Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
POLITIQUE
 
 
Me Amadou Sall : "Accepter un plan B, c'est déposer les armes chez Macky Sall…"
Publié le : Mercredi 10 Octobre 2018 - 05:58 - Source : seneweb - Commentaires : 4 - Consulté : 1321 Imprimer
Karim Wade ou rien : Me Amadou Sall n'envisage pas pour le Pds une autre candidature pour la prochaine présidentielle. C'est pour cette raison qu'il n'est pas d'accord avec Me Madické Niang, qui a annoncé qu'il se lance dans la course pour le Palais.

Quelle analyse faites-vous sur la situation tendue qui existe entre Abdoulaye Wade et Madické Niang ?
Il n'y a pas de situation tendue. Au Pds, nous sommes un parti d'hommes libres. Chacun est libre de faire ce qu'il veut. C'est parce que nous sommes un parti libre que nous avons fait congrès à l'issue duquel on a désigné quelqu'un comme candidat. Ceux qui avaient voté pour Karim Wade sont libres de désister aujourd'hui et de suivre leur voie. Idrissa Seck, Cheikh Bamba, Mansour Djamil ont accompagné Macky Sall au pouvoir et ils se sont levés un bon jour pour dire qu'ils ne se retrouvent plus dans cette coalition et ils sont partis. Cela n'a pas créé la fin du monde dans cette coalition. Madické Niang est venu, il est parti et il en a la liberté.

Donc, la candidature de Madické Niang à l'élection présidentielle de 2019 ne vous pose pas de problème ?
Sur le principe, je comprends Madické Niang, mais je ne suis pas d'accord avec lui. Je ne partage pas son point de vue parce que nous avons déjà voté pour la candidature de Karim Wade. Je considère que partir dans les moments où on doit se battre, objectivement, contribue à donner un signal qui désoriente les électeurs. Je m'en tiens à ce qu'on avait dit. On s'était réuni, on avait parlé, on avait voté Karim Wade. Notre point de vue, c'est d'aller nous battre pour que la vérité triomphe. Mais Madické Niang est libre de changer d'opinion.

Pourquoi vous vous accrochez à la candidature de Karim Wade, alors qu'elle a été rejetée ?
La candidature de Karim Wade n'a jamais été rejetée. Et même si elle est rejetée, ce n'est pas notre problème. Aujourd'hui, quel est le Sénégalais qui croit que la Cour de répression de l'enrichissement illicite (Crei) est une juridiction normale ? Quel est le Sénégalais qui croit que la Crei a jugé Karim Wade avec honneur et dignité ? Personne. On l'a condamné et jusqu'à présent, on ne nous dit pas où se trouve l'argent et comment il l'a détourné. C'est un jugement de circonstance et nous ne le reconnaissons pas. Et nous disons que Karim Wade ne payera pas un franc parce qu'il n'a pas détourné un franc, il n'a pas volé un franc. Donc, il n'appartient pas à Macky Sall, avec ses juges aux ordres, de décider sur notre sort. Nous ne l'accepterons pas. Macky Sall n'est ni Dieu ni rien d'autre. C'est quelqu'un qui a été élu. Il s'est assis sur la loi qui l'a élu. Il s'est assis sur notre dignité pour nous imposer sa volonté. Nous ne l'accepterons pas.

 

"Le Pds ne reconnait pas l'arrêt de la Cour suprême qui rejette l'inscription de Karim Wade et le Pds ne reconnaîtra aucune décision qui empêcherait Karim Wade d'être candidat."

 

Que va faire le Pds, si Karim Wade n'est pas candidat ?
Le Pds ne reconnait pas l'arrêt de la Cour suprême qui rejette l'inscription de Karim Wade et le Pds ne reconnaîtra aucune décision qui empêcherait Karim Wade d'être candidat, parce que la loi le lui permet. Nous n'accepterons pas que Macky Sall,  parce qu'il a peur d'aller aux élections, nous impose des candidats qu'il veut. Si Karim Wade n'est pas candidat, nous ferons tout ce qui est à notre possible pour nous opposer à la tenue de l'élection présidentielle. Madické Niang pense qu'il nous faut un plan B, mais accepter un plan B, c'est donner raison à Macky Sall.  C'est accepter de déposer les armes chez lui et d'aller à l'élection présidentielle aux conditions qu'il a posées. C'est accepter la défaite avant d'engager le combat. Nous allons nous battre, quitte à y laisser notre vie, pour que la candidature de Karim Wade soit validée.

À quand le retour de Karim Wade au Sénégal ?
Karim Wade sera au Sénégal. Je ne peux pas dire une date précise. Il sera là parce qu'il est candidat. Il est en train de faire ses parrainages. Il sera bien là au moment que nous estimerons le plus utile.

Une militante Pastef a été tuée ce samedi. D'après les informations, elle a été tuée par étranglement. Que devrait faire l'État pour assurer la sécurité des personnes et de leurs biens, surtout en cette période de campagne préélectorale ?
L'État a la charge de la sécurité des citoyens. Le citoyen, quel qu'il soit, quelles que soient les circonstances dans lesquelles il perd la vie, c'est l'État qui n'a pas joué son rôle. Et dans les circonstances actuelles, tous les hommes politiques sont sur le terrain. Ils sont au combat. Il appartient à l'État de faire en sorte que tous les hommes et femmes politiques soient en sécurité. Je parle, j'attaque et je critique. Je fais mon devoir d'opposant. Et Macky Sall sera responsable de tout ce qui m'arrivera.
Whatsapp Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (4)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Lemzo - 09/10/2018 - 23h 35  
Ah vous êtes prêts à y laisser votre vie si la candidature de Karim est rejetée !!! Quelle bonne nouvelle ! On prend note mais surtout ne vous débinez pas au dernier moment. Votre père Wade, lui, sait depuis longtemps que la candidature de Karim sera invalidée. Il ne fait que du bluff en ce moment dans le but de replacer Karim au centre du jeu politique pour les échéances de 2024. C'est ça le vrai plan de Wade père. En étant au cœur du « protocole de Doha », Madické Niang sait ce qu'il fait et il a raison sur Wade père et sur vous responsables indignes du PDS. Madické Niang aura encore raison sur vous en décembre quand l'invalidation de la candidature de Karim sera officielle... qui vivra...
Maquis - 10/10/2018 - 06h 22  
Merci sall un noble comme je l aime
Jules - 10/10/2018 - 12h 16  
Ce qui me réconforte à cette position du pds c'est le défi fait à macky,un imbécile qui veut choisir ses propres adversaires.Il ne faut pas l'accepter.Que ça soit karim ou quelqu'un d'autre.Ou tout le monde postule ou il n'y aura pas d'élections.
Patriot - 11/10/2018 - 16h 28  
Or personne dans ce monde ne mérite qu'on se prosterne devant, qu'on dépose les armes aux pieds d'un concurrent a une même compétition que vous ! Bien dit Me. Il faut se promener avec un goulet sur la tete pour l'accepter Un homme noble reste à jamais fidèle à son amour ainsi qu'à la parole donnée.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DAKAR
SIDY, TU DIRAS À …
Wade prêt à trouver de l'argent pour Walf Tv
L'université entre en ébullition...
Les travailleurs de la Css marchent pour la préservation des emplois
"LE SÉNÉGAL AU CŒUR" OU L'HOMME AUX DEUX VISAGES
Lamine Ba de Rewmi raille Macky Sall" Les grands hommes d'Etat n'écrivent pas des livres pour parler de leur épouse.."
Malgré son ralliement à Macky Sall, Baldé soutient avoir eu 70 000 parrains
Abdoulaye Baldé : "Pourquoi j'ai rejoint Macky"
Monsieur le président, celui qui paie les violons choisit la musique
Niasse et «ses» députés désertent l’Assemblée pour Macky, le ministre Pape Abdoulaye Seck humilié
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Karim Wade a reçu sa carte d’identité
Macky, sa lignée guerrière et ses disparités avec Alexandre le Grand... soulignés par un jeune Khalifiste
Une forfaiture indigne d'un président
Le Conseil Constitutionnel : toujours un souci de légitimité
«Je me suis rendu compte que je ne suis pas assez connu»
Nous devons gagner Dakar
Oumar Faye révèle pourquoi, "dans ce pays, Aliou Sall est plus puissant que le président de la République"
Mauvaises conditions de vie des travailleurs de la justice : Le Syjust accuse les ministres Ismaila Madior Fall et Amadou Ba
Le Front de résistance nationale flaire un plan ”Machiavélique” de proches de «Bby» dans l’affaire des parrainages : La Conférence des leaders, en Conseil de «guerre»
Le Capitaine Dièye et ses 44 320 parrains
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 80600 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 80577 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 57239 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 48646 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 48010 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 12 décembre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 12 décembre 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 12 décembre 2018
AUTRES AUDIOS ...
Ça Me Dit Mag du 08 décembre 2018 avec Pape Alé Niang
 
SCANDALES D'ETAT
   
Petrosen : la gestion toxique de Mamadou Faye
07/11/2018 - 15:06
Mansour Faye choisit la société SUEZ à la place de SDE
18/10/2018 - 16:24
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Ainsi parlait Gadio sur la transhumance
24/10/2018 - 08:15
«Je ne transhumerai jamais»
03/10/2018 - 20:40
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Ma si longue lettre à mes jeunes frères et sœurs Sénégalais pour demander p ...
L'OEIL DU CITOYEN
La bonne vague !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 12 décembre 2018
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Coup de force un jour, coup de force toujours
12/12/2018 - 21:15
Appel au Parrainage des Citoyens Sénégalais
12/12/2018 - 18:13
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 08 décembre 2018 avec Pape Alé Niang
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 21 novembre 2018 avec Pape Alé Niang : la mendicité des enfants
AUTOUR DU MICRO
La Grande Interview de Cellou Dalein Diallo sur la situation politique en Guiné ...
AUTRES VIDEOS
LII du 09 décembre 2018 avec Pape Alé Niang - thème : les dérives sur les r ...
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017