Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
CONTRIBUTIONS
 
 
PRESIDENTIELLES 2019 : L’ERE DES FAKE NEWS OU L’APOLOGIE DU MENSONGE
Publié le : Samedi 12 Janvier 2019 - 19:26 - Source : dakarmatin - Commentaires : 10 - Consulté : 1405 Imprimer

Les fake news (informations fallacieuses, intox ou fausses nouvelles) sont des informations délibérément fausses, délivrées dans le but de tromper un auditoire. Elles peuvent émaner d'un ou plusieurs individus (par le biais de médias non institutionnels, tels les blogs ou les réseaux sociaux), d'un ou de plusieurs médias

Elles participent à des tentatives de désinformation, que ce soit via les médias traditionnels ou via les médias sociaux, avec l'intention d'induire en erreur dans le but d'obtenir un avantage.

Ces dernières années, le phénomène des fake news s'étend sur le Web aux dépens des internautes. Ces fausses informations peuvent être propagées dans des buts différents. Certaines ont pour objectif de tromper le lecteur ou d'influencer son opinion sur un sujet particulier. D'autres sont fabriquées de toute pièce avec un titre accrocheur pour densifier le trafic et augmenter le nombre de visiteurs sur un site.

Aujourd’hui, au Sénégal, le phénomène a tellement pris de l’ampleur que notre pays est définitivement entré dans l'ère post-vérité ou ère post-factuelle du fait de la montée en puissance de l'usage social d'internet.

Le néologisme « post-vérité »  fait référence à des circonstances dans lesquelles les faits objectifs ont moins d’influence pour modeler l’opinion publique que les appels à l’émotion et aux opinions personnelles.

Chez nous, maintenant, chacun peut créer sa propre information et la publier, même les fieffés menteurs, les réseaux sociaux ne faisant pas restriction à cette catégorie de personne.

Lors des élections présidentielles de 1993 quand Iba Der promettait aux paysans des réfrigérateurs et des matelas ça faisait rire plus d’un. Aujourd’hui son discours aurait suscité de l’espoir et d’aucuns naïvement pourraient bien y croire. C’est ça le Sénégal de nos jours : on sourit bêtement et on croit à tout ce que notre candidat nous dit. Notre « partisanisme » à outrance a fini de tuer notre esprit critique et risque un jour de nous perdre.

Certains nous diront que c’est de bonne guerre. Depuis quand le mensonge est-il cautionné ? Chacun en use et en abuse, de quelques bords où l’on se trouve.

Alfred Sauvy écrivait : « Une démocratie se juge à sa capacité de recevoir une plus ou moins grande masse d’information ». On pourrait dire aussi et ce serait le corollaire : « Une démocratie se juge à sa capacité de refuser une plus ou moins grande masse de mensonges. » A ce compte, aujourd’hui, le Sénégal est peu démocratique, car la quantité de mensonges qui s’y dit n’a d’égale que l’indifférence avec laquelle l’opinion les laisse passer.

On ment sur le Président de la République ; On ment sur des opposants ; On ment sur nos journalistes. Personne n’est épargnée ! On est dans un concours du plus gros mensonge sur l’autre.

Le discours politique est si dégradé que les meilleurs hommes, avec leur salive, y perdent leur crédit. Quoi qu’ils disent devient suspect.

Nombre de candidats à la candidature en direction des présidentielles de 2019 ne sont pas crédibles. Ils ne disent pas la vérité au peuple et cachent bien leur jeu dans un discours guerrier qui ne nous informe pas sur leurs intérêts bassement politiciens. C’est ça la vérité !

Si tant d’hommes de rigueur ou simplement d’honnêtes gens se détournent aujourd’hui de la politique, c’est à cause de cela : la dérive du sens des mots, la rupture entre la lettre et le concept. Un chat n’est plus un chat, mais un rat travesti ou un renard masqué.

Et il s’agit du Sénégal et il s’agit des sénégalais. C’est cela qui est grave. Le divorce entre les mots et leur sens, entre la morale et l’ambition, intervient dans le domaine qui devrait en être le mieux préservé, parce que la politique est le domaine des choses concrètes de la vie des hommes.

Est-ce fatal ? Est-ce nécessaire ? Non. Quelques pays, dont le nôtre, je crois, peut montrer que la politique peut être autre chose qu’un psychodrame. Au dix-huitième siècle l’idée régnait que la politique doit avoir la morale pour guide. A notre époque on se borne à dire qu’elle devrait l’avoir, sans plus y croire.

Si la politique, comme l’écrit Paul Valéry, n’est que l’art de conserver ou de conquérir le pouvoir, alors c’est vrai qu’elle exige la contrainte et l’illusion. Mais on peut aussi estimer que la politique est l’art d’organiser la société pour le bien des citoyens. Alors le mensonge n’est ni fatal ni nécessaire.

Il devrait même en être exclu. Ontologiquement, car la démocratie c’est la transparence, et techniquement, car les moyens d’information devraient le rendre impossible.

Et pourtant ! La science et la technique loin d’exclure le mensonge du champ politique, lui fournissent matière et moyen. Aujourd’hui, nombreux sont ceux qui cherchent à piéger leurs adversaires sur whatsapp pour ensuite partager les contenus. Tout ce ceci commence à aller dans tous les sens et à indisposer plus d’un !

Que vos fibres partisanes ne vous fassent pas croire que votre candidat est un surhomme et que rien ne peut lui être reproché. Il faut rester critique et se poser les bonnes questions.

Au demeurant, je voudrai terminer en demandant aux uns et aux autres d’éviter de brûler nos journalistes de peur de décrédibiliser toute information n’allant pas dans le sens voulu. Nous avons besoin d’eux aujourd’hui et DEMAIN aussi.

Souleymane Ly

Spécialiste en communication

julesly10@yahoo.fr

776516505

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (10)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Moom ndiaye - 12/01/2019 - 19h 54  
Le mensonge ne paye pas. Pdt Ousmane Sonko n'est pas dans une posture qui lui permet de faire ce qu'ont lui reproche. Tout les Sénégalais savent que vous être maintenant obliger de sortir du pays afin d'assoir un mensonge contre lui. Vous allez maigrir thiouné yi ngen donn.
Bounkhatab - 12/01/2019 - 20h 12  
LES FAKES NEWS NE SERVENT QU A SONKO,JE NE SERAI PAS ETONNE QUIL EN SOIT L AUTEUR OU LE FAIT D UN DE SES PARTISANS,SEULEMENT , IL INCARNERA LA MAUVAISE GOUVERNANCE,ET DANS SIX MOIS S IL EST ELU ,IL Y EN AURA QUI SE MORDRONT LES DOIGTS DE DECEPTION,
Lemzo - 12/01/2019 - 23h 10  
C'est Sonko Fusilleur lui-même et ses amis de Pasteef qui entretiennent cette affaire de Tullow Oil pour faire oublier les graves accusations de Madiambal Diagne sur ses quote-parts sur les 94 milliards. Mais avant ou apres les élections, il sera rapidement rattrapé par cette grave affaire qui n'a pas encore révélé tous ses secrets...
Nos taxes - 13/01/2019 - 06h 57  
Ce qui me désole avec certaines personnes dans les medias au Senegal est qu'ils ne se soucient point de l'argent du contribuable. Ces 94 milliards c'est l'argent du peuple voles par de groupuscules mafias et seul Sonko en parle et les alimentaires veulent noyer le vol de ces cols blancs.Pathétique non??
Ndickou - 13/01/2019 - 09h 50  
Le mal est déjà fait certains médias ne sont plus crédibles à cause de leur accointance avec le parti etat. Des journalistes portent des combats politiques donc forcément le citoyen se doit de faire une sélection entre les services rendus par intérêt via des infos et les autres plus crédibles. De plus d'autres canaux d'information existent disqualifiant la presse classique là aussi il faut savoir qui est l'ami de qui
Article - 13/01/2019 - 12h 05  
Souleymane Ly, militant cadre de l-APR il faut signer correctement ton article bidon
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Quand Dieu veut perdre un Pouvoir....
Demande d'explication : A monsieur le préfet de Dakar
Les 10 milliards de dollars en eaux profondes
Scandale du pétrole: Ne nous embrouillez pas !
Code pétrolier : Voici comment BP et Kosmos vont le contourner
L'irrésistible tentation népotique
Le peuple sénégalais face au défi entre les manœuvres voire les pièges du procureur de la République Serigne Bassirou Guèye et une violence policière sauvage indescriptible.
Scandale PETROTIM : la corruption est un crime économique qui ne rime pas avec secret d’état
REPONSE A EL HADJI MOMAR SAMBE:Nous préférons être des tirailleurs de la BBC plutôt que ceux d’un clan
A l’heure de l’ « Aliou Sall Gate »
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 115264 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 86612 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 62825 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 53518 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 52773 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 19 juin 2019
AUTRES AUDIOS ...
Autour du Micro reçoit Khaoussou Dramé commerçants, sénégalais en Fran ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Mignane Diouf accuse Suez«le Timis de l’eau» d’avoir corrompu Mansour Faye ...
17/06/2019 - 12:58
Les graves révélations de Mody Niang sur le procureur, la gestion du Coud et l ...
14/06/2019 - 16:28
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Quand Me Ousmane Seye se prononçait sur la décision de la CEDEAO sur l’affai ...
24/05/2019 - 13:24
Vidéo Macky Sall a trouvé la définition du mot émergence à Aissata Tall Sal ...
31/01/2019 - 21:33
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Vous avez dit peuple souverain ?
L'OEIL DU CITOYEN
Violence à outrance !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 19 juin 2019
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Quand Dieu veut perdre un Pouvoir....
20/06/2019 - 15:03
Demande d'explication : A monsieur le préfet de Dakar
20/06/2019 - 08:48
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
LII du 27 janvier 2019 avec Pape Alé Niang: la baisse du prix du loyer entre le ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 23 janvier 2019 avec Pape Alé Niang
AUTOUR DU MICRO
Autour du Micro reçoit Khaoussou Dramé commerçants, sénégalais en France se ...
AUTRES VIDEOS
Le Scandale Du Siècle : Pétrole & Gaz au Sénégal (BBC News Afrique)
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017