Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SOCIETE
 
 
Macky et la CEDEAO : un retour de bâton qui fait mal
Publié le : Jeudi 12 Juillet 2018 - 08:38 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 11 - Consulté : 2323 Imprimer
La CEDEAO doit donner des sueurs froides à Macky SALL qui en avait pourtant fait un bouclier pour faire déguerpir Yahya Jammeh. Le jugement rendu par la Cour de Justice de l’organisation régionale est en train de saborder gravement ses plans concernant le maire de Dakar.

 Les avocats du maire de Dakar ne se cassent plus la tête. Eux qui n’ont pas attendu de mettre la main sur l’arrêt de la Cour de justice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) pour passer à l’offensive, ne parlent plus que de la CEDEAO et de son fameux arrêt. Me Clédor LY et Cie sont persuadés de tenir  le bon bout. 


En effet, en qualifiant d’arbitraire la détention de Khalifa SALL, de son élection en tant que député à la levée de son immunité parlementaire, celle-ci a clos les débats. Relatif à la procédure, ce seul qualificatif suffit à ouvrir grandement les portes de Rebeuss au maire de Dakar. Ce n’est guère pas hasard si le pouvoir multiplie les sorties ne se suffisant même plus aux éclairages du Pr Madior.

La situation est d’autant plus compliquée pour Macky SALL et ses ouailles que les avocats et partisans de Khalifa SALL ne sont même plus les seuls à réclamer la libération du maire de Dakar.  « L’Etat du Sénégal doit se plier à la décision rendue par la Cour de justice de la CEDEAO et rendre la liberté à Khalifa SALL », a soutenu Alioune TINE, directeur d’Amnesty international pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre.

Avant l’ancien directeur de la RADDHO, c’est la sociologue qui demandait à l’Etat de se conformer au verdict rendu. «Le Sénégal doit respecter sa signature, ses engagements, même quand ça lui est défavorable», a observé Fatou Sow SARR, Directrice du Laboratoire genre de l’Institut fondamental de l’Afrique noire (IFAN).

Mais, si la situation est compliquée pour Macky SALL au Sénégal, dans la sous-région, elle est périlleuse pour lui. En tirant sur la Cour de Justice de la CEDEAO, Macky SALL et ses partisans semblent oublier les derniers et nombreux actes qu’ils ont posés, au nom de l’organisation. En septembre 2015, le président du Sénégal débarquait quelques heures après le coup d’Etat du Général Diendéré.

Drapé de son manteau de président en exercice de la CEDEAO, il s’est érigé en arbitre. La suite est connue. Il tenta d’ouvrir une brèche aux putschistes à travers un nébuleux « projet d’accord politique », l’Afrique lui tomba dessus à commencer par les Burkinabés qui depuis lui gardent une longue dent.

Cependant, c’est en Gambie que le récusé médiateur de la CEDEAO au Burkina s’est le plus illustré. « Le président gambien Yahya Jammeh doit accepter sa défaite et se retirer tranquillement, faute de quoi la CEDEAO sera dans l’obligation d’engager l’épreuve de force ».

C’est Macky SALL qui parle à Boisbouvier de la RFI et personne d’autre. Mais, ce Macky-ci donne une grande importance à la CEDEAO. Il lui donnait tellement de pouvoir et d’importance qu’il décida sous la bannière de l’organisation d’engager les soldats sénégalais sur le sol gambien.

« Nous avons désigné Muhammadu Buhari, président du Nigeria pour être le médiateur. Il se rendra très certainement bientôt à Banjul pour rencontrer le président Jammeh et lui rappeler la décision très claire de la CEDEAO, qui ne peut pas accepter la remise en question des résultats d’une élection libre, transparente et démocratique. La souveraineté appartient au peuple. […] Monsieur Adama Barrow a été élu. Donc, il faut que le président Jammeh respecte cette décision… », avait ajouté Macky SALL.

Maintenant c’est à Macky SALL qu’il est demandé de respecter une décision rendue par la CEDEAO. Ce qu’il ne peut pas ne pas faire. A moins que celui qui a installé CISSE LO, qui ne parle ni français ni anglais, à la tête du parlement de la CEDEAO, ne prenne cette organisation pour une application destinée à assouvir ses désirs.
Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (11)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Thiouth - 12/07/2018 - 08h 59  
Pertinent
Khalass - 12/07/2018 - 09h 10  
Voila encore une fois de plus, le président met la pression maximale sur sa justice pour éliminer des adversaires politiques.Mr le président les vrais voleurs de la république sont dans votre propre famille, votre belle famille, votre parti, votre benno, vos transhumants,....Des milliers de milliards avec des rapports des services de contrôles sont volés par votre clan, avec une impunité totale et générale, de votre auguste coude.Les services de contrôles sont mis en hibernation avancée pour faciliter pillages, les détournements des derniers publics, les surfacturations, grès à grès,.....dans une impunité totale.Mr le président, ceux qui sont effectivement au dessus de la loi sont dans votre entourage immédiat, participent à vos réunions et à vos banquets.Vous reprochez 1,83 milliard au député maire de Dakar mis en prison, des détourneurs de centaines de milliards vous entourent et vous ceinturent, commencez par eux...Meme le ressent prodac avec 29 milliards et les bourses détournées des étudiants plus de 5 milliards dépassent de loin les reproches de khalifa sall, le procureur attend, en vain vos ordres pour agir,...Les milliards à récupérer ne semblent pas être votre soucis premier,...
Jules gaye - 12/07/2018 - 09h 34  
Ce type est une honte pour le senegal et pour l'afrique, un lache de la piire espece, un porc cynique et hypocrite. Mechant rancunier, incompetent voleur ingrat, sournois et domeram. Biss bou sa ngour dieekhé thi ngay kham ni lou bonn baakhoul.
Jules gaye - 12/07/2018 - 09h 34  
Ce type est une honte pour le senegal et pour l'afrique, un lache de la piire espece, un porc cynique et hypocrite. Mechant rancunier, incompetent voleur ingrat, sournois et domeram. Biss bou sa ngour dieekhé thi ngay kham ni lou bonn baakhoul.
Nasser - 12/07/2018 - 10h 34  
Pour analyser le rapport de Maky au pourvoir il ne faut jamais perdre de vueson vote de 2003, il a fracassé son bureau de vote pour voter sans carte d'électeur.Partout où il est c'est le même comportement.DIATANG LO FOOT FOOT MOU KHEGNE BEKHIIT dit kooc Barma
Xam xam - 12/07/2018 - 10h 44  
j'aime cet article. Il est bien fouillé bien écrit
Sericne modou lo - 12/07/2018 - 10h 57  
Macky sall veut scie la branche qu'il c est assis
Valeur - 12/07/2018 - 12h 05  
C triste pour mon pays qui se vantait de sa démocratie. Khalifa a gagné sur toute la ligne de même que Karim Wade.je crois que Faye Sall a creusé sa tombe. J'ai soutenu MAcky car je rêvais d'un Sénégal ou il fera bon vivre mais hélas la justice n'a pas fonctionné et veut se rattrapé. Khalifa ne doit accepter aucune compromission sinon ce sera fini pour lui.Macky va certainement essayer de le récupérer. Non khalifa gagnera avec Karim la prochaine election
NIOKHOBAYE DIOUF - 12/07/2018 - 12h 40  
Dieu est grand MACKY doit comprendre que la mechancetee ne paye pas et demain fera jour si on lui rend la pièce de la monnaie il va crier a tu tète et personne ne viendra a son secoure
Baros - 12/07/2018 - 12h 58  
Lou waye rindy sa lokho lay nathia .Souba dou agne dou reer mais lou mata sorarer la.
Pour le Sénégal - 12/07/2018 - 14h 36  
What comes around goes around.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Sénégal : L'exploitation sexuelle dans les écoles secondaires révélée
Ça Me Dit Mag du 13 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - invité commissaire Abdoulaye Diop
Vidéo-les menaces de la direction de l'hôpital Philippe M Senghor
Vidéo-Crise dans le secteur de la santé : le bras de fer entre syndicalistes et gouvernement perdure
Emigration clandestine : six individus arrêtés lors d’une opération conjointe
Corruption présumée : Ho mouille Gadio
Les travailleurs de la justice défient Ismaïla Madior Fall
La preuve d'une info exacte par une description macabre
Pour la première fois de l’histoire, le train risque de ne pas siffler à Touba cette année
Le numéro 2 des services secrets de Jammeh décédé
 
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 78891 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 76851 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 55831 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 47478 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 46800 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 15 octobre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 15 octobre 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 10 octobre 2018
AUTRES AUDIOS ...
Ça Me Dit Mag du 13 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - invité commissa ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Des ministres disposent de sociétés écrans pour capter la ressource publique
15/10/2018 - 16:47
Appel d’offres pour l’exploitation de l’hydraulique urbaine : Odieux soup ...
15/10/2018 - 16:26
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
«Je ne transhumerai jamais»
03/10/2018 - 20:40
Transhumance : Moussa Sy (aussi) rattrapé par l'histoire !
03/10/2018 - 09:54
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Pourvoi en cassation : La Jurisprudence Abdourahmane LY doit s’appliquer à Kh ...
L'OEIL DU CITOYEN
L’engagement citoyen !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 10 octobre 2018
 
 
CONTRIBUTIONS
   
L'isolement d'un président de la république
14/10/2018 - 15:29
Alerte à la vendetta contre Ousmane Sonko
13/10/2018 - 09:25
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 13 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - invité commissaire Abd ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 10 octobre 2018 avec Pape Alé Niang : une démocratie capturée
AUTOUR DU MICRO
Autour du micro reçoit Ibrahima Thiam « Un autre Avenir »candidat à la prés ...
AUTRES VIDEOS
Candidature à la présidentielle 2019 :revivez l'intégralité de la déclarati ...
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017