Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
POLITIQUE
 
 
Validité ou non de la candidature de Karim Wade : A quel ministre se (mé)fier ?
Publié le : Jeudi 14 Juin 2018 - 07:55 - Source : dakarmatin via rewmi - Commentaires : 3 - Consulté : 902 Imprimer
L’Etat, c’est du sérieux. Et ceux qui l’incarnent par le système de la représentation, doivent faire preuve de sérieux dans leurs actes et déclarations de toujours, surtout lorsque ceux-ci engagent l’Etat.

L’histoire retiendra en effet que sur une même affaire, l’Etat, de par ses Ministres de la Justice, a eu deux déclarations contradictoires. Ce qu’aucun tribunal ne pourrait se permettre, l’Exécutif l’a fait, c’est-à-dire donner deux positions contradictoires sur une même affaire.

Au demeurant, personne n’a oublié cette sortie du Ministre de la justice, Sidiki Kaba, au lendemain de la condamnation de Karim Wade, donnant des assurances sur le fait que ce dernier conservait tous ses droits civiques et civils. Exactement le contraire de ce qu’avance aujourd’hui son successeur Ismaël Madior Fall.

On peut me rétorquer que ce sont des spécialistes, qu’ils ont des visions qui peuvent être différentes et qu’ils peuvent même se tromper. Soit. Mais, l’Etat lui, ne peut pas se tromper sans pour autant qu’il y ait des dommages d’une extrême gravité.

De deux choses l’une : Soit ces Ministres parlent en leurs noms propres, soit ils parlent au nom de la République. Or, tout le monde sait qu’ils parlent es qualité car, s’ils ne sont pas ministres au moment des déclarations, peu de gens pourraient y prêter attention, même s’ils sont des spécialistes chevronnés.

La réalité est que leurs déclarations engagent la République sur une question aussi sérieuse que la candidature d’un concitoyen à la Présidentielle.

Mais là aussi, on pourra me rétorquer que la validité ou non d’une candidature est du ressort du Conseil constitutionnel qui est seule habilitée à en parler.

Soit ! Mais alors, pourquoi ces Ministres ont cru devoir se prononcer comme ils l’ont fait ? Ne fallait-il pas tout simplement se taire ? Et répondre que c’est au Conseil constitutionnel d’en décider ?

Tout indique en effet que leurs sorties sont guidées par le souci de mener une communication ciblée qui répond à une préoccupation du moment.

Pour Sidiki Kaba, il fallait, au lendemain de cette douloureuse affaire surtout pour les proches des Wade et une bonne partie de l’opinion publique, calmer les esprits qui étaient très surchauffés. Les choses pouvaient dégénérer à tout moment et l’assurance sur la validité de la candidature de Karim avait le don de calmer les esprits.

Aujourd’hui, nous vivons une autre époque. Nous sommes en pleine polémique sur le retour de Karim contre lequel des procédures de saisie ont été enclenchées. La bataille fait rage entre Macky et Wade, l’ancien président, dans le souci de domination du terrain de la communication.

C’est dans ce contexte qu’Ismaël Madior Fall, mandaté à cet effet, est venu porter l’estocade aux libéraux qui rêvent de voir Karim être de retour pour être candidat.

Cette sortie a été bien mûrie et réfléchie, comme du reste celle de Sidiki Kaba.

Malheureusement, les Sénégalais ne savent pas à quel Ministre se fier ou de quel Ministre se méfier.

La communication politique ne rime pas toujours avec manipulation car, celle-ci est toujours portée à être découverte.

Elle doit être cohérente, constante, brillante et circonstanciée. Tout le contraire de ce que nous servent nos chers Ministres, du moins sur cette affaire.

La question de la validité ou non de la candidature de Karim Wade se heurte à la ‘’question préjudicielle’’ de son retour. C’est le retour dont il faut parler d’abord, étant entendu qu’il peut être candidat, même à distance comme on peut l’être de Rebeuss. Et tant que Karim ne sera pas de retour, il aura du mal à convaincre l’opinion de sa bonne foi, en somme de sa crédibilité en tant qu’homme politique.

Or, l’opinion ne comprend rien ni du protocole de Doha, ni de sa candidature. Et nous sommes à 8 mois des élections.

Assane Samb
Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (3)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
GOR - 14/06/2018 - 08h 27  
karim wade n'a pas été jugé sur des faits de détournement LE SEUL BUT DE MACKY C ETAIT ELEMINER UN POTENTIEL QUI VA CERTES LE BATTRE l'argent ne les intéresse pas MACKY SALL UN VRAI THIOUNE
Malick - 14/06/2018 - 10h 59  
Le problème avec Maky c'est que Karime n'a rien détourné et Maky le sait parfaitement. Mais par lâcheté il préfère ne pas l'avoir comme adversaire. Même chose pour Khalifa Sall. C'est la première fois dans l'histoire de notre pays qu'on a un président comme ça. S'il était courageux et digne il laisserait Khalifa et Karime libre et que le meilleur gagne. Dans ce cas là s'il perd et il perdra avec honneur et dignité comme Wade et Diouf.
Dembis - 14/06/2018 - 14h 46  
Ismaila Madior Fall ne commet que des bêtises et contre vérités juridiques depuis qu il fait de la politique. Une vraie honte ce gars !!!!!
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
​Assemblée nationale: Les révélations de Zator Mbaye sur les fonds que recevaient Doudou Wade à l’époque
Modou Diagne Fada charge Karim Wade : "il devait avoir la hauteur de se lever pour..."
Macky Sall à Moussa Sy : “j’ai pêché le plus gros poisson de Dakar ; je peux dormir tranquille”
PDS-Touba : Serigne Souhaibou Mbacké quitte Me Abdoulaye Wade pour Madické Niang
Pour une affaire de plusieurs millions F CFA destinés à décrocher des investisseurs : L’ex-ministre Seynabou Gaye Touré poursuivie par un Cabinet marocain
L'hégémonie de l'idéologie alimentaire
Affaires Cheikhou Sakho, Oumar watt : Que d’intox…
Adama Gaye avertit "L'audit aura lieu ...."
L'opposition réclame la dissolution de L'OFNAC
Aliou Sow menace Ousmane Sonko
 
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 78867 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 76816 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 55797 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 47465 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 46780 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 12 octobre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 12 octobre 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 10 octobre 2018
AUTRES AUDIOS ...
Autour du micro reçoit Ibrahima Thiam « Un autre Avenir »candidat à la ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Air Sénégal en zone de turbulence
11/10/2018 - 11:43
Le building de la corruption
21/09/2018 - 11:55
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
«Je ne transhumerai jamais»
03/10/2018 - 20:40
Transhumance : Moussa Sy (aussi) rattrapé par l'histoire !
03/10/2018 - 09:54
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Pourvoi en cassation : La Jurisprudence Abdourahmane LY doit s’appliquer à Kh ...
L'OEIL DU CITOYEN
L’engagement citoyen !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 10 octobre 2018
 
 
CONTRIBUTIONS
   
L'isolement d'un président de la république
14/10/2018 - 15:29
Alerte à la vendetta contre Ousmane Sonko
13/10/2018 - 09:25
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 22 septembre 2018 avec Pape Alé Niang
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 10 octobre 2018 avec Pape Alé Niang : une démocratie capturée
AUTOUR DU MICRO
Autour du micro reçoit Ibrahima Thiam « Un autre Avenir »candidat à la prés ...
AUTRES VIDEOS
Candidature à la présidentielle 2019 :revivez l'intégralité de la déclarati ...
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017