Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
ECONOMIE
 
 
Dépenses liées au tabagisme : 122 milliards partent en fumée
Publié le : Mercredi 11 Juillet 2018 - 09:44 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 0 - Consulté : 990 Imprimer
 S’il y a un produit qui est en train de trouer les caisses de l’Etat, c’est bien le tabac. Selon les résultats d’une étude du Consortium pour la recherche économique et sociale (Cres), en 2017, les dépenses liées au tabagisme ont coûté 122 milliards de F Cfa au budget du Sénégal.

 En plus des pathologies comme les maladies cardiovasculaires et respiratoires qu’il engendre avec son lot de morts chaque année, le tabagisme frappe l’Etat au portefeuille. Il a, en effet, pompé dans les caisses de l’Etat 122 milliards Cfa en 2017 en termes de budget de la santé utilisé pour soigner les maladies liées au tabagisme.

Les pertes de revenus dues à l’absentéisme des patients et leurs accompagnants au travail et celles liées au décès des patients avant la retraite s’élèvent à 48 milliards de Fcfa. Les dépenses directes sont de 74 milliards de F Cfa, se répartissant entre les dépenses directes médicales (69 milliards de F Cfa) et celles non médicales (5 milliards de F Cfa).

Selon les résultats des travaux de recherche du Consortium pour la recherche économique et sociale (Cres) restitués hier, si l’on considère la partie des coûts directs du tabagisme supportée par l’Etat, ce sont 51 milliards qui sont partis en volutes. On constate qu’elle représente une importante proportion du budget national alloué au secteur de la santé. En effet, 17% de ce budget est utilisé à soigner les patients atteints de maladies non transmissibles dues à la consommation des produits du tabac.

D’après l’étude, l’impact macroéconomique des Maladies tropicales négligées (Mtn) liées au tabac a été mesuré par la différence entre le Produit intérieur brut (Pib) en l’absence de ces maladies et le Pib en leur présence. L’analyse a été faite en supposant que les Mtn liées au tabac influencent le Pib.

Résultats des courses : «Les Maladies tropicales négligées rendent moins productives les personnes malades et réduisent l’offre de travail à travers les décès prématurés, l’épargne intérieure pour l’investissement en capital physique. Elles influencent les flux nets de capitaux à travers la productivité nette du capital physique».

Les résultats des travaux informent par ailleurs que les pertes sont évaluées en termes de points de Pib perdus. On note, de l’autre côté, que les maladies liées au tabac ont empêché l’économie du Sénégal de réaliser 1,42 point de Pib en 2015.

«Même si l’on dispose de nombreux instruments pouvant être utilisés pour réduire la consommation de tabac, il faut reconnaître que l’augmentation substantielle des taxes et des prix est la mesure la plus efficace pour lutter contre ce fléau», renseigne Abdoulaye Diagne, Directeur exécutif du Cres.

 
Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (0)
Ajouter un commentaire
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Le Fmi exige une augmentation du prix des produits liés au pétrole
Les assureurs veulent profiter de la manne pétrolière
Tabaski 2018 : L’Unacois/Jappo redoute une pénurie de pomme de terre
Qui doit « manger » la rente pétrolière et gazière au Sénégal ? Les binationaux tardifs d’abord et leurs parrains occidentaux
L’Anpej et le Fongip asséchés financièrement au profit de la Der
La Guinée-Bissau veut renégocier l'exploitation des ressources pétrolières avec le Sénégal
Monnaie unique de la Cedeao Les Chefs d’Etat pressent le pas
Pétrole et Gaz : Menaces sur la démocratie et les pêcheurs sénégalais
Partage des ressources pétrolières : Après la Mauritanie, la Guinée-Bissau se prépare à défier le Sénégal
ZLECA: un marché de 1 milliard 200 à prendre pour les entreprises nationales
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 76528 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 72003 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 54503 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 46408 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 45380 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 16 Août 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 16 Août 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 15 Août 2018
AUTRES AUDIOS ...
Décryptage du 08 août 2018 avec Pape Alé Niang : quel bilan peut-on ti ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Sahel Aviation, une compagnie créée par Aliou Sall
03/08/2018 - 13:21
Le "tong-tong" de l'aéroport Léopold Sedar Senghor
03/08/2018 - 12:18
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Vidéo-Bal démasqué des transhumants!
08/08/2018 - 18:35
Arrêt sur image : Mame Mbaye Niang devant les grilles de l'Assemblée nationale ...
13/04/2018 - 19:33
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Mise en œuvre du parrainage : le plan machiavélique du régime
L'OEIL DU CITOYEN
L’engagement citoyen !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 15 Août 2018
 
 
CONTRIBUTIONS
   
La caisse noire du président
16/08/2018 - 10:00
‘’ ANIBARA PRESIDENT A.D.O ‘’
15/08/2018 - 13:55
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 11 août 2018 avec Pape Alé Niang
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 08 août 2018 avec Pape Alé Niang : quel bilan peut-on tirer de ...
AUTOUR DU MICRO
Les experts du transport aérien répondent au D.G de Air Sénégal S.A,Phillipe ...
AUTRES VIDEOS
Marche du 13 juillet : L'opposition envahit la place de la nation
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017