Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
CONTRIBUTIONS
 
 
Immolation de Cheikh Diop : un message fort à l’endroit de Macky Sall
Publié le : Mardi 6 Novembre 2018 - 11:38 - Source : Ibrahima Sadikh NDour - Commentaires : 5 - Consulté : 533 Imprimer



Le message de Cheikh Diop, avant son passage à l’acte (vidéo disponible sur le net), apporte un éclairage posthume sur les faits qui l’ont amené à cette décision extrême et donne un sens à son acte. Le problème n’est pas de savoir s’il a raison ou non de poser pareil acte.

C’était sa décision à lui et nul ne devrait, par respect pour lui et pour sa famille, s’arroger le droit de s’ériger en Juge (seul Allah SWT est Juge !) surtout lorsqu’on le fait pour essayer, sournoisement, de disculper Macky Sall et son Administration. S’immoler devant le Palais présidentiel est porteur de sens que seuls les prédateurs de l’APR et leurs acolytes de tout acabit sont incapables de comprendre.

Le message de Cheikh Diop nous interpelle tous, en des mots simples, sur plusieurs manquements à des principes qui sous-tendent une République au plein sens du terme notamment l’état de droit, l’équité, l’égalité, la diligence et efficacité administratives. La mort de Cheikh Diop est de trop. Elle pouvait être évitée.

En effet, comment comprendre qu’une personne dans les liens de la détention, donc privée de mouvements et placée sous la responsabilité exclusive du Ministère en charge de la justice à travers un de ses démembrements, l’Administration pénitencière, se retrouve amputée d’un bras, suite à ce qui ressemblerait plus à une erreur médicale, sans qu’il ne lui soit possible de se faire prendre en charge correctement par l’État (fourniture d’une prothèse, de services professionnels d’accompagnement et de mesures de réinsertion) et, éventuellement, se voir octroyer une indemnisation ?

Cette question revêt tout son sens lorsqu’on sait que le Trésor public débourse annuellement plus de 2,7 milliards FCFA (chiffre largement en dessous de la réalité selon plusieurs spécialistes) rien que pour la prise en charge médicale à l’étranger de quelques-uns de ses agents privilégiés grâce à un dispositif plus connu sous le nom d’évacuation sanitaire.

Elle l’est, également, lorsqu’on sait, aussi, que plusieurs responsables politiques et militaires ainsi que certains marabouts et leurs familles sont évacués, hospitalisés et traités dans les hôpitaux les plus huppés de la France (hôpital américain de Neuilly-sur-Seine, l’hôpital militaire des Invalides, etc.) grâce aux fameux fonds politiques allègrement et discrétionnairement mis à la disposition du Président de la République.

Enfin, cette question mérite d’être formulée lorsqu’on sait qu’il existe des grabataires dans le gouvernement et l’administration de Macky Sall, c’est-à-dire des personnes nommées uniquement pour leur permettre de se soigner, surtout à l’étranger, au frais du contribuable sénégalais. L’exemple le plus patent est celui d’Amath Dansokho, nommé Ministre d’État, mais passe le clair de son temps à l’étranger pour des raisons médicales.

Lorsqu’on sait que le coût d’une prise en charge médicale à l’étranger d’un seul agent de l’État serait d’environ 180 millions FCFA (vous avez bien lu !) selon une enquête réalisée, en 2015, par Ouestaf, nous comprendrons plus facilement le désarroi, le sentiment d’injustice, l’impression d’être un citoyen de seconde zone, le manque de respect et d’empathie ressentis par Cheikh Diop face aux atermoiements et tergiversations des responsables de l’Administration sénégalaise.

La prise en charge de son cas aurait nécessité quelques petites miettes en comparaison des sommes faramineuses dépensées par Macky Sall et sa bande de prédateurs pour se soigner à nos frais à l’étranger.

À la lumière des réactions enregistrées jusque-là, Macky Sall et son Administration auraient tort de ne pas faire une bonne lecture de l’acte posé par Cheikh Diop, lequel augure d’autres actes aux conséquences plus dévastatrices. Rien n’exclut qu’un prochain désespéré comme Cheikh Diop choisisse des moyens extrêmes pour attirer l’attention des autorités et du public sur son cas notamment en assassinant des innocents avant de s’enlever la vie.

Des prémisses de tels actes peuvent être identifiées dans notre histoire récente et qu’il serait inutile de se réfugier derrière un fatalisme béant ou une invocation des saints qui gisent en terre sénégalaise. En effet, il y a eu dans l’histoire de notre pays, même si nous avons tendance à refuser de voir la réalité, des actes extrêmes posés par des personnes désespérées.

Je rappellerai, à ce titre, le cas (il y a une trentaine d’années) d’un gérant d’une station d’essence à qui on avait retiré la concession de gestion et, qui était allé tirer à bout portant le cadre de la compagnie pétrolière qu’il tenait pour responsable de ses déboires avant de se donner la mort. Il y a aussi le cas, très récent, d’un entrepreneur qui avait tué son collègue et ami avant de se donner la mort parce qu’on lui avait repris un de ses marchés pour le réattribuer à son ami.

Les inégalités, les injustices et les humiliations et sont à leur comble avec la gestion clanique, gabégique et déprédatrice de Macky Sall et de sa famille. Le cas Cheikh Diop constitue un message qui lui est directement adressé. Malheureusement, il n’aura ni le courage ni la lucidité de regarder les faits en face et d’en tirer toutes les conséquences.

Pourtant, il a placé l’année 2018 comme année sociale. Que nenni ! Toujours des paroles, rien que des paroles ! Lui, son clan, son Administration et sa justice continuent de voir les populations de haut alors que ce sont elles, à travers leurs impôts chèrement payés, qui financent leurs grosses cylindrées de fonction ou de service, leurs logements de fonction démesurés avec un luxe insolent, leurs inutiles voyages ou virées (en première ou classe affaires) ainsi leurs soins dans des cliniques et hôpitaux très onéreux à l’étranger.

Il n’y a plus de doute : nous avons au pouvoir une bande jouisseurs et d’incompétents sans empathie ni respect pour le peuple. C’est pourquoi ce qu’a fait Cheikh Diop devrait être considéré comme un sacrifice. Il a donné sa vie es espérant que sa mort déclencherait une prise de conscience et ferait bouger les choses dans le bon sens.

Les personnes lâches essaieraient d’en donner une autre signification pour tenter de disculper le régime et/ou pour se donner bonne conscience. Nous devons lui en savoir gré pour cela et ne pas l’oublier. Surtout au moment de parrainer un candidat, puis celui de mettre notre bulletin dans une urne en février 2019.

Ibrahima Sadikh NDour
Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (5)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Great - 06/11/2018 - 13h 40  
Avis de recrutement 2018-2019La société Great Wall Motors lance au titre de l’académie 2018-2019 un recrutement en recherchant des gents qui ont au moins un diplôme scolaire et autre diplôme pour travailler dans cette société. Apres vos inscription Certain papiers sont à fournir gratuitement au postulant de cette année comme : le billet d'avion aller-retour, carte de séjour,hébergement et l'aide pour sont visa (Pays de provenance-ANGLETTERRE LISBURN).Contacter le chef représentant pour votre inscription : E-mail: africagreatwallmotors@yandex.com
DEUG REK - 06/11/2018 - 14h 24  
DANS CE DOMAINE PRÉCIS JE VIENS D ENTENDRE LA PLUS GRANDE VÉRITÉ . L ANALYSE LA PLUS LUCIDE . VOILA UN INTELLECTUEL .LE SENEGAL VA VERS DES LENDEMAINS INCONTRÔLABLES. APRES LES VIDÉOS VOILA UNE AUTRE FORME DE RÉVOLTE EN ATTENDANT D AUTRES MÉTHODES DE REFAIRE ENTENDRE . CHEIKH DIOP N EN POUVAIT PLUS . LA VÉRITÉ EST SIMPLE : AUJOURDHUI LE PEUPLE N EN PEUT PLUS SURTOUT LA JEUNESSE. MACKY AU LIEU DE SE JUSTIFIER DOIT SÉVIR AU NIVEAU DE TOUTE SON ADMINISTRATION QUI A LOURDEMENT FAUTE. SINON C EST LE DÉBUT DE L'ENFER SENEGALAIS. TOUT LE PEUPLE OPPRIME EST CHEIKH DIOP . SON ACTE DOIT ETRE BIEN Analysé ....LA FUITE EN ENVANT SERAIT SUICIDAIRE POUR LE RÉGIME..A BONS ENTENDEURS SALUT .! .
Bounkhatab - 06/11/2018 - 14h 58  
message fort pour macky et pour tout futur president ,Les lenteurs administratives et le favoritisme dans l administration sont le frein de tout developpement,Et le sengalais est refractaire a tout travail effectue dans les regles de l art ,Quel gachis et quel desastre le cas de cheikh diop,
Bouba - 06/11/2018 - 15h 44  
IL NE FAUT JAMAIS UTILISER UN EXTINCTEUR POUR SECOURIR UNE PERSONNE QUI BRULE,(qu il soit à poudre ou à CO2, il aggraverait les lésions dues aux brûlures)
Lemzo - 06/11/2018 - 22h 39  
Merci Bouba, c'est ce que j'allais dire ! Mais il ne faut pas exploiter ce drame à des fins politiciennes. Macky n'a rien à voir là-dedans ! Il est clair que le défunt devait être mieux pris en charge et les conséquences doivent être tirées. Mais il faut déplorer son acte et demander aux gens de ne pas se rendre à ce genre d'extrême.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Cartes d’électeurs : La responsabilité pénale du Directeur de la DAF et des Maires fraudeurs
Si Macky a pu, pourquoi pas Kouthia
L’implosion économique du Sénégal : Macky Sall ou l’électorat ?
Ibrahima Thiam : « Un nouveau souffle pour le Sénégal »
Le parrainage, la bêtise du siècle !
29 ans après, faut-il reconstruire le mur de Berlin ?
Comment faire celui qui n'a rien vu, ni entendu ?
Une gouvernance peu vertueuse et sans sobriété
CNG Lutte : Doc. gynéco. lâche les bistouris way !
Cette fois, nous ne pouvons pas laisser passer
 
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 79718 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 78483 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 56499 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 47989 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 47377 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 12 novembre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 12 novembre 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 07 novembre
AUTRES AUDIOS ...
Décryptage du 07 novembre 2018 - présidentielle 2019 : les suspicions ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Petrosen : la gestion toxique de Mamadou Faye
07/11/2018 - 15:06
Mansour Faye choisit la société SUEZ à la place de SDE
18/10/2018 - 16:24
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Ainsi parlait Gadio sur la transhumance
24/10/2018 - 08:15
«Je ne transhumerai jamais»
03/10/2018 - 20:40
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
La rétention illégale du fichier électoral invalide le parrainage
L'OEIL DU CITOYEN
La bonne vague !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 07 novembre
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Cartes d’électeurs : La responsabilité pénale du Directeur de la DAF et de ...
12/11/2018 - 11:00
Si Macky a pu, pourquoi pas Kouthia
12/11/2018 - 06:36
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 03 novembre 2018 avec Pape Alé Niang
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 07 novembre 2018 - présidentielle 2019 : les suspicions de l'opp ...
AUTOUR DU MICRO
Autour du micro reçoit Ibrahima Thiam « Un autre Avenir »candidat à la prés ...
AUTRES VIDEOS
Comment le journaliste Jamal Khashoggi a été tué au consulat Saoudien
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017