Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
ECONOMIE
 
 
Exploitation de la ligne Dakar-Paris par la compagnie Air Sénégal Sa : Maimouna Ndoye Seck apporte des éclaircissements
Publié le : Mardi 11 Septembre 2018 - 15:53 - Source : seneweb - Commentaires : 0 - Consulté : 860 Imprimer

La compagnie nationale Air Sénégal S.a va reprendre les airs dans quelques semaines. Après avoir démarré ses vols domestiques en avril dernier avec deux (02) ATR 72-600, elle annonce sa décision de « lancer ses vols régionaux en octobre 2018 avec des A319. Ensuite, "pour l’exploitation de lignes intercontinentales, notamment le Dakar-Paris, à partir du 1er Février 2019, la compagnie a acquis deux (02) A330 Neo, appareils de dernière génération et d’un confort optimal", renseigne le ministère des Transports aériens et du développement des infrastructures aéroportuaires dans un communiqué parvenu à Seneweb.

Dans le document, les services de Maimouna Ndoye Seck expliquent les raisons de l’arrêt des vols Dakar/Paris par la compagnie Corsair. Et dénoncent par la même occasion les propos discourtois tenus par certains à ce sujet. « Depuis quelques temps, certains groupes de pression cherchent à jeter le discrédit sur l’option stratégique de l’Etat du Sénégal de permettre à Air Sénégal Sa d’assurer l’exploitation de la ligne Dakar-Paris-Dakar ; droit jusqu’ici accordé à Corsair, à sa demande, à titre exceptionnel et provisoire ».

Le texte rappelle que " les relations aériennes entre le Sénégal et la France sont régies par un accord aérien signé le 16 septembre 1974 et révisé le 20 septembre 2012. Cet accord consacre le principe de l’équilibre des capacités à raison de 07 fréquences par pavillon désigné sur la desserte Dakar-Paris. Dans ce cadre, la France a décidé d’attribuer à Air France ses 7 fréquences en qualité de compagnie aérienne désignée. De la même manière, le Sénégal a, pour sa part, décidé d’accorder ses fréquences à sa compagnie nationale, droit qu’utilisait Air Sénégal International (Asi) au moment de son exploitation". 

Mieux, poursuit-il, "A la disparition des précédentes compagnies nationales et afin de maintenir un environnement compétitif, accompagner le développement du tourisme et favoriser le hub de Dakar, le Sénégal a accordé ses droits à Corsair à la condition que ceux-ci soient restitués au pavillon national dès qu’elle sera en mesure de les exploiter. Les autorisations y afférentes étaient accordées à Corsair par saison ; la dernière dans ce cadre, prenant fin le 31 janvier 2019 à minuit, telle que notifiée à la Dgac (Direction générale de l'Aviation civile française) par l’autorité de l’aviation civile sénégalaise".

Par conséquent, tranche le ministre conseiller du président de la République, "les seules armes que nous avons pour l’heure, c’est notre bilan".

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (0)
Ajouter un commentaire
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Mansa Bank : Kabirou Mbodj et Anta Babacar Ngom dans le capital
Louis Lamotte: « La situation de la Css nous dépasse »
Le Dg de Tigo démissionne
"L’Etat perd des milliards à cause de l’incompétence de ses agents", selon le Chef des études la Direction générale du Budget
Financement des partis : Une question qui demeure toujours sans réponse
Téléphonie mobile : Le numéro "75" bientôt sur vos téléphones
El Hadj Mounirou Ndiaye auteur et économiste: “ce Plan Sénégal endettement est un plan d’émergence de fumée”
Un appui budgétaire de 104 milliards
Quand la chine recolonise l'Afrique avec ses milliard...
Hausse du prix de la farine à partir de janvier 2019
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 93749 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 82625 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 59078 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 50184 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 49557 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 20 février 2019
AUTRES AUDIOS ...
Autour du Micro reçoit Thierno Alassane Sall ''La justice est le bras ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Petrosen : la gestion toxique de Mamadou Faye
07/11/2018 - 15:06
Mansour Faye choisit la société SUEZ à la place de SDE
18/10/2018 - 16:24
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Vidéo Macky Sall a trouvé la définition du mot émergence à Aissata Tall Sal ...
31/01/2019 - 21:33
Quand Aïssata Tall Sall dénonçait la transhumance
29/01/2019 - 09:49
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
24 février 2019 : Forces publiques et Médias ne doivent pas être complices du ...
L'OEIL DU CITOYEN
La bonne vague !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 20 février 2019
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Pourquoi je voterai Idrissa Seck inch’Allah !
22/02/2019 - 16:26
Un « Sénégal non pas pour tous » mais pour le président Macky Sall, sa fami ...
22/02/2019 - 09:46
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
LII du 27 janvier 2019 avec Pape Alé Niang: la baisse du prix du loyer entre le ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 23 janvier 2019 avec Pape Alé Niang
AUTOUR DU MICRO
Autour du Micro reçoit Thierno Alassane Sall ''La justice est le bras armé pou ...
AUTRES VIDEOS
Ça Me Dit Mag du 15 décembre 2018 avec Pape Alé Niang : invité Malick Gackou ...
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017