Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SOCIETE
 
 
Me Abdoulaye Babou "Touba est devenu le lieu de tous les trafics"
Publié le : Dimanche 23 Septembre 2018 - 14:21 - Source : seneweb - Commentaires : 1 - Consulté : 1220 Imprimer

Invité du Grand jury (Rfm), ce dimanche, Me Abdoulaye Babou a dit tout haut ce que beaucoup chuchoteraient sur Touba.

Il balance : "Touba est devenu le lieu de tous les trafics. Le trafic de véhicules, de chanvre indien et de faux médicaments y font légion. Les malfrats de tout acabit viennent se réfugier dans la cité religieuse, à partir de laquelle les faux médicaments inondent le marché national."

L'avocat poursuit : "Les trafiquants de faux médicaments à Touba se connaissent et sont protégés par des puissants lobbyies. Ils sont des intouchables et se cotisent à coup de milliards pour s'adonner au trafic."

Me Babou affirme que l'enquête de la gendarmerie sur l'affaire des faux médicaments saisis à Touba Belel, a été torpillée. "Dans le procès-verbal, des Mbacké-Mbacké sont cités; les gendarmes se sont autocensurés. L'enquête n'a pas été sérieuse, car on n'a arrêté que le menu fretin", peste-t-il, soulignant que ceux qui s'adonnent à ce trafic se réclament talibés de Serigne Touba.

"Un chef religieux de Touba a voulu me voir, je l'ai rabroué"
L'avocat défend le regroupement des pharmaciens qui s'est constitué partie civile dans cette affaire jugée mardi 18 septembre et dont le verdict est fixé au 6 novembre prochain. Bara Sylla et Woury Diallo, les seuls à comparaître, risquent 7 ans de prison ferme, peine requise par le procureur.

Sur le plateau du Grand jury, Me Abdoulaye Babou a aussi révélé avoir subi d'énormes pressions pour lâcher l'affaire. "Un chef religieux de Touba a voulu me voir, je l'ai rabroué, s'arc-boute-t-il. Une autorité religieuse de Touba m'a interpellé pour m'amadouer en me disant ceci : ‘Me Babou, ce que tu peux gagner dans cette affaire de trafic de faux médicaments, tu ne l'auras jamais en tant que avocat'."

L'avocat souligne que Touba compte 700 dépôts de faux médicaments contre 40 officines de pharmacie. Pis, ajoute-t-il, les faux médicaments tuent plus que les accidents de route.

Selon les chiffres de l'ordre des pharmaciens, le trafic de faux médicaments cause 200 mille décès par an et génère annuellement 12 milliards de francs Cfa.

Pour toutes ces raisons, Me Babou plaide la criminalisation du trafic de faux médicaments.

Whatsapp Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (1)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
TRA - 23/09/2018 - 23h 26  
Drole de pays que le Senegal,tout le monde se courbe la tete refusant de voir la verite sur la realite de zone de non droit au sein de la republique
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DAKAR
Quand Macky drague Idrissa Seck
Aibd: Kemi Seba sera expulsé du Sénégal à 22 heures
Chef de parti et chef de l'Etat: Tous pareils....
Interdiction de manifester au Sénégal : subis et tais toi !
Cannibalisme à l'Apr
Samuel Sarr veut redevenir ministre de l’énergie
Ter: La bouche du mensonge
Bonne gouvernance et reddition des comptes au Sénégal:Quand le visage laid maudit le miroir
Le phénomène talibé au Sénégal : Gêne, honte et hypocrisie au sein de la République.
Un président qui « s'occupe de tout » devient une institution banalisée
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Pour Horizon sans frontières, "rien ne s'oppose à ce que Kémi Seba assiste à son procès"
Coranavirus: 23.000 Sénégalais mis en quarantaine en Italie
Ameth Fall «Braya» déclare sa candidature à la mairie de Saint-Louis
Abdou Karim Fofana rase le rond-point 6
Guédiawaye : Aliou Sall accusé d'avoir vendu la mairie à Auchan à 1 milliard
Parc Hann : Un lion mord la main d’un homme
Changement des dénominations de certaines établissements scolaires de Dakar : Rufisque exige un lycée au nom de Me Mbaye Jacques Diop
Aibd : Expulsé à son arrivé à Dakar, l’Activiste kemi Seba a refusé d’embarquer
Ethnie, religion… : Ces glissades dangereuses de nos hommes politiques
Affaire Petrotim : Le Doyen des juges clôture l’instruction
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 146148 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 95424 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 70898 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 60627 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 60139 fois
 
   
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017