Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SOCIETE
 
 
LA VIOLENCE VERBALE EN PRÉLUDE À LA PRÉSIDENTIELLE
Publié le : Vendredi 4 Janvier 2019 - 19:35 - Source : seneplus - Commentaires : 5 - Consulté : 789 Imprimer

Dans l’arène politique sénégalaise, on insulte et on invective… Et volent les gros mots et les propos déplacés. Le tombereau le plus récent c’est le clip « Saï saï » (coquin, sournois) des rappeurs du groupe Keur Gui, un texte fort violent contre Macky Sall, président de la République, candidat à sa propre succession. Le pamphlet, en wolof, est un condensé de ce que les opposants dénomment « la mauvaise gouvernance de Macky Sall ». La charge est si violente et sans concession que sur les réseaux sociaux circulent des rumeurs sur la convocation des rappeurs à la Division des investigations criminelles, alors que des défenseurs de la liberté d’expression objectent la liberté de création de ces artistes.

Et ces avanies provenant de part et d’autre ne rassurent guère quant à une sérénité de la précampagne électorale démarrée le 4 janvier 2019. Et la campagne électorale est à venir…

Le propos malheureux du premier ministre Mahamad Boun Abdallah Dionne parlant de « libéraux sauvages » (sic) a servi de détonateur, provoquant une réplique de Me Amadou Sall du PDS qui, sur sa page Facebook, se fait encore plus violent. « Boun Abdallah Dione insulte Abdoulaye Wade, secrétaire général national du PDS, et tout le monde se tait. Il insulte Karim Wade, candidat du PDS, et personne ne dit rien. Il s’en prend maintenant au PDS dont les militants sont qualifiés de sauvages. Lorsque ceux qu’ils traitent de sauvages réagiront à la hauteur de l’insulte qui leur est faite, que personne en ce moment-là ne vienne faire dans la complaisance en parlant de paix et de débats civilisés. Le débat civilisé commence maintenant ou il ne commencera jamais. Mais puisque au commencement était l’insulte, alors à l’insulte on répondra et la réponse fera très très mal à ces lâches qui n’ont que l’injure à la bouche. »

Et cette réplique au Premier ministre Dionne n’aura pas été la seule, puisque ce dernier a été prise à partie par Babacar Gaye (PDS) qui le traite de « roturier », alors que Mme Aïda Mbodj dira que « le sauvage c’est ton patron » (seu patron mooy sauvage). Et la presse, goguenarde, semble compter les coups et rapporter les propos du genre « Les libéraux chargent Boun Dionne : "C’est un PM mal poli, mal éduqué" »

Sur les réseaux sociaux comme Facebook, des abonnés se font aussi caustiques. Tel ce certain Kader Seck qui estime que « nous avons affaire à un bandit prêt à récidiver, qui est voleur et violeur de nos ressources et de notre constitution. Nous devons lui dire NON et lui faire savoir que Reubeuss sera du luxe dans quelques semaines. » Et cet autre facebooker tient une philippique du même style et avec les mêmes mots : « Nous avons tous en face de nous, un Saï Saï. Et ce Saï Saï-là, a décidé de passer au premier tour et par tous les moyens. »

De temps à autre, des voix, qui se veulent raisonnables, envoient des messages d’apaisement à destination des rappeurs. « Votre posture de porteurs de voix  vous donne l'occasion de se présenter en sentinelles face aux « dérives du pouvoir ».'' Vous avez également le privilège de la liberté d'expression consacrée par notre constitution dont vous faites usage démesurément.

Mais, à mon humble avis, l'insulte n'augure aucune race ni une ethnie encore moins une République. L'insulteur n'apporte ni une connaissance ni un enseignement et n'est que le reflet d'un comportement dégradé d'un insoumis inculte et dont la maturité ne dépasse la pointe de ses orteils. (…) Le président de la République mérite le respect de tout citoyen. Vouloir porter atteinte à sa réputation, à son honneur ou sa dignité, c'est déshonorer l'Etat, la constitution qu'il incarne mais aussi à la nation. (…) Vouloir s'ériger en « soldats du peuple » ne vous offre pas le luxe de l'insulter encore moins de porter atteinte à la première institution de notre République. (…) Ayons un comportement citoyen digne d'un fils du Sénégal, cultivons la paix autour de nous car le seul combat qui vaille et qui mérite d'être mené est celui qui est démocratique. »

En juillet 2017, peu avant les législatives, la tension et les déclarations incendiaires furent telles que Me El Hadj Diouf avertit que « s’il y a report des élections législatives, il y aura une guerre civile au Sénégal ». 

Il faut, peut-être, croiser les doigts et compter sur la capacité des Sénégalais à s’arrêter au bord du précipice pour que le Sénégal ne tombe pas dans le vide et le chaos.

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (5)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Pastef - 04/01/2019 - 23h 50  
tres pertinent .la voilence verbale n'a pas sa place dans l'echiquier politique Sébégalais.
Regards - 05/01/2019 - 00h 21  
Avec un president taquin et moquer en situation de tension politique, arrogant en débitant des mots comme 'Doumako Deff".."man Falle mou walène" etc...Le faible n'aura que de gros mots pour se soulager...
Almamy Abdoul Demba Tall - 05/01/2019 - 00h 47  
Vraiment tu nous emmerdes Jean Melissa Diop. Petit couillon, lamentable nullard, imbecile. N'est ce pas toi, qui me traitait dans ma propre page Facebook; de "loufoque", sans que je ne t'ai rien fait? Un Cochon comme toi n'a aucune leçon de non-violence a donner. Si je te vois et que tu le repetes, ma Tegal sa ndeye. Domeram. Thanks
Citoyenne - 05/01/2019 - 13h 49  
les Sénégalais manquent d'honnêteté et de courage actuellement si on doit faire la morale il faut l adresser au camp présidentiel qui ne porte aucun respect à leurs adversaires et au président qui doit prendre de la hauteur pour sortir de la mélée. Dommage qu'il se comporte plus compte comme chef de gang et non comme chef d'état. Dolé dou khékhe dolé bour dibalé nitt gnila (la force doit être utilisée pour soulager les populations et non pour satisfaire ses intérets ou ceux d'un groupe) disait mame Abdou
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DAKAR
Abdoul Mbaye raille Kassé et traite Aliou Sall de menteur
Comment «Johny Ba» et Ousmane Yara ont tenté de rabibocher Wade et Macky
Vous avez dit peuple souverain ?
Facture d'électricité : L'AMS répond au DG de la Senelec
MAROC/GUINÉE : Le troisième mandat de Condé gêne Rabat
MAURITANIE Comment Aziz prépare sa retraite sous le soleil des Emirats
Les 10 milliards de dollars en eaux profondes
Scandale du pétrole: Abdoul Mbaye demande à être auditionné
Abdoul Mbaye : « Depuis trois ans que j’ai créé un parti politique, je ne cesse de défiler au tribunal. C’est scandaleux !
Agités du bocal !
 
DANS CETTE RUBRIQUE
PRESSAFRIK se dit victime d'une attaque informatique
Birahim Seck convoqué à la Dic vendredi
Aliou Sané : «Nous invitons les sénégalais au rassemblement citoyen vendredi… »
Enquête de la Dic : Atépa auditionné, Sonko et Aliou Sall attendus
Imam Kanté : « Pourquoi j’ai quitté la plateforme Aar li nu bokk »
Salif Sadio avertit et menace les exploitants…
Tamba : 75 cas de grossesses enregistrées dans les établissements scolaires de la région en 2018
Menace sur la manifestation de vendredi
Youssou Ndour : Roi du conflit d'intérêts culturel
Facture d'électricité : L'AMS répond au DG de la Senelec
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 115264 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 86612 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 62825 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 53518 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 52773 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 19 juin 2019
AUTRES AUDIOS ...
Autour du Micro reçoit Khaoussou Dramé commerçants, sénégalais en Fran ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Mignane Diouf accuse Suez«le Timis de l’eau» d’avoir corrompu Mansour Faye ...
17/06/2019 - 12:58
Les graves révélations de Mody Niang sur le procureur, la gestion du Coud et l ...
14/06/2019 - 16:28
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Quand Me Ousmane Seye se prononçait sur la décision de la CEDEAO sur l’affai ...
24/05/2019 - 13:24
Vidéo Macky Sall a trouvé la définition du mot émergence à Aissata Tall Sal ...
31/01/2019 - 21:33
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Vous avez dit peuple souverain ?
L'OEIL DU CITOYEN
Violence à outrance !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 19 juin 2019
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Quand Dieu veut perdre un Pouvoir....
20/06/2019 - 15:03
Demande d'explication : A monsieur le préfet de Dakar
20/06/2019 - 08:48
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
LII du 27 janvier 2019 avec Pape Alé Niang: la baisse du prix du loyer entre le ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 23 janvier 2019 avec Pape Alé Niang
AUTOUR DU MICRO
Autour du Micro reçoit Khaoussou Dramé commerçants, sénégalais en France se ...
AUTRES VIDEOS
Le Scandale Du Siècle : Pétrole & Gaz au Sénégal (BBC News Afrique)
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017