Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
CONTRIBUTIONS
 
 
MACKY, NOTRE NICOLAE CEAUCESCU DES TEMPS DÉMOCRATIQUES
Publié le : Samedi 5 Janvier 2019 - 18:53 - Source : dakarmatin - Commentaires : 9 - Consulté : 1455 Imprimer

Le président Macky Sall, par le truchement du tailleur-constitutionnaliste sur-mesure et un entourage de vieux roublards, a entaché de souillures la démocratie sénégalaise tant chantée dans les quatre coins du monde. Le Sénégal de la démocratie à ravir la vedette aux autres pays africains est révolu. Tout est l'œuvre d'un homme drapé dans des habits d'un démocrate, qui en réalité est un fils idéologique de Lénine.

Jamais dans l'histoire politique du Sénégal, un président n'a autant bafoué les fondements de la démocratie. Depuis son accession à la magistrature suprême, l'homme a restreint les contours du jeu démocratique qui l'a porté au triomphe. De la défunte CREI à l'instauration du système de parrainage, beaucoup d'eau a coulé, ravageant nos prairies démocratiques, acquises de hautes luttes.

Si l'amour de la démocratie est celui de l'égalité, comme disait Montesquieu, l'obsession du pouvoir conduit cet homme à ensevelir dans ses desseins despotiques les principes les plus élémentaires de la démocratie. La conquête du pouvoir étant par essence un jeu ouvert à tous, dans l'égalité et la légalité, le guerrier toucouleur, comme pour réinventer la démocratie, met à ses pieds le pouvoir judiciaire et une bonne partie de ce qui est censé être le quatrième pouvoir.

Les piliers d'un espace politique apaisé et sain, tels le dialogue et la concertation etc., rompus depuis 2012, le Sénégal sous Macky Sall traverse d'énormes difficultés où beaucoup de ses acquis démocratiques se verront annihiler. Le cortège de suspicions émaillant le processus électoral en vue, le filtre à souhait de ses adversaires à avoir en lice et l'existence de deux fichiers électoraux, sabordent l'esprit compétitif qui devait prévaloir dans les joûtes présidentielles du 24 Février prochain. 

Nous allons vers des élections présidentielles où l'arbitre central semble accorder des faveurs au candidat sortant, lésant les autres. Ce qui fausse complètement le jeu. 

Ainsi tous les signaux sont verts, le chemin d'une victoire sans effort balisé du côté du pouvoir pour une élection remportée au premier tour, subterfuges et magouilles aidants. Il y a de cela quelques semaines le premier ministre Dionne, nous délivrant une météo politique, annonçait qu'on aura cinq candidats aux élections à venir. Résultats des courses, cette divination politique semble se confirmée par le conseil constitutionnel. 

Maintenant un adversaire politique en prison, contraignant un autre à s'exiler, le président Macky Sall a fait pire que Senghor lors de son coup d'État factice prêté à Mamadou Dia. Au régime de Macky Sall je répondrais, à vaincre sans péril on triomphe sans gloire.

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (9)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Lemzo - 05/01/2019 - 19h 36  
Spéculations rek ! Rien à voir avec le Sénégal réel ! La preuve ? Février n'est pas loin...
Kebs - 05/01/2019 - 21h 03  
Émigrés sénégalais parlez avec vos parents et familles restés au pays de ne pas voter ce regime!!! Vous les aiderez aussi a ne pas vendre leur NGOR pour un sac de riz ou quelques billets!! Wa salaam
RAN - 05/01/2019 - 22h 53  
ce qui se passera le 24 Février ne peut pas être qualifie d'une élection avec ces fichiers multiples.Macky a été bien conseille par les officines françaises qui ont truques les Elections un peu partout ailleurs en Afrique.Le 24 Février,on sera dans le çà ou seul voterons ceux qu'il aura choisi comme électeurs.Les législatives passées étaient un Test,et il a réussi.
Insa - 06/01/2019 - 00h 08  
Arrêtonsz d'être spectateurs et fatalistes. Approprions-nous le combat de l'opposition. Si nous, le peuple souverain , nous sommes déterminés à mener le combat partout ou on se trouve pour bouter dehors ces sangsues, personne ne pourra faire face . Avec l'aide Dieu on sortira vainqueurs de ce duel. Oppositions de tout le pays unissez-vous!!!!!! La vérité finit toujours par triompher!!!!!!!!!
KGB - 06/01/2019 - 00h 21  
Ce type est un traitre de la pire espèce, si nous ne prenons pas nos responsabilité pour le dégager, il nous fera vivre l'enfer sur terre au cas où il aura son second mandat. J'espère bien que ce vaillant peuple ne l'acceptera pas.
Iboi - 06/01/2019 - 09h 07  
Quelle tristesse.aujourdhui etre senegalais est une honte.
Bounkhatab - 06/01/2019 - 13h 31  
L auteur de cette contribution ne fait ni plus , ni moins qu un appel au meurtre,Parceque Ceaucescu auquel il fait comparaison avec macky sall a ete execute avec son epouse apres un soulevement populaire,
Malick - 06/01/2019 - 13h 47  
Maky a le mérite de prouver que les sénégalais sont prêts à se soumettre s'ils ont en face d'eux un homme déterminé et prêt à utiliser la force. On croyait naïvement qu'on était supérieur à nos frères africains. Il n'en est rien. Ce que refusent les maliens, les burkinabé, le libériens, les ivoiriens etc..nous sommes prêts à l'accepter si on nous l'impose. L'ex ambassadeur de France disait bien que si on condamne Karime il n'y aura pas d'insurrection. Il savait bien ce que nous sommes en réalité. Donc malgré toutes ces magouilles faites au grand jour malgré la rétention des cartes d'électeurs malgré les emprisonnements, malgré l'existence de 2 fichiers électoraux il ne se passera rien et Ali Ngouille déclarera Maky vainqueur au premier tour et personne ne bougera. Donc si j'étais un politicien de l'opposition je me désiste parce que ça ne sert à rien de se battre pour une population passive sous la domination d'une poignée de marabout et de politiciens roublards.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DAKAR
Abdoul Mbaye raille Kassé et traite Aliou Sall de menteur
Comment «Johny Ba» et Ousmane Yara ont tenté de rabibocher Wade et Macky
Vous avez dit peuple souverain ?
Facture d'électricité : L'AMS répond au DG de la Senelec
MAROC/GUINÉE : Le troisième mandat de Condé gêne Rabat
MAURITANIE Comment Aziz prépare sa retraite sous le soleil des Emirats
Les 10 milliards de dollars en eaux profondes
Scandale du pétrole: Abdoul Mbaye demande à être auditionné
Abdoul Mbaye : « Depuis trois ans que j’ai créé un parti politique, je ne cesse de défiler au tribunal. C’est scandaleux !
Agités du bocal !
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Quand Dieu veut perdre un Pouvoir....
Demande d'explication : A monsieur le préfet de Dakar
Les 10 milliards de dollars en eaux profondes
Scandale du pétrole: Ne nous embrouillez pas !
Code pétrolier : Voici comment BP et Kosmos vont le contourner
L'irrésistible tentation népotique
Le peuple sénégalais face au défi entre les manœuvres voire les pièges du procureur de la République Serigne Bassirou Guèye et une violence policière sauvage indescriptible.
Scandale PETROTIM : la corruption est un crime économique qui ne rime pas avec secret d’état
REPONSE A EL HADJI MOMAR SAMBE:Nous préférons être des tirailleurs de la BBC plutôt que ceux d’un clan
A l’heure de l’ « Aliou Sall Gate »
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 115264 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 86613 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 62825 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 53518 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 52774 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 19 juin 2019
AUTRES AUDIOS ...
Autour du Micro reçoit Khaoussou Dramé commerçants, sénégalais en Fran ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Mignane Diouf accuse Suez«le Timis de l’eau» d’avoir corrompu Mansour Faye ...
17/06/2019 - 12:58
Les graves révélations de Mody Niang sur le procureur, la gestion du Coud et l ...
14/06/2019 - 16:28
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Quand Me Ousmane Seye se prononçait sur la décision de la CEDEAO sur l’affai ...
24/05/2019 - 13:24
Vidéo Macky Sall a trouvé la définition du mot émergence à Aissata Tall Sal ...
31/01/2019 - 21:33
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Vous avez dit peuple souverain ?
L'OEIL DU CITOYEN
Violence à outrance !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 19 juin 2019
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Quand Dieu veut perdre un Pouvoir....
20/06/2019 - 15:03
Demande d'explication : A monsieur le préfet de Dakar
20/06/2019 - 08:48
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
LII du 27 janvier 2019 avec Pape Alé Niang: la baisse du prix du loyer entre le ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 23 janvier 2019 avec Pape Alé Niang
AUTOUR DU MICRO
Autour du Micro reçoit Khaoussou Dramé commerçants, sénégalais en France se ...
AUTRES VIDEOS
Le Scandale Du Siècle : Pétrole & Gaz au Sénégal (BBC News Afrique)
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017