Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
CONTRIBUTIONS
 
 
Affaire Diack et Affaire Sonko : de qui se moque la presse de révérence ?
Publié le : Samedi 12 Janvier 2019 - 19:56 - Source : dakarmatin - Commentaires : 15 - Consulté : 1846 Imprimer

C’est connu de tous : la meilleure façon de faire oublier ses démons, c’est d’en créer aux autres. Tout est parti de l’affaire des 94 milliards détournés, selon Sonko, par un cadre de l’APR, directeur des Impôts et domaines. Cette affaire qui a été soulevée, il y a quelques mois de cela, n’a pratiquement jamais intéressé cette presse qui vient aujourd’hui nous inonder avec des révélations sur l’auteur de ces accusations très graves. D’accusateurs, Sonko est ainsi passé, comme par prestidigitation à coupable ! Nous ne perdrons pas notre temps à chercher à savoir si Sonko est coupable ou non, ce n’est point de notre ressort. En revanche, nous constatons une incohérence manifeste du pouvoir et de sa presse dans leur prétendue volonté de transparence et d’éthique en politique.

Cette presse qui avait, il n’y a guère longtemps, pris fait et cause pour les Diack éclaboussés très lourdement dans l’affaire de corruption à l’IAF est la même qui vient persécuter Sonko comme elle l’avait fait contre les autres opposants de Macky Sall. C’est quand même paradoxal de voir cette presse qui a tout fait pour noyer cette affaire vienne se prévaloir aujourd’hui d’un devoir d’investigation sur des candidats à la présidentielle. Cette presse et ces gouvernants ont déclaré publiquement apporter leur soutien ferme aux Diack (le vieux est ami de Youssou Ndour) alors que sur le plan des principes, une malversation, une corruption sont mauvaises quel que soit le contexte ! Ce qui est recherché par-dessus tout dans cette entreprise de diabolisation outrancière des opposants, c’est, en plus de les décrédibiliser dans une certaine opinion, de persuader les Sénégalais que les HOMMES POLITIQUES SONT TOUS PAREILS.

 C’est ce qu’on appelle un nivellement par le bas : toutes les têtes qui dépassent doivent être coupées. Autrement dit, s’ils sont tous mauvais, pourquoi changer alors ? C’est la logique qui sous-tend l’acharnement médiatique contre Sonko par des journalistes dont la proximité avec le régime est d’ailleurs connue de tous. Comment une presse restée muette sur l’affaire Lamine Diack et sur l’affaire du directeur des Impôts et domaines, peut-elle être si loquace dans la tentative de décrédibilisation de Sonko ? Peut-elle désormais être crédible d’ailleurs ?

 

Aux auteurs de cette manipulations, nous disons que même au cas où Sonko serait coupable de ce dont ils l’accusent ça n’absoudrait guère Macky Sall et son régime. De toute façon, sauf par malédiction, l’histoire politique du Sénégal ne peut plus produire pire que Macky !

 

RAPPEL : Voici ce que Lamine Diack a répondu aux enquêteurs français : « Il fallait pour cela financer notamment le déplacement des jeunes afin de battre campagne, sensibiliser les gens à la citoyenneté. (…) J’avais donc besoin de financements pour louer les véhicules, des salles de meetings, pour fabriquer des tracts dans tous les villages et tous les quartiers de la ville. M. Balakhnichev [président de l’ARAF, la Fédération russe d’athlétisme] faisait partie de l’équipe Poutine et à ce moment il y avait ces problèmes de suspension des athlètes russes à quelques mois des championnats du monde en Russie. Nous nous sommes entendus, la Russie a financé. C’est Balakhnichev qui a organisé tout ça. Papa Massata Diack [l’un des fils de Lamine Diack] s’est occupé du financement avec Balakhnichev ».

 

PROBLEME : Si vraiment notre sainte presse était motivée par le souci de transparence et de démocratie, elle aurait pu investir son énergie et son ingéniosité à enquêter sur les bénéficiaires de cette manne financière au lieu de noyer, si grossièrement, le poisson dans l’eau. Si les allégations de M. Diack sont vraies, cela signifierait que parmi les gens qui nous gouvernent aujourd’hui, il y en a qui ont « acheté » leur station avec de l’argent sale. Comment une presse qui a couvert une telle ignominie peut-elle s’acharner contre Sonko sous le prétexte que les prétendants au pouvoir doivent être examinés pour avoir une idée sur leur probité ?

 

POSTULAT  :En attendant que nos lecteurs nous aident à trouver des réponses à nos questions, nous postulons l’existence d’une véritable mafia politico-médiatique qui a conquis le pouvoir par des moyens malhonnêtes dont, le mensonge, la corruption et la diabolisation à outrance. Il faut par conséquent que les citoyens comprennent une bonne fois pour toutes que ce n’est par une sorte de piétisme démocratique ou de civisme inhibant qu’on va se débarrasser de cette mafia.

 

Alassane K. KITANE

Professeur au Lycée Serigne Ahmadou Ndack Seck de Thiès

Président du Mouvement citoyen LABEL-Sénégal

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (15)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Modou - 12/01/2019 - 20h 48  
Une analyse très pertinente tous le monde sait d où vienne ces tintamarres: tfm rfm lobs gfm le quotidient yerimpost si ils veulent éclairer l opinion pourquoi comment ceux qui ont piller notre pétrole
AMINE - 12/01/2019 - 21h 27  
BOYCOTONS CET PRESSE LA.NACHETON PLU LEUR JOURNAU. NE REGARDON PLU LEUR TELE.NECOUTON PLU LEUR RADIO.PENDANT AU MOIN UN SEMAINE
Ahmadou - 12/01/2019 - 21h 45  
malheur a ceux qui vivent de l'ignorence des peuples. nous vivons dans un pays ou tout les secteurs sont gouverner part la corruption. le sembol des vendus du sistéme france AFRIQUE c'est youssou ndour qui durant toute sa vie musiqual il nous ammerdait avec des chansons pour L'AFRIQUE il ne croit en rien lui et toute c'est journaliste qui sont des SAMKATOU DOF. PAUVRE AFRIQUE REVEIL TOI JE T'EN SUPPLIE ENVANT QU'IL NE SOIT TROP TARD .
Sonkiste - 12/01/2019 - 21h 52  
Merci
Lemzo - 12/01/2019 - 23h 05  
Ce Kitane est un « professeur » qui devrait retourner à l'école... Toute personne qui se déclare « politicien » doit s'attendre à être durement attaqué. Sinon lui et ses souteneurs doivent quitter l'arène politique ! C'est aussi simple que cela ! Sonko attaque tous les jours des gens sans jamais apporter la moindre preuve, on l'attaque sur des dossiers sérieux et documentés et vous essayez malhonnêtement de le protéger ! Bande de nafèkhes....
@Lemzo - 12/01/2019 - 23h 27  
Ce professeur est toujours à l'école où il attend des écervelés comme vous, afin de vous remettre à l'endroit. Il ne parle ni d'un camp, ni de l'autre, mais de ce service public qu'est la presse.
Maget svt - 13/01/2019 - 00h 09  
Très pertinent ! Il y'a des journalistes alimentaires au service du maquis sale.
Amadou - 13/01/2019 - 01h 22  
Boycottez leur journaux, télé et radio comme moi..il faut y mettre le prix Bon dieu..l'observateur, TFM..ne vous apprennent rien que vous ne pouvez apprendre des médias sans coloration...je ne lis pas l'obs, je ne regarde pas TFM et je m'en porte bien
ABSW - 13/01/2019 - 09h 53  
Mr KITANE tu as lâché le mot :mafia politico-mediatique. Les politiciens membres de celle mafia emargent a la caisse noire du Macky et leur journaliste a la vice presidence sise a la rue fondation
S - 13/01/2019 - 09h 55  
La presse et la justice c'est la racaille de ce pays. Merci monsieur Kitane de nous avoir rappeler cette affaire Diack qui n'est rien d'autre qu'un coup d'état. c'est pourquoi j'ai tjs dit que ce régime qui nous dirige actuellement est illégitime car il l'a profité de l'argent sale de diack qui avait permis de mettre le feu dans le pays en 2012 avec son lot de 12 morts avec la complicité de cette presse corruptrice, mensongère, et manipulatrice. Ce sont Madiambal diagne, Latif Coulibaly, souleymane jules diop, Le gfm de youssou ndour, le nouveau groupe e-media de Mamoudou ibra kane, alassane samba diop, sorro diop, le site intenet Leral, la gazette de pape fall ce nullard qui n'est journaliste que par latif coulibaly, voilà pour ceux qui sont les plus corrompus. Mais heureusement il existe d'autres qui nous permettent d'espérer et qui font leur travail avec déontologie et responsabilité comme le doyen Ibrahima Bakhoum, le jeune Pape alé niang, Moustapha diop walf, mouth bane qui fait un excellent travail d'investigation pour ne citer que ces gens là.
Xeme - 13/01/2019 - 17h 41  
Merci; Kitane. Depuis 2012, je répète le même postulat. Je suis même allé plus loin. Toute cette mafia de contrôle de l'opinion est pilotée depuis l'extérieur pour soutenir Macky Sall. Les liens qui unissent toute cette mafia avec Macky Sall prennent leurs racines hors du Sénégal. ET c'est cette même mafia qui a brouillé les pistes pour cacher aux sénégalais les vrais hauteurs de l'assassinat des Mamadou Diop. Je donne juste un exemple. Lorsque Mamadou Diop est tombé, et non pas lorsque le camion est passé sur lui, les sapeurs pompiers appelés pour l'évacuer ont refusé de le prendre avant la présence de la police. Et c'est sapeurs pompiers ont dit que c'est parce que sa mort est suspecte. Est ce que vous vous imaginez des sapeurs pompiers présentant un mort tué par le passage d'un camion sur lui comme une mort suspecte ? Pourquoi depuis toujours, aucun médias, aucune justice n'a voulu aller du côté de ces sapeurs ? Cacher toutes ces indices pour orienter l'opinion vers un Abdoulaye Wade ou un Arona Sy qui ne seront jamais jugés de peur qu'ils ne révèlent ce qu'ils savent n'est rien d'autre que brouiller les pistes. Cette presse a été la complice des assassins des Mamadou Diop. C'est aussi simple que ça.Une autre piste de réflexion/ Pour combattre Khalifa Sall avec la seule arme qu'ils ont, la diabolisation, la presse de Macky Sall avait osé avancer la théorie selon laquelle Khalifa a bénéficié des financements de Lamine Diack, même si ce dernier n'a pas cité son nom. Parce que Lamine a financé les élections municipales et Khalifa a été celui qui a gagné celles-ci. Conclusion; il les a gagné grâce aux financements de Lamine Diack. Mais osons poursuivre cette logique. Lamine a aussi dit avoir financé les présidentielles, parce que c'est Wade, président, qu'il combattait, et non un maire. Or, qui a gagné les présidentielles ? A l'apparition de cette interrogation, suite logique de leur logique, la presse de Macky et ses souteneurs freinent des quatre fers et refusent de poursuivre l'idée? Pire, ils enterrent cette idée pour le combat contre Khalifa à cause de ses conséquences indésirables pour la mentalité des fanatisés.
Broussard - 13/01/2019 - 18h 21  
Merci Professeur. Ces journalistes proches du régime, Nous les connaissons tous. Mais demain il fer jour. Merci beaucoup.
Cisse - 15/02/2019 - 16h 43  
Tres pertinent professeur
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DAKAR
Deuxième mandat : Les défis qui attendent Macky Sall
PDS,faut-il craindre le déluge ?
Qui a tué Fatou Makhtar Ndiaye et pourquoi protége-t-on les commanditaires ?
Dialogue national: Alioune Tine tire la sonnette d'alarme ...
Troisième mandat de Macky : «Moralement impossible»
Commandant Malick Tall : "Air Sénégal Sa va droit vers le mur "
Mounirou Sy : "Le Conseil constitutionnel ne peut pas émettre un avis favorable pour un 3e mandat de Macky Sall"
Mouhamadou Mactar Cissé veut la primature
À quoi joue Abdoulaye Wade ?
Une victoire au gout amer obtenue au forceps
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Macky ou le péril du 3e mandat.
La gangrène est générale
Dialogue ! quel dialogue ? pour quoi faire et pourquoi seulement maintenant
Macky doit plus qu’une amnistie à Khalifa
Dialoguer pourquoi, en quoi, avec qui, dans l’intérêt de qui et en vue de quoi ?
Plainte d’un citoyen contre le président de la République de son pays pour haute trahison
Le nouveau Macky est arrivé
Le Sénégal fracturé, le Sénégal abîmé mais le Sénégal debout
Lettre à mon frère d’arme.
Ah non je ne féliciterai pas le PR
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 98020 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 83347 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 59690 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 50749 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 50079 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 06 mars 2019
AUTRES AUDIOS ...
Autour du Micro reçoit Khaoussou Dramé commerçants, sénégalais en Fran ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
La Douane épinglée pour un marché d’un demi-milliard
11/03/2019 - 09:49
Petrosen : la gestion toxique de Mamadou Faye
07/11/2018 - 15:06
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Vidéo Macky Sall a trouvé la définition du mot émergence à Aissata Tall Sal ...
31/01/2019 - 21:33
Quand Aïssata Tall Sall dénonçait la transhumance
29/01/2019 - 09:49
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Le festin des charognards
L'OEIL DU CITOYEN
La bonne vague !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 06 mars 2019
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Macky ou le péril du 3e mandat.
15/03/2019 - 06:12
La gangrène est générale
12/03/2019 - 08:52
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
LII du 27 janvier 2019 avec Pape Alé Niang: la baisse du prix du loyer entre le ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 23 janvier 2019 avec Pape Alé Niang
AUTOUR DU MICRO
Autour du Micro reçoit Khaoussou Dramé commerçants, sénégalais en France se ...
AUTRES VIDEOS
Ça Me Dit Mag du 15 décembre 2018 avec Pape Alé Niang : invité Malick Gackou ...
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017