Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
CONTRIBUTIONS
 
 
Une vie utile ! PAR AMADOU TIDIANE WONE
Publié le : Mercredi 5 Décembre 2018 - 08:44 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 2 - Consulté : 412 Imprimer
En descendant sur le terrain, bravant tous les dangers, au point d'avoir plusieurs fois séjourné dans les cachots de la République, Sidy Lamine Niasse ne se contentait pas que de dire, il allait au front 

Je suis un fidèle lecteur de Walf Fadjiri.  Peiné et attristé. 

Depuis le format magazine des premiers numéros de ce titre, j'ai suivi le développement des différents supports de ce qui est devenu un Groupe phare de la presse sénégalaise: Quotidien, radio, télévision, site internet... Au moment où le Grand Timonier de cette entreprise vient de tirer sa révérence, sa trajectoire féconde et son mérite personnel forcent le respect et invitent à la méditation. 

Sidy Lamine Niasse, fondateur et dirigeant du Groupe Walf fadjiri, aura été de tous les batailles de ces trente dernières années,  pour l'avènement d'une presse libre et indépendante dans notre pays. Au delà, il aura fait de son Groupe la voix des sans voix, le mur des lamentations des oubliés. Une  marque de fabrique est le signe distinctif de sa personnalité : il était un combattant. Toujours prompt à se mettre en première ligne pour défendre les causes qu'il jugeait justes. En descendant sur le terrain. Bravant tous les dangers, au point d'avoir plusieurs fois séjourné dans les cachots de la République, il ne se contentait pas que de dire. Il allait au front. Parmi les personnalités issues de milieux maraboutiques traditionnels, arabophones de formation, il aura le mieux imposé un leadership incontestable en formant, ou en révélant, plusieurs talents qui ont essaimé au point de constituer aujourd'hui la trame du tissu médiatique sénégalais.

Au fond, il aura eu une vie remplie et utile Sidy ! A preuve, son impact sur la vie de ses contemporains, ainsi que sur celle des dizaines de collaborateurs qui se sont formés à son école. Il aura également, sous sa plume féconde, contribué à la diffusion du Savoir à travers plusieurs publications. Tant en arabe qu'en français. Ses éditoriaux étaient toujours de haute facture.

Mais son rappel à Dieu, à 68 ans, sonne également comme un coup de semonce à la veille d'élection présidentielle importante à laquelle il n'assistera pas. Parce qu'il était un acteur important de la vie politique sénégalaise sa mort, si brusque, est chargée d'un message pour les survivants. A l'écoute de son annonce ce matin, je me suis posé une foultitude de questions. Sur moi-même. Sur le temps qui passe et nous avale. Tour à tour. J'ai cherché à sonder la vanité des compétitions qui nous préoccupent, qui nous divisent et qui nous achèvent. Au bout d'une heure de profonde méditation, j'ai prié ardemment pour le repos de l'âme de Sidy Lamine Niasse et formé le voeu que son rêve d'un Sénégal prospère et épanouissant voit le jour. Aux survivants de poursuivre le rêve...Le Groupe Walf fadjiri en tête. Plaise à Dieu !

Qu'Allah ouvre Les Portes de Sa Miséricorde Infinie à Sidy Lamine Niasse. Nos sincères condoléances à sa famille, à ses nombreux amis, à tous ses collaborateurs ainsi qu'à l'ensemble de la Nation. Aduna daal ...
Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (2)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Papis - 05/12/2018 - 10h 17  
très beau témoignage, merci Monsieur Wone !
AFFIRMATIF - 05/12/2018 - 12h 01  
Au fond, il aura eu une vie remplie et utile Sidy ! A preuve, son impact sur la vie de ses contemporains, ainsi que sur celle des dizaines de collaborateurs qui se sont formés à son école. Il aura également, sous sa plume féconde, contribué à la diffusion du Savoir à travers plusieurs publications. Tant en arabe qu'en français. Ses éditoriaux étaient toujours de haute facture.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Sénégal, pays du « Yalla Bahena »
Pas de ruptures possibles avec Karim
Démocratie ou horiocratie ?
Cri de cœur d'un citoyen : Pourquoi doit on faire confiance à une administration commanditée
Affaire Khalifa Sall : la Cour suprême doit casser l’arrêt du 30 aout 2018
LES SÉNÉGALAIS CONNAISSENT BIEN MACKY
Lettre ouverte à Mr Macky Sall président de la république sortant et candidat aux présidentielles du 24 Février 2019
Le Commissaire Sadio ”publie” son ”Sénégal au coeur” 13 décembre 2018
CHERS « MARAS », OSEZ LE DIRE AU PRÉSIDENT !
SÉNÉGAL, D’UN PRÉSIDENT À L’AUTRE
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 80789 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 80675 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 57371 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 48740 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 48111 fois
 
   
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017