Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
POLITIQUE
 
 
Mahmoud Saleh pilonne Idrissa Seck
Publié le : Jeudi 14 Juin 2018 - 12:58 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 15 - Consulté : 657 Imprimer
L'ancien Premier ministre, Idrissa Seck, de MAKKA, a cru devoir se rappeler au bon souvenir de ses concitoyens pour leur faire oublier ses bourdes du Ramadan. 

Qui peut oublier le révisionnisme des fondamentaux de notre religion, avec la négation de la centralité de la Mecque. 

Qui peut oublier l’appel au sionisme international, pour un soutien politique et certainement financier de l’ancien Premier ministre, à travers son discours anti musulman du Ramadan. 

Malgré les précautions et les propos encenseurs sur la religion et le mouridisme, personne ne peut oublier les tentatives de faire passer la révision de notre religion. 

C’est peut-être, parce que ces propos ont été tenus durant le mois béni du Ramadan, ce qui constitue un amplificateur, et restera gravé dans notre mémoire collective. 

Pourquoi attendre des dirigeants du monde et quels dirigeants, d’ailleurs, pour être rassuré par les propos du Khalif général des Mourides. Rien n’est nouveau dans le discours du Khalif, car il est le continuateur de ses prédécesseurs et l’incarnation de Serigne Touba. 

Comment oser dire, que des leaders du monde m’ont rassuré, après avoir entendu les propos du Khalif. Manifestement, l’intérêt subit vis-à-vis du mouridisme cache-t-il des préoccupations électoralistes, pensant que les Mourides constituent du bétail électoral pouvant être emportés par une adhésion à leur tarikha. Eux, aussi, ne peuvent oublier la tentative de révision des fondamentaux de la religion musulmane, par conséquent du mouridisme. 

Convenons qu’il est grand temps de commencer à respecter les populations, en étant respectueux et courtois et surtout en s’interdisant de tenir des propos malveillants vis-à-vis des autres et à dire la vérité. 

Faire référence à notre souveraineté pour nous dire comment résoudre certaines difficultés, est, certes, une bonne chose mais tardive. Il fallait se souvenir de notre souveraineté au moment de la dualité au sommet de l’Etat, dénoncé par l’ancien président. 

Au moment où celui qui dit tenir compte maintenant de notre souveraineté, la piétinait, la niait, en cherchant à s’accaparer du pouvoir que cette souveraineté avait confié à quelqu'un d’autre. Peut-être que la vie l’aura éduqué sur ce plan. 

Il est bon d’écouter ceux qui estiment avoir les solutions à nos difficultés tout en évitant d’être abusés. 

Ayant exercé de hautes responsabilités et disposant de tous les leviers de l’état à l’époque, pourquoi ne pas avoir mis à exécution ses recommandations d’aujourd’hui. 

Pourquoi ne s’est-il pas souvenu de ses formidables intentions quand il a fait poursuivre jusque dans son intimité, feu Khadim Bousso, jusqu’à ce que exécution s’ensuive. 

Ces intentions n’existaient-elles pas au moment de faire incarcérer d’honnêtes Sénégalais dont le seul tort aura été d’avoir été dans des positions qui gênaient l’ancien Premier ministre. L’un était le baron politique de la ville qui était convoitée par ce dernier. L’autre avait été une proche collaboratrice, détenant certains secrets qui pouvait perturber le plan de carrière du censeur d’aujourd’hui. 
Il aurait dû se souvenir qu’il savait comment protéger l’indépendance de la justice et son non instrumentalisation. 

En ce qui concerne les supposés scandales financiers, il a dû certainement confondre l’ancien Premier ministre qu’il a été et l’ancien Premier ministre que fut le Président. 

Ce qui établi et connu du pays, d’ailleurs sanctionné par un séjour à Rebeuss, c’est les scandales financiers auxquels son nom a été associé et les révélations de l’ancien président sur les prévarications dont il a été l’auteur. 

Prouver que ce n’était pas fondé et que c’était des accusations gratuites pourrait autoriser à dénoncer les autres qui feraient la même chose. Se laver des soupçons qui pèsent sur le dénonciateur, crédibiliserait ses révélations d’aujourd’hui. À défaut... 

Quant aux politiques d’inclusion sociale et de réduction des inégalités, c’est une chaîne de mesures, corrélées entre elles. Ce n’est pas juste une mesure d’appel ni d’apparat. Et la promesse faite aux femmes, relève d’une incompréhension de la politique d’inclusion et de sa dynamique, car celle que convoite l’ancien Premier ministre est au cœur de cette politique. 

Respectons notre administration et évitons de mettre en doute ses compétences. Tirons sur le régime, si on veut mais laissons de côté l’administration qui se consacre quotidiennement à donner une réalité à notre Etat. Louons-la pour ça et gardons-nous d’interprétations abusives et non fondées sur les instruments qu’elle met à notre service, pour mesurer les avancées de notre pays. 
Après la Korité, nous serons plus attentifs à ce qui se dira et redisposerons nos leviers politiques (Apr, Bby et nos autres alliés) pour véritablement lancer la conquête de la réélection du Président au premier tour. 

Tout de même, nous continuerons à nous doter de tout levier pouvant nous faciliter la réalisation de cet objectif. 
He oui. Après la Korité, nous continuerons à assurer la paix et la sécurité au pays tout en préservant l’ordre et le respect de nos institutions. 

Pour finir, il aurait été plus judicieux de demander pardon de façon explicite pour les torts causés aux populations sénégalaises et au irrespect toujours manifesté à leur égard.

Pardonnons-le, s’il nous le demande !

 Mahmoud Saleh 

 Membre de l’Apr
Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (15)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Papis - 14/06/2018 - 13h 38  
mahmoud c'est toi qui parle aujourd’hui de religion que tu n'a jamais pratiquée je me souviens à la ciitè gibraltar 1 chez ton oncle quand on priait tu nous chahutait donc tais toi
Dou - 14/06/2018 - 14h 18  
Vous êtes pas ses exemples à donner de leçon.ou sont les femmes d autrui
Dou - 14/06/2018 - 14h 25  
Continuez de protéger les voleurs de la république un jour arrivera.maintenant on dit silence on vole et apres on est sanctionne par des promotions.c est ca le gouvernement sobre et vertieux.
Juste - 14/06/2018 - 14h 57  
cher saleh ayez honte de vous. Vous êtes trop vilain dans ce rôle
Da - 14/06/2018 - 15h 05  
Monsieur Saleh je sais tu n'as pas la mémoire courte parce que tu viens de le prouver en nous rappelant les bourdes de Idrissa Seck pendant le mois bénis mais pourquoi tu es resté aphone sur les insultes de charly hebdo sur le prophète Mahomet (saw) que ton mentor avait endossé en nous disant qu' il était charly de grâce fermez là.
Okine - 14/06/2018 - 15h 18  
Mahmoud t as rien d'autres. Vraiment c'est nul.
Salace - 14/06/2018 - 16h 19  
Il faut arrêter de perdre ton énergie pour rien Macky falléwoula. Ce n est pas la peine de t'agiter en attaquant Idy. Le tour du coup d'état rampant est déjâ fini. Macky n' a plus besoin de toi
Myka - 14/06/2018 - 17h 36  
Mbour ne mérite pas un fils comme toi. Un avocat du diable.
Wolof - 14/06/2018 - 18h 56  
LALMAS TAIS TOI OU ON PARLE.CITE CAP VERDIENNE CA TE DIT?
Bouba - 14/06/2018 - 23h 14  
ce qui est constant et inquietant , c est que tous les commentaires sur tous les articles soumis sur dakarmatin sont contre le regime en place,C est a se demander si ce n est pas pape ale niang qui redige tous les commentaires sous plusieurs patronymes ,
Badara - 15/06/2018 - 02h 35  
Bouba gni bagne macky nio bari rekk. Mane mangui USA di binde. Macky is nothing more or nothing less than an incompetent person that bring shame to the great nation of Senegal. How can you spend 1200 billions in 52 kilometres of rails is beyond understanding or even common sense. Domoukharame badolo bou amoul fayda niakal senegal fayda.
Baba - 15/06/2018 - 08h 22  
C'est le monde à l'envers. C'est seulement au Sénégal qu'on peut voir cela. Une personne qui durant toute sa vie a produit et défendu l'athéisme se permet de donner des leçons sur la religion musulmane. Mr Saleh j'espère que vous ne vous prenez pas au sérieux. Saurez-vous réciter une seule sourate correctement? Il ne faut pas faire comme votre camarade Mimi Touré qui n'a pas été capable de réciter le "verset du Trône"Il faut nous respecter.
Jacob - 15/06/2018 - 09h 18  
On te répond sans te lire ni être avec IDY...le plus mauvais , plus nul des maquisards...dangereux pour la nation, aucune importance pour le pays..ventre et bas-vendre pauvre Senegal..maudit sois- tu ?
Moh - 15/06/2018 - 10h 23  
Moi j'ai lu toute la lettre de Saleh (le théoricien du coup d'État rampant) par honnêteté intellectuelle . Ce monsieur inspire dégoût un contre valeur qui s'érige en donneur de leçon. Idy ne boxe dans la même catégorie que vous. Rares sont ceux parmi vous qui ne sont cités dans des affaires de moeurs en plus d'être des pouvoiristes sans scrupules. A chaque que fois que Idy parle tous ces rats de la République sortent de leurs trous soit pour insulter soit pour dénigrer. Garde tes leçons pour toi essaie d'assainir ta propre vie. Tu vis de complot et de mensonges au crépuscule de ta vie.Meme tes frères de partis sont dégoûtés par toi Thérèse Faye et Cissé Lo diront pas le contraire Idy n'a pas ton temps.
DJILO - 15/06/2018 - 11h 30  
SALEY . TU ES UN VRAI BATARD . TROKYSTE A LA DERIVE . TU COMPRENDRAS CE QUE TE DIS . JE TE CONNAIS BIEN . TU ES TRES MAL PLACE POUR DONNER DES LECONS DE MORALE
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Les recommandations du Pr Souleymane Diagne «Il faut éviter le piège du tout pétrole et du tout gaz»
Ousmane Sonko : "Le Conseil Constitutionnel ne sert absolument à rien dans ce pays "
Rencontre des libéraux du monde: Idy, Me Djibril War, Me Omar Youm à Berlin
Recours en annulation de la loi sur le parrainage déposé devant le Conseil constitutionnel: Le Fnr affiche son espoir de voir la loi invalidée
Mame Mbaye Niang Prodac: Cos/M23 interpelle la justice
Baba Diaw réconcilie talla Sylla et Idy : Le réveil des ‘’médiateurs dormants’’ ?
Dernière minute : Baba Diao Itoc réconcilie Talla Sylla avec Idrissa Seck
L’incompétence matérielle du législateur à définir le régime de dépôt et de déclaration candidature à l’élection présidentielle
Innocence Ntap Ndiaye: « Il faut exclure Atépa et Robert Sagna de la crise Casamançaise »
Macky Sall a rencontré Poutine …
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 74995 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 69507 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 53441 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 45646 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 44600 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 23 juin 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 23 juin 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 20 juin 2018
AUTRES AUDIOS ...
Les experts du transport aérien répondent au D.G de Air Sénégal S.A,Ph ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Affaire Prodac : Mame Mbaye Niang et Pierre Senghor ont violé la loi dans la mi ...
12/06/2018 - 15:08
Scandale Financier au Prodac: Votre site Dakarmatin avait tiré la sonnette d'al ...
10/06/2018 - 21:21
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Arrêt sur image : Mame Mbaye Niang devant les grilles de l'Assemblée nationale ...
13/04/2018 - 19:33
Vidéo-Premier discours de Macky Sall (3 avril 2012): que reste-t-il des engagem ...
03/04/2018 - 20:33
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Du parrainage aux concertations sur le pétrole : L’éclatante mauvaise foi du ...
L'OEIL DU CITOYEN
Une révolte saine, bien au-delà de l’indignation justifiée !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 20 juin 2018
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Les déclarations mensongères qui enfoncent le Ministre Mame Mbaye NIANG
22/06/2018 - 08:27
Réponse à Seydou Guèye, par Abdoul Aziz Diop
19/06/2018 - 08:03
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me dit Mag du 19 mai 2018 avec Pape Alé Niang - 1ère partie
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 09 mai 2018 : comment réconcilier les acteurs politiques ?
AUTOUR DU MICRO
Les experts du transport aérien répondent au D.G de Air Sénégal S.A,Phillipe ...
AUTRES VIDEOS
Les propos incendiaires de Birima Ndiaye envers ses camarades syndicalistes
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017