Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SOCIETE
 
 
Me Abdoulaye Babou "Touba est devenu le lieu de tous les trafics"
Publié le : Dimanche 23 Septembre 2018 - 14:21 - Source : seneweb - Commentaires : 1 - Consulté : 941 Imprimer

Invité du Grand jury (Rfm), ce dimanche, Me Abdoulaye Babou a dit tout haut ce que beaucoup chuchoteraient sur Touba.

Il balance : "Touba est devenu le lieu de tous les trafics. Le trafic de véhicules, de chanvre indien et de faux médicaments y font légion. Les malfrats de tout acabit viennent se réfugier dans la cité religieuse, à partir de laquelle les faux médicaments inondent le marché national."

L'avocat poursuit : "Les trafiquants de faux médicaments à Touba se connaissent et sont protégés par des puissants lobbyies. Ils sont des intouchables et se cotisent à coup de milliards pour s'adonner au trafic."

Me Babou affirme que l'enquête de la gendarmerie sur l'affaire des faux médicaments saisis à Touba Belel, a été torpillée. "Dans le procès-verbal, des Mbacké-Mbacké sont cités; les gendarmes se sont autocensurés. L'enquête n'a pas été sérieuse, car on n'a arrêté que le menu fretin", peste-t-il, soulignant que ceux qui s'adonnent à ce trafic se réclament talibés de Serigne Touba.

"Un chef religieux de Touba a voulu me voir, je l'ai rabroué"
L'avocat défend le regroupement des pharmaciens qui s'est constitué partie civile dans cette affaire jugée mardi 18 septembre et dont le verdict est fixé au 6 novembre prochain. Bara Sylla et Woury Diallo, les seuls à comparaître, risquent 7 ans de prison ferme, peine requise par le procureur.

Sur le plateau du Grand jury, Me Abdoulaye Babou a aussi révélé avoir subi d'énormes pressions pour lâcher l'affaire. "Un chef religieux de Touba a voulu me voir, je l'ai rabroué, s'arc-boute-t-il. Une autorité religieuse de Touba m'a interpellé pour m'amadouer en me disant ceci : ‘Me Babou, ce que tu peux gagner dans cette affaire de trafic de faux médicaments, tu ne l'auras jamais en tant que avocat'."

L'avocat souligne que Touba compte 700 dépôts de faux médicaments contre 40 officines de pharmacie. Pis, ajoute-t-il, les faux médicaments tuent plus que les accidents de route.

Selon les chiffres de l'ordre des pharmaciens, le trafic de faux médicaments cause 200 mille décès par an et génère annuellement 12 milliards de francs Cfa.

Pour toutes ces raisons, Me Babou plaide la criminalisation du trafic de faux médicaments.

Whatsapp Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (1)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
TRA - 23/09/2018 - 23h 26  
Drole de pays que le Senegal,tout le monde se courbe la tete refusant de voir la verite sur la realite de zone de non droit au sein de la republique
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Le Sénégalais Amat Cama, étoile montante de la sphère des hackers
La police fait tomber une bande armée: Des téléphones, sacs, ordinateurs retrouvés dans leur villa
Mbaye Gueye batonnier de l'ordre des avocats " C'est Me Sidiki Kaba qui a maintenu Khalifa sall en prison"
Me Sèye, avocat de Thione, sur le recours du parquet : «Nous avons un dossier très solide…»
Discours Macky du 1er mai : Les centrales préparent ‘’une riposte collective’
ARRÊTÉ OUSMANE NGOM: Les précisions de la Cour suprême
Ousmane Mbengue, passe sa première nuit en prison
Me Assane Dioma Ndiaye, sur la décision de la Cour suprême : «L’arrêté Ousmane Ngom tombe de lui-même ...»
Dans l’imbroglio judiciaire: à quel juge se fier ?
Casamance: Le déminage ne fait pas l’unanimité
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 111206 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 85693 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 61986 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 52862 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 52113 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
CHRONIQUE PAPE
Et pourtant dans sa chronique du 27 juin 2018, Pape Alé Niang avait tiré la sonn ...
AUTRES AUDIOS ...
Autour du Micro reçoit Khaoussou Dramé commerçants, sénégalais en Fran ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
A quel magistrat Maguette Diop se fier ?
23/05/2019 - 12:55
Comment l’Etat a perdu 1234 milliards de recettes fiscales en 2017
22/05/2019 - 21:34
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Quand Me Ousmane Seye se prononçait sur la décision de la CEDEAO sur l’affai ...
24/05/2019 - 13:24
Vidéo Macky Sall a trouvé la définition du mot émergence à Aissata Tall Sal ...
31/01/2019 - 21:33
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
A quoi servent nos engins acquis à coup de milliards ?
L'OEIL DU CITOYEN
Violence à outrance !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Et pourtant dans sa chronique du 27 juin 2018, Pape Alé Niang avait tiré la so ...
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Sénégal : en route vers l’effondrement ?
24/05/2019 - 20:01
DAKAR, LA CAPITALE ET SES TARES.
24/05/2019 - 19:58
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
LII du 27 janvier 2019 avec Pape Alé Niang: la baisse du prix du loyer entre le ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 23 janvier 2019 avec Pape Alé Niang
AUTOUR DU MICRO
Autour du Micro reçoit Khaoussou Dramé commerçants, sénégalais en France se ...
AUTRES VIDEOS
Ça Me Dit Mag du 15 décembre 2018 avec Pape Alé Niang : invité Malick Gackou ...
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017