Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SOCIETE
 
 
Affaire Karim Wade : Un nouveau revers de l’Etat du Sénégal à Monaco
Publié le : Mardi 10 Juillet 2018 - 12:50 - Source : Pressafrik - Commentaires : 4 - Consulté : 1183 Imprimer
"Le Tribunal correctionnel de Monaco a refusé, ce mardi 10 juillet, de procéder à la confiscation de sommes saisies dans les comptes monégasques appartenant à M. Karim WADE et ses Co-accusés, contrairement à la demande présentée par l’État du Sénégal", a annoncé d’emblée le communiqué des avocats de Karim Wade. 

Me Clédor Ciré Ly et ses confrères de préciser que "le pouvoir sénégalais vient d’être de nouveau désavoué par la justice d’un pays étranger, qui refuse une fois de plus l’exécution sur son territoire de l’arrêt rendu le 23 mars 2015 par la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI) qui viole les principes de droit reconnus par la communauté internationale dans les traités et conventions signés et ratifiés par le Sénégal,  parties intégrantes de sa Constitution". 

Ce désaveu intervient après celui de la Cour de Justice de la CEDEAO qui la semaine dernière avait débouté l'Etat du Sénégal sur le dossier du maire de Dakar, Khalifa Sall ordonnant sa libération et son dédommagement.  

Pour les conseils de Karim Wade, "la justice française et la justice monégasque refusent donc d’exécuter l’arrêt de la CREI, qui a été rendu par une juridiction instrumentalisée et auquel elles dénient toute portée juridique. Dans un État de droit, démocratique, cet arrêt est ainsi dépourvu de tout effet et de toute valeur". 

 En rejetant la demande des autorités sénégalaises, Cela traduit selon eux que "la justice de Monaco leur   inflige un cinglant camouflet, qui s’ajoute aux désaveux qu’elles subissent constamment dans toutes les procédures menées hors du Sénégal : classement sans suite d’une plainte pour “biens mal acquis” déposée contre M. Karim WADE auprès du Parquet national financier de Paris, refus de confiscation prononcés par le tribunal de grande instance de Paris puis par la cour d’appel de Paris, condamnations par la Cour de justice de la CEDEAO, déclaration solennelle par laquelle le Groupe de travail des Nations Unies sur la détention arbitraire a constaté le caractère inéquitable du procès subi par M. Karim WADE et a proclamé le caractère arbitraire de son emprisonnement". 
Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (4)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Valeur - 10/07/2018 - 13h 26  
Il faut en rire. Vraiment j'ai mal pou l'image écorné de notre pays et sa démocratie. MAcky Sall s'est embourbé dans une situation inconfortable. Je crois sincèrement que Karim et Khalifa Sall ont eu raison sur des arrivistes et des revanchards. La vie est pleine d'embûches et demain fera jour. Évitons la vengeance
Asse - 10/07/2018 - 14h 30  
Une honte en effet. Pour maky Sall. Pour la justice senegalaise. Ce qui se passe chez nous est une mascarade pure et simple. Les exécuteurs des sales boulots, les Aly Ngouye Ndiaye et Ismaila Madior Fall devront être jugés.
Ass - 10/07/2018 - 16h 04  
Le minimum est de juger toute cette bande de naif qui pense qu'ils peuvent confectioner des dossiers mensogers et raison a l'exterieur,ce qu'ils ne savent pas c'est dans les ETATS de DROIT le president de la republique,le ministre,le commissaire de police,le cultivateur,et le docker sont absolument egaux devant la lois. les magistrats et les fonctionnaires qui executent ces ordres doivent etre mis devant leur rèsponsabilteès.
Xeme - 10/07/2018 - 20h 21  
Macky Sall ne pourra gagner en justice que devant une cour dont c'est lui qui choisit toute la composition.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DAKAR
Pape Cheikh Diop : "Je suis Sénégalais, mais je me sens aussi Espagnol"
Pape Cheikh Diop : "Je suis Sénégalais, mais je me sens aussi Espagnol"
Le nombre de parrains ne détermine pas l’ordre d’arrivée aux présidentielles de 2019
Sénégal 2019 : Un si grand besoin de Idrissa Seck
La fanfaronnade érigée en système de régence démocratique
Aliou Sow tacle Ousmane Sonko:« Nous n’avons pas de leçons à recevoir de lui »
Me Abdoulaye Babou "Touba est devenu le lieu de tous les trafics"
Me Abdoulaye Babou " Macky a une gestion patrimonialiste du pouvoir..."
Hommage: À NOTRE AÎNÉ BRUNO.
Comparer les élections au Mali et au Sénégal ou la recherche d'un plan b pour voler la présidentielle 2019
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Nébuleuse foncière : Le DG de l’Aprosi visé pour escroquerie
Le procès en appel de Barthélémy Dias renvoyé au 7 novembre
Fatick : un 9e cas de dengue enregistré
Barth sur deux fronts, ce matin
La lionne ensommeillée de l’OFNAC se réveille
Le joola, l’opium du peuple !
Enfant mort noyé à la Patte d'Oie : Le père de la victime réclame justice
Patte d'Oie-Video: Repêchage du corps sans vie d'un garçon de 8ans dans des eaux
Abdoulaye Waye rend homme à Bruno Diatta: L’inimitable Bruno Diatta,
Cri du cœur d'une mère éplorée : "Mon enfant a un cancer et souffre terriblement !" (Diatou Fall)
 
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 78186 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 74593 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 55420 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 47140 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 46257 fois
 
   
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017