Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
POLITIQUE
 
 
Concertations sur nos ressources pétroliéres: La société civile va y participer mais....
Publié le : Dimanche 10 Juin 2018 - 22:05 - Source : dakarmatin - Commentaires : 0 - Consulté : 1239 Imprimer

La Coalition et ses partenaires se félicitent de la démarche du Président de la République et de son Gouvernement. Cet appel constitue un début de matérialisation de la dernière réforme constitutionnelle qui a consacré la propriété des ressources naturelles au Peuple.
Vu l’importance du dialogue dans la gestion des ressources publiques en général, et des revenus issus du secteur extractif en particulier, la Coalition et ses partenaires marquent leur disponibilité à prendre part à ce processus de concertation des acteurs.
Cependant, la Coalition et ses partenaires restent préoccupés par la méthode adoptée par le Président de la République et son Gouvernement. En effet, l’absence de termes de référence spécifiant les attentes et le format du dialogue demeure regrettable. La présente démarche ne favorise pas des échanges structurés et constructifs.
La Coalition et ses partenaires souhaitent que ce dialogue soit un début pour des concertations élargies au niveau de toutes les collectivités territoriales et surtout celles susceptibles d’être impactées.
Ensuite, nous recommandons que le dialogue porte sur toute la chaine de valeur de l’exploitation dont :
⦁    La transparence
⦁    Les impacts environnementaux
⦁    Le cadre juridique et institutionnel
⦁    La distribution des revenus
⦁    La protection des droits humains
⦁    Le contenu local
Par ailleurs, la Coalition et ses partenaires réitèrent les préoccupations qu’ils avaient au préalable soulignées relativement à la composition du COS PETROGAZ (pas de représentation de la société civile), au processus de révision du code pétrolier (pas participatif), à l’effectivité du fonds d’appui et de péréquation dans le secteur minier, entre autres.
A la lumière de ces préoccupations, la Coalition et ses partenaires recommandent de :
⦁    Mettre en place un comité d’organisation et de suivi du dialogue afin de mieux structurer les concertations,
⦁    Élargir le dialogue à l’ensemble des acteurs, notamment les populations et les collectivités territoriales susceptibles d’être impactées,
⦁    Élargir les termes du dialogue à toutes les problématiques soulevées dans la chaine de valeur de l’exploitation, et de la gouvernance du cadre juridique et institutionnel des hydrocarbures.
La Coalition et ses partenaires renouvellent leur engagement et leur disponibilité à participer au dialogue, et rappellent la nécessité de mettre en place toutes les garanties d’un dialogue constructif.  

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (0)
Ajouter un commentaire
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Mamadou Thierno Talla journaliste : A 100 jours de la présidentielle, Macky crédite de 54%
En visite à Kolda, Abdoul Mbaye tance Amadou Ba
Visite mouvementée de Macky à Paris : les blessés de l’opposition portent plainte
Si Karim Wade fait l’objet d’un bannissement, qu’on nous le dise !
Karim presse le Macky
Sortie sur la dette et des moins-values fiscales : Quand Amadou Ba fache le Palais
Dépenses de personnels dans les Cabinets du Pm et des ministres, sous Macky Sall : Dionne et ses ministres nous coûtent 700 milliards F Cfa, par an
Affaire Karim: Le Sénégal doit se remettre en question
Abdoulaye Diouf Sarr : «C’est une erreur de dire que le Sénégal a été condamné par ce Comité des droits de l’Homme des Nations Unies»
«Les autorités sénégalaises ne pourront plus invoquer cet arrêt pour s’opposer à l’inscription sur les listes électorales de Karim Wade, candidat à l’élection présidentielle du 24 février 2019». (Les avocats de Karim Wade)
 
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 79865 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 78763 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 56612 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 48106 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 47466 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 16 novembre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 16 novembre 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 14 novembre 2018
AUTRES AUDIOS ...
Décryptage du 14 novembre 2018 avec Pape Alé Niang : que retenir de l' ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Petrosen : la gestion toxique de Mamadou Faye
07/11/2018 - 15:06
Mansour Faye choisit la société SUEZ à la place de SDE
18/10/2018 - 16:24
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Ainsi parlait Gadio sur la transhumance
24/10/2018 - 08:15
«Je ne transhumerai jamais»
03/10/2018 - 20:40
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
La rétention illégale du fichier électoral invalide le parrainage
L'OEIL DU CITOYEN
La bonne vague !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 14 novembre 2018
 
 
CONTRIBUTIONS
   
L'indigne indignation des journalistes sénégalais
16/11/2018 - 09:19
Foot au Sénégal ! Et l'argent du mondial ?
15/11/2018 - 08:50
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 03 novembre 2018 avec Pape Alé Niang
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 14 novembre 2018 avec Pape Alé Niang : que retenir de l'entretie ...
AUTOUR DU MICRO
Autour du micro reçoit Ibrahima Thiam « Un autre Avenir »candidat à la prés ...
AUTRES VIDEOS
Comment le journaliste Jamal Khashoggi a été tué au consulat Saoudien
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017