Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SCANDALES D'ETAT
 
 
Le building de la corruption
Publié le : Vendredi 21 Septembre 2018 - 11:55 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 5 - Consulté : 7466 Imprimer

C'est une vraie nébuleuse autour du marché de réfection du Building administratif dont le prix initial avancé était de 17 milliards de Fcfa. Ce projet avait installé une polémique dans le pays surtout lorsque les marocains ont donné le coût des 17 tours de 10 étages à construire sur le site de l'ex-gare de Pompiers à 21 milliards de Fcfa. La différence entre le coût de réfection du building et les 17 tours, était de 4 : milliards de Fcfa.

A l'époque, c'est Fodé Diop, président de l'Ordre des architectes qui était monté au créneau pour dénoncer une opacité injustifiable dans l'attribution de ce marché. Au lendemain de son élection, le président Macky Sall a prétexté les lenteurs administratives pour engager des réformes du code des marchés publics en y introduisant des concepts dont l'unique objectif est de contourner les obstacles à la corruption.

Car ces contraintes administratives fournies comme alibi ont toujours existé et sur la base de l'ancien Code des marchés que l'ancien président, Me Abdoulaye Wade avait bâti tous ses projets. Selon l'Observateur, qui avait donné cette information à l'époque : "la réfection du building administratif a couté à l'Etat 17 milliards, donc comment la construction de ses tours (Cité de l'Emergence pourrait revenir à 12 milliards Fcfa? Il y a une nébuleuse qui ne dit pas son nom", avait suspecté Fodé Diop.

Pour Dakartimes, le régime de Macky Sall a voulu tout simplement voulu satisfaire un ami en l'occurrence Bamba Ndiaye pour des raisons inavouées. Ce qui était plus navrant, c'est le groupe Bamba Ndiaye Sa   est spécialisé dans la vente de carreaux et d'équipements de maison …

Comme d'habitude, l'Autorité de régulation des marchés publics (Armp) et la Direction de contrôle des marchés publics (Dcmp), la Cour des Comptes et l'Inspection générale de l'Etat (Ige) ont tous avalé cette grosse pilule sans broncher, affirme le canard.

Le délai de réception des travaux était de 18 mois, c’est-à-dire en février 2015. Mais jusqu' à l'heure actuelle, les travaux de réfections n'ont pas encore fini. Mieux, initialement prévu à 17 milliards de Fcfa le coût aurait dépassé aujourd'hui, plus de 40 milliards.

 

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (5)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Cool - 21/09/2018 - 13h 24  
C'est gravissime et on dirait qu'on est tous marabouté par Macky puisque personne ne pipe mot sur toutes ces magouilles. On dirait que c'est toute la population qui est complice.
Misti - 21/09/2018 - 14h 05  
Abdoulaye Wade a gravé sur la pierre l'état de la corruption sous son règne de premier monarque du Sénégal,et cela à travers le monument de la renaissance.Il a quand pris soin d'aller loin du palais.Kabila Sall que la corruption suit comme son ombre,a lui aussi choisi de graver sur la pierre l'état de la corruption pandémique sous son magistère,et cela à travers le building administratif juste en face de son palais.Tous les matins, il peut se lever avec fierté,regarder le building et regretter qu'on parle de Mobutisme au lieu de Mackysme.
Joe - 21/09/2018 - 15h 32  
JE PREFERE UN MACKY VOLEUR QUE UN MACKY MENTEUR PUISQUE LE MENTEUR EST UN TRAITRE HYPOCRITE QUI PEUT PERDRE SA PATRIE.
Jule - 21/09/2018 - 16h 41  
Tous des malfrats.
Hamad bocoum - 21/09/2018 - 18h 57  
Je ne cesse de l'affirmer macky sall est une punition divine pour le Senegal, ceci est indeniable.Il faudra suer sang et eau pour le faire degager en 2019, car il n'a pas l'intention de lacher le pouvoir même s'il electionselections, sachant ce qui l'attend.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Petrosen : la gestion toxique de Mamadou Faye
Mansour Faye choisit la société SUEZ à la place de SDE
TOSYALI, la sulfureuse entreprise turque débarque au Sénégal
Des ministres disposent de sociétés écrans pour capter la ressource publique
Appel d’offres pour l’exploitation de l’hydraulique urbaine : Odieux soupçons sur la transparence du processus
Air Sénégal en zone de turbulence
Le building de la corruption
Hcct : Nébuleuse autour d'une location
Le fils du responsable Apr de Touba Pathé Diakhaté "délivre" un passeport diplomatique à la fille d’Ablaye Mbaye Pékh
Réfection du building administratif : La facture gonfle à 40 milliards
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 80783 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 80667 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 57367 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 48732 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 48103 fois
 
   
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017