Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
ECONOMIE
 
 
" Le Sénégal est dans une grande tension budgétaire" selon l'économiste Meissa Babou
Publié le : Vendredi 12 Octobre 2018 - 15:48 - Source : seneweb - Commentaires : 3 - Consulté : 708 Imprimer

Le Sénégal est dans une situation de très grande tension budgétaire et on peut même craindre une rupture de trésorerie, selon l’économiste Meïssa Babou. Il réagissait sur les ondes de la Sud Fm, suite à la déclaration du ministre du Budget, qui a tenté de rassurer ce matin, en affirmant que le Sénégal ne connait pas de crise budgétaire.

Pour M. Babou, l’Etat n’est pas en mesure de faire face à ses engagements. Parce qu’il «doit 83 milliards aux enseignants. Il doit aussi, depuis 18 mois, 16 milliards aux établissements privés. Il y a deux, trois mois, il avait même signé une avance de trois  milliards qu’il ne peut même pas payer. J’ai entendu et vue dans la presse un montant intérieur de 883 milliards. Et, récemment, le député Diallo avait dit que la dette intérieure se situe à 1 000 milliards».

Malgré les réfutations du ministre de l’Economie, des Finances et du Plan Amadou Ba sur le déficit de trésorerie, Meïssa Babou estime «qu’il faut accepter le faite que le Sénégal est effectivement dans une très grande tension budgétaire».  

Il s’explique : «Je crains même qu’on aille vers une rupture de trésorerie. Pour dire carrément que nous ne pouvons pas payer. Parce que quand vous dépassez une année budgétaire, si je prends l’exemple des écoles privées, pour seulement 16 milliards que vous ne pouvez pas payer et vous le différez dans l’autre année. Si nous entrons en 2019, ce sera la troisième année qu’on ne peut pas payer. Si ça ne s’appelle pas tension budgétaire, moi, je ne comprends plus ce que le ministre veut dire ou je ne comprends pas la finance.»

Whatsapp Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (3)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Kady - 12/10/2018 - 16h 35  
Vous avez raison. L'état est en quasi banqueroute. Il doit des dizaines de milliards au secteur privé (entreprises BTP, Cabinet d'études etc...) les ministres ne disent pas la vérité aux sénégalais ; ils espèrent tromper les populations mais ils n'y parviendront pas
Goor - 12/10/2018 - 19h 25  
C’est la pagaille dans ce gornoment de menteursDe la tête aux pieds
Maodo - 12/10/2018 - 19h 33  
Le problème de trésorerie de l'état existe depuis longtemps. Mais aucun économiste ne s'y est penché. Ce problème vient du surendettement depuis le début du mandat. Auquel il faut ajouter les intérêts. Donc ce n'est pas surprenant que l'état ne peut pas payer les bourses des étudiants, payer les écoles privées, payer les entreprises privées etc.. Il n'y a pas grand chose dans les caisses. Les grands travaux sont stoppés Si Maky est battu alors son successeur risque de découvrir une situation catastrophique de banqueroute Donc on comprend pourquoi il veut rester au pouvoir avec un second mandat. Si nous étions dans un pays développé des journalistes mèneront des enquêtes pour nous dire ce qui se passe. Malheureusement nous n'avons pas beaucoup de journalistes professionnels capable de faire de l'investigation
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
En tournée économique dans les régions du sud: Macky fait des promesses à la jeunesse de Goudomp
Solutions de Ousmane Sonko: la directrice du commerce extérieur contre attaque
Dette publique : Amadou Bâ autorisé à collecter plus de 1 317 milliards Cfa
Quand les chiffres font désordre
Situation économique: Entre lueurs et leurres
Le grand Mackyllage
Situation économique : «les découvertes du pétrole et du gaz ne vont pas changer grand-chose», selon Pr Aly Mbaye
Les journalistes à l’école du blanchissement de capitaux
" Le Sénégal est dans une grande tension budgétaire" selon l'économiste Meissa Babou
Le budget 2019 arrêté à plus de 4 000 milliards
 
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 79075 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 77185 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 56013 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 47590 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 46956 fois
 
   
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017