en croire, la décision de ce soir va déterminer la suite. « La quiétude dans ce pays dépendra de la décision que les juges du Conseil vont rendre cette après-midi », menace par ailleurs ce ‘’khalifiste’’. Car, explique-t-il, «si le droit est dit tel qu’écrit dans nos textes, le nom de Khalifa Sall figurera dans la liste des candidats. Mais si une autre décision est prise, il s’agira tout simplement pour nous de faire face».

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (1)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Abdou - 20/01/2019 - 18h 04  
Il n'y a aucun mystère, tout cela est d'une logique implacable car qui se ressemble s'assemble!!!Dans les Classe Politique sénégalaise il y a les Politicards qui sont de loin les plus nombreux : ils sont en Politique pour leurs propres intérêts et des intérêts étrangers ; ce sont ces Politicards qui ont de tout temps dirigé le Sénégal d'où l'état désastreux du Pays dans tous les domaines. Ces Politicards sont tous des Milliardaires qui ne sont jamais rassasiés...Que Aïssata Tall SALL, Politicarde bien connue, ancienne Ministre sous le Président Politicard Abdou DIOUF, rejoigne le Président Politicard Macky SALL, n'est pas un événement en soi, un virement bancaire conséquent et ça se fait tranquillement...De même demain qu'une Politicarde comme Aïda MBODJ rejoigne le camp présidentiel sera normal...
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DAKAR
Dr Cheikhouna Gaye dément avoir présenté des excuses au commissaire Bara Sangaré
L'autre ambition cachée de Abdou Karim Fofana
MICROSCOPIE DE LA SOCIÉTÉ SÉNÉGALAISE
Sénégal ou le déni d’État en continu
Sphère de Diamniadio : Les fonctionnaires haussent le ton
PORT DE DAKAR : APRèS LA DROGUE, L’ALCOOL COULE à FLOTS
Civils et militaires retraités : Un rassemblement national déjoué par les RG
Jurisprudence Sadio Mané et Compagnie
Hajj-2019 : Plus de 10 000 pèlerins dénoncent une arnaque
Mercy Ship, évacuations sanitaires : "Un scandale", selon Guy Marius Sagna
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Macky, à l'épreuve d'une ambition «audacieuse»
Momar Diongue liste 4 motifs qui ont poussé Macky à agir
L'autre ambition cachée de Abdou Karim Fofana
Plainte contre Aliou Sall et Frank Timis : Abdoul Mbaye et Cie à l'écoute du Doyen des juges
Au pays de ‘’Thiompal’’, on perd, à tous les coups
Nouveau secrétariat national du PDS : Abdou Aziz Diop rejoint le rang des frondeurs
Une vaste fronde en gestation au Pds
Sénégal ou le déni d’État en continu
L'emprise de Karim sur le PDS devient effective
Madické Niang dénonce le recours abusif à la détention provisoire
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 123536 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 88683 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 64729 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 55120 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 54455 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 14 aout 2019
AUTRES AUDIOS ...
Khaoussou Dramé interpelle Emmanuel Macron
 
SCANDALES D'ETAT
   
Rebeuss : L'enfer si prés du palais...
11/08/2019 - 19:45
Les preuves de la bamboula à l'Assemblée et au Hcct
08/08/2019 - 14:37
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Quand Me Ousmane Seye se prononçait sur la décision de la CEDEAO sur l’affai ...
24/05/2019 - 13:24
Vidéo Macky Sall a trouvé la définition du mot émergence à Aissata Tall Sal ...
31/01/2019 - 21:33
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Jurisprudence Sadio Mané et Compagnie
L'OEIL DU CITOYEN
<< Set setal >> politico-religieux !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 14 aout 2019
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Parler de Tanor sans émotion
19/08/2019 - 21:08
MICROSCOPIE DE LA SOCIÉTÉ SÉNÉGALAISE
19/08/2019 - 19:59
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 13 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - invité commissaire Abd ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 10 octobre 2018 avec Pape Alé Niang : une démocratie capturée
AUTOUR DU MICRO
Khaoussou Dramé interpelle Emmanuel Macron
AUTRES VIDEOS
Le Scandale Du Siècle : Pétrole & Gaz au Sénégal (BBC News Afrique)
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017