Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SCANDALES D'ETAT
 
 
Scandale Financier au Prodac: Votre site Dakarmatin avait tiré la sonnette d'alarme en 2015 Voici le texte publié à l'époque
Publié le : Dimanche 10 Juin 2018 - 21:21 - Source : dakarmatin - Commentaires : 10 - Consulté : 4528 Imprimer

Ambitieux programme pour l’Etat, les domaines agricoles conçus et mises en œuvre par des techniciens de l’Etat depuis quelques années trouvent une inspiration subitement anglo-saxonne par l’empreinte des manœuvriers. S’il est vrai que l’Etat doit y gagner par l’investissement du secteur privé, un préalable s’impose cependant, pour donner corps à ce travail, fruit d’une réflexion approfondie de sommités dans le domaine agricole.
Qui sont ces manœuvriers ? A ton le droit de friser l’échec ?
Si on en juge par leur capital-expérience presque nul en termes de gestion de la chose publique, de leur agissement depuis qu’ils sont aux commandes dans certains secteurs (agriculture et emploi) la valorisation personnelle et le culte de la frime sont érigés en mode de gouvernance. Le saupoudrage par la communication outrancière risque de tuer l’embryon malgré les espoirs placés dans cette nouvelle politique.
La boulimie de fonction nominative sans les capacités et valeurs intrinsèques, ont été un des éléments qui ont très tôt attiré l’attention des plus avertis sur les intentions de ces affabulateurs, vendeurs d’illusion. Il s’agit d’abord, des cumuls de fonction de Directeur de cabinet et de président de conseil de surveillance (un habit surdimensionné sur ses épaules)  avec habituellement une formule d’expression aux antipodes de l’orthodoxie républicaine (nioune daniouy ngourou) qui charrie indéniablement les principes de gestion sobre et vertueuse. La recherche effrénée de privilèges (véhicules, indemnités, primes) sans se préoccuper de l’impérieuse nécessité de se mobiliser autour des missions publiques avec une méconnaissance très claires des textes.
Les exemples sont nombreux, mais le comble a été de considérer que le budget de fonctionnement du programme des domaines devrait être de l’ordre de 50% de la dotation annuelle. Quid de l’investissement ? Aujourd’hui, encore pour vous démontrer combien ‘’l’omniprésence’’ de ce Monsieur obstrue gravement les principes de bonne gestion, figurez-vous qu’il est le président de la commission des marchés en même temps autorités contractante. Cela ne préfigure rien de bon et que l’Etat gagnerait mieux à regarder de près tout ce qui se fait en termes de passation des marchés. Les conditions d’attribution des marchés vous laisseraient sans doute choqués. Les marchés de gré à gré adoptés comme principe et malgré tout, les DAC fonctionnels ne sortent pas encore de terre.
Il est important d’alerter les autorités de ce pays, sur les pratiques de ce néophyte dont la seule expérience se résume en une fonction de chef de bureau de suivi évaluation à la délégation de la SAED de Bakel. Il peut ne pas pêcher par mauvaise foi, mais par méconnaissance, reconnaissons lui au moins cela. Malgré le soutien de son ministre, ce monsieur ne s’est entouré que de jeunes nouvellement sortis des écoles de formation sans background ou encore d’éléments inaptes à apporter une plus-value afin d’aller affronter le développement rural qui constitue un secteur très complexe.
Pire, les démembrements de l’Etat qui ont été à l’origine des requêtes financières et de la documentation en destination des autorités et des bailleurs sont tout bonnement écartés, sans doute pour avoir plus de marges afin de faire passer son modus-operandi que nous tairons pour l’instant. Le conseil agricole est un métier qui requiert un minimum nécessaire. L’offre de service dans ce secteur ne se réinvente pas et l’expérience et la compétence sont les maîtres-mot.  
Vous pouvez constater depuis 2014 temps, la tenue des CRD, des images de réalisation pour le compte des PRODAC, et de la signature de convention avec des structures publiques. Accepterait-il (JPS) de faire le tour des DAC avec des Inspecteurs désignés par le Président pour nous montrer l’étendue de ses réalisations miroitées dans l’opinion ? Des équipes de DAC grassement payées sans que l’on voie la productivité et le rendement de ces domaines. Sur les la liste des DAC (SEFA, ITATO, Keur Momar Sarr, Keur Samba Kane, Sangalkam, Keur Saloum Diané, Matam etc.) seul Itato fait de la production de poisson ‘’à temps plein’’. Figurez-vous que cette exploitation est aussi menacée du fait de l’absence d’étude d’impact environnementale sérieuse.
Que cache jean Pierre Senghor ? Une chose est sûre le temps est le meilleur des juges, cette constatation a valeur de mise en garde pour l’Etat qui risque de gérer ce dossier comme le projet des jeunes dans les fermes du défunt FNPJ.
Faisons le point sur le premier DAC version Jean Pierre Senghor (SEFA). D’abord, le mensonge est grotesque sur les chiffres annoncés (superficie comme tonnage) au terme de la seule campagne de monoculture de maïs. Son déroulement en régie contraste avec la philosophie et l’esprit des domaines agricoles. Les jeunes convoyés ont été nourris, logés (dans les hôtels) et blanchis par le contribuable. Mieux encore, pour aller vite en besogne, il n’a pas pris le temps d’étudier la situation géophysique pour savoir comment disposer les infrastructures hydroagricoles. Les conséquences sont énormes, si on sait qu’avec beaucoup moins de moyens financiers engloutis, le domaine ferait cette année au moins plus de deux campagnes de production avec des cultures innovantes.
Qui ne se souviendrait pas de la visite du Président de la République à SEFA? Le niveau d’infrastructure sommaire, les cultures de maïs repiquées à deux jours et sans doute l’absence de forage ou de source d’eau qui expose l’activité à la dépendance de la pluviosité. La preuve, depuis lors aucun compte de résultat ne peut être affiché. Nous défions le champion de la communication à effet d’annonce Monsieur Jean Pierre Senghor à satisfaire cette demande.   ‘’ weddi djis bokku ci’’ disait sa tutelle sur une émission de la RTS. Passons sous silence les cinq cent millions du fond minier à Itato pour la pisciculture. De qui se moque-t-on ? Une autre question qui nous taraude l’esprit, qui paie la note pour les avions utilisés dans la visite du domaine en compagnie de Benoix Sambou et Babacar Ngom SEDIMA ?
Pour le principe de l’incubation tel que retenu par les DAC nouvelle formule, ses partisans connaissent-t-ils le développement rural ? Nous pouvons attester de la fébrilité d’une telle option du moment que l’incubateur et l’incubé sont en condition de précarité qui n’assure pas le bon déroulement des opérations. Si les conditions d’attributions foncières de l’incubé à sa sortie du domaine ne sont pas définies clairement comment peut-on espérer une insertion économique des jeunes à travers ce créneau ?
Conclusion :
A la lumière de l’expérience du domaine de SEFA, peut-on s’attendre à des solutions pour l’emploi des jeunes avec ce programme ? Ne doit-on pas en conclure que le poisson pourrit par la tête ? Le temps est le meilleur des juges. La communication à outrance et dans le vent ne dure que le temps d’une rose. Mais qui pour le rappeler à l’ordre ? Espérons seulement que le jour où l’autorité décidera de le faire, de faire passer à la loupe sa gestion de façon objective. Nous espérons avoir tort, tout le mal que nous lui souhaitons. Nous sommes hantés par le fait que le contribuable sénégalais en pâtit alors que ce qui intéresse fondamentalement ce prétentieux n’est autre que ses intérêts comme ce fut le cas pour sa fondation.
Investir dans la durée et dans l’intérêt du pays est un grand art, tout comme la frime, les illusions et l’estime de soi sont des tares qui indisposent au plus haut sommet l’Etat. Le Président de la République mérite-t-il des collaborateurs aussi limités et insouciants ?

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (10)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Maitre TOSSA - 10/06/2018 - 21h 04  
Faire revenir son Ex est tout à fait possibleUn jour, sans vous y attendre, après une dispute, d'un ras-le-bol général, votre partenaire vous quitte. Le ciel vous tombe sur la tête, le bonheur laisse tout à coup place à la douleur, puis cette question qui revient en boucle: que faire maintenant? Afin de vous aider à vous reconstruire au plus vite, nous vous guiderons, étape par étape afin que vous puissiez raviver la flamme chez votre partenaire. Voici quelques solutions du puissant Maître médium Marabout papa TOSSA pour vous aider à retrouver votre sourire en cas de problèmes d'amour, retour d'affection, attirance et autres...* Retour de l'être aimé à moins d'une semaine. * Magie rouge, Magie blanche, Magie noire pour l'amour * Jeter un sort pour le retour de l'amour perdu * Médium Marabout, rencontrer l'amour * Maitre spécialiste de l'amour * Envoutement, désenvoutement d'amour * Retour d'affection rapideN'oubliez jamais que cette personne a été à un moment donné amoureux de vous, ce qui signifie qu'il est toujours possible de faire renaître la flamme. Alors ne laissez pas les choses se dégrader à cause d’une dispute, d’une mauvaise passe, ou comme bien souvent à cause d’un malentendu. Vous devrez faire un travail sur vous-même et ce n'est qu'en mettant en pratique ses conseils que vous réussirez à atteindre vos objectifs en amour.CONTACT:Téléphone WhatsApp : 22 997 638 657E-mail: contact@marabout-vaudou-retour-affectif.comSiteWeb: https://www.marabout-vaudou-retour-affectif.com/https://maraboutvaudourapide.wixsite.com/occulteTél: 22 997 638 657
Beugbamba - 11/06/2018 - 00h 13  
Je comprends pourquoi le dac de sangalkam qui a fait l'objet d'un séminaire a la médina dont j'ai pris part n'a pas encore commencé ses activités. Après cette réunion j'ai réalisé mon business plan pour y mener mes cactus et jusqu'à présent rien. Je comprends maintenant. Il faut arrêter les coupables et les emprisonner
Sceptique - 11/06/2018 - 00h 22  
Cet article est nul et à l'époque je l'ai trouvé, aussi, nul à mourir.La situation dont on parle maintenant n'a rien à voir avec ce que dit cet article. En fait l'auteur de cet article appartiendrait au staff du ministre de l'agriculture qui ne voyait pas d'un bon oeil qu'un programme qui fait référence à l'agriculture soit logé ailleurs que chez lui.Sans doute, la mal gouvernance est une plaie dans la gestion des affaires publiques, mais évitons d'en rajouter à la confusionMonsieur Jean Pierre Senghor n'a rien à se reprocher dans cette affaire et c'est peut être pour avoir refusé de couvrir les agissements, actuellement incriminés, de son ministre de l'époque qu'il a été viré.PS ; l'auteur de cet article se pose en expert mais je doute fort que cette expertise ait pu servir à quoi que ce soit vu l'état lamentable du monde rural 58 ans notre indépendance
Niakhéne - 11/06/2018 - 09h 06  
ANIDA = DAC Aujourd'hui, à l'image des DAC programmés, il y a aussi des fermes ANIDA qui n'augurent aucune santé financière. Celle de Keur gallo dans la niakhéne est entrain de mourir de sa belle mort. Actuellement, la stratégie c'est la location à des sociétés étrangères pour l'exploitation. Ndiéguene dans le pout est aussi une véritable illustration. Macky n'a pas de vision ni d'hommes capables
Ass - 11/06/2018 - 09h 58  
Macky n'a jamais eu de programe,il a plutot des SLOGAN….
SALIOU SIENG ZALTAMBA - 11/06/2018 - 13h 31  
Tout le monde est convaincu que le ministre NIANG est un detourneur, un voleur de classe exceptionnelle prot
Leral - 11/06/2018 - 14h 54  
Qu'il pleuve ou qu'il neige, les faits évoqués sont confirmés par le rapport de l'IGF. Le PRODAC est devenu un symbole attitré de la malgouvernance.
Faye diop - 12/06/2018 - 15h 32  
Khalifa sall doit être libéré dare dare. L'injustice du régime de macky sale a atteint son paroxysme, c'est vraiment ecoeurant ce qui se passe dans ce pays. Bilaahi barke serigne babacar, j'ai peur pour les lendemains de ce cher Sénégal si macky sale continu a le diriger.Toutes les guerres civiles ont été provoquées par des injustices et toute patience a ses limites.
DAC - 12/06/2018 - 22h 42  
Les DAC n'ont pas créé 100 emplois, malgré tout l'argent englouti. Qu'on nous rapporte la preuve contraire. Les dirigeants ont vendu du vent au Président !!!!!!!!!!!!!!!!! L'injustice envers Khalifa doit cesser.
Maitre TOSSA - 13/06/2018 - 16h 42  
Marabout vaudou sorcier de vos problèmes de vieVous qui avez tout essayé et sans aucun résultat ou vous êtes dans des difficultés, la malchance vous poursuit les problèmes vous paraissent désespérés, ne vous faites plus de soucis, tous vos problèmes seront résolut définitivement même à distance et tous vos souhaits seront réalisés très rapidement et garantir à 100%, grand prêtre, voyant marabout des sorciers vaudou vous aide à faire revenir votre aimé qui est parti très rapide en 7 jours, rituel très puissant et très efficace de retour affectif rapide et définitif, retour d'affection de l'être aimé, rituel de retour affectif rapide en 7 jours, désenvoûtement, protection contre les mauvais sorts, maraboutage d'une femme ou d'un homme, mettre fin à la divorce, attirer quelqu'un, ravive d'amour, avoir plus de chance au travail, problème de mariage, problème avec la justice, problème avec votre patron,problème pour accoucher, problème pour être enceinte, les fausse couches, vous vous sentez menacer par votre entourage, protection contre la sorcellerie et les accidents, avoir plus d'argent dans les affaire, devenir riche, vous cherchez un bon boulot, vous êtes dérangé par les mauvais esprit ( mari de nuit et femme de nuit ) , votre patron vous a renvoyé du boulot, Contactez moi directement Maître Tossa authentique maître spirituel des sorciers vaudou reconnu partout dans le monde.CONTACT:Téléphone WhatsApp : 0022 997 638 657E-mail: contact@marabout-vaudou-retour-affectif.comSiteWeb: https://www.marabout-vaudou-retour-affectif.com/https://maraboutvaudourapide.wixsite.com/occulteTéléphone: 0022 997 638 657
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Affaire Prodac : Mame Mbaye Niang et Pierre Senghor ont violé la loi dans la mise en œuvre du contrat
Scandale Financier au Prodac: Votre site Dakarmatin avait tiré la sonnette d'alarme en 2015 Voici le texte publié à l'époque
Scandale au Prodac : plusieurs milliards enfouis, les épinglés pas inquiétés
Acquisition de 2 Airbus pour Air Sénégal Sa: Philippe Bohn paie au prix fort
Vidéo-Détournement dans l’armée : un ancien militaire balance un Général
Un scandale de 150 milliards F à Air Sénégal SA
Evasion fiscale autour de 49 milliards: Les WestAfricaleaks indexent Gco au Sénégal
COMMISSION DE 5 MILLIONS D'EUROS - Farba Ngom blanchi par Itoc Sa et son Président
Farba Ngom au coeur de plusieurs scandales financiers qui secouent la république ?
Zones d'ombre sur le marché de deux stations d'essence AIBD-Dakar: Senac bloque la construction
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 74995 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 69507 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 53441 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 45646 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 44600 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 23 juin 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 23 juin 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 20 juin 2018
AUTRES AUDIOS ...
Les experts du transport aérien répondent au D.G de Air Sénégal S.A,Ph ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Affaire Prodac : Mame Mbaye Niang et Pierre Senghor ont violé la loi dans la mi ...
12/06/2018 - 15:08
Scandale Financier au Prodac: Votre site Dakarmatin avait tiré la sonnette d'al ...
10/06/2018 - 21:21
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Arrêt sur image : Mame Mbaye Niang devant les grilles de l'Assemblée nationale ...
13/04/2018 - 19:33
Vidéo-Premier discours de Macky Sall (3 avril 2012): que reste-t-il des engagem ...
03/04/2018 - 20:33
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Du parrainage aux concertations sur le pétrole : L’éclatante mauvaise foi du ...
L'OEIL DU CITOYEN
Une révolte saine, bien au-delà de l’indignation justifiée !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 20 juin 2018
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Les déclarations mensongères qui enfoncent le Ministre Mame Mbaye NIANG
22/06/2018 - 08:27
Réponse à Seydou Guèye, par Abdoul Aziz Diop
19/06/2018 - 08:03
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me dit Mag du 19 mai 2018 avec Pape Alé Niang - 1ère partie
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 09 mai 2018 : comment réconcilier les acteurs politiques ?
AUTOUR DU MICRO
Les experts du transport aérien répondent au D.G de Air Sénégal S.A,Phillipe ...
AUTRES VIDEOS
Les propos incendiaires de Birima Ndiaye envers ses camarades syndicalistes
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017