Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SOCIETE
 
 
La note du Recteur qui a mis le feu aux poudres
Publié le : Mercredi 16 Mai 2018 - 11:09 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 6 - Consulté : 1638 Imprimer
Il fallait s’attendre à une situation catastrophique depuis la publication de la note du Recteur mettant en garde la Coordination des Etudiants de Saint-Louis contre l’instauration de journées sans tickets. Se substituant au Directeur du CROUS, le Recteur Baydallaye Kane avait prévenu dans sa note rendue publique le 14 mai, que les journées sans tickets ne seront plus tolérées en raison du manque à gagner pour le CROUS. Il ajoute que les recettes perdues sont un complément essentiel pour la prise en charge des étudiants. Il a regretté le fait que les étudiants font fi des dispositions du CROUS pour éviter un impact négatif des retards de paiement des bourses. Le Recteur menace alors : «J’informe que toutes les dispositions nécessaires seront prises pour sécuriser les restaurants et permettre à ceux qui le souhaitent d’y accéder en toute tranquillité, en présentant leurs tickets».
Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (6)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Dodds - 16/05/2018 - 13h 45  
Personnellement, je n'ai jamais profité du "nguenté toubab" par principes mais quoi de plus normal que de demander à la personne en charge de votre survie de payer à votre place s'il ne vous donne pas les moyens de vous prendre en charge soi même?Macky Sall a pris notre avion, consommé notre kérosène, utilisé nos moyens financiers légaux ou volés pour aller aux USA, assister à la remise d'un diplôme à son fils. Au même moment, nos enfants qui ont attendu 15 jours sans recevoir la bourse de misère qui leur permet à peine de payer la nourriture décident de manger sans bourse délier et on les tue. Interdire le nguenté toubab dans un contexte où les bourses ne sont jamais payées à l'heure est juste une aberration.
Lemzo - 16/05/2018 - 19h 43  
Les journées sans tickets n'existent dans aucun pays au monde, même en Gambie ! C'est anormal et irresponsable. Le recteur de l'UGB a proposé aux étudiants des prêts de tickets à rembourser après, mais ils ont refusé. C'est de l'indiscipline et du réwantou pure et simple. Alors que ces mêmes étudiants, quand ils partent étudier à l'étranger, même en France, au Maroc, aux USA, en Algérie ou en Chine, ils vivent dans des conditions 100 fois plus précaires qu'au Sénégal. Mais pourquoi ils ne sortent jamais manifester en cassant et en brûlant tout ? Ou en accusant le président du pays ? Je suis d'accord que des sanctions doivent être prises avec la mort de cet étudiant de l'UGB, mais il faut reconnaître qu'on a un grave problème de civisme et d'éducation dans ce pays.
Daguite - 16/05/2018 - 21h 04  
Vous avez entièrement raison LEMZO. Les premiers à fouler au pied les franchises universitaires sont les étudiants. Souvent c'est le fait d'une petite minorité insolente et impolie qui prend souvent en otage les autorités universitaires. Journées sans tickets n'existent dans aucun pays du monde. Bien sûr personne ne peut comprendre que des étudiants puissent attendre chaque mois jusqu'au 15 du mois sans percevoir leur maigre pécule. Mais barrer les routes et avenues du pays, retarder des gens qui n'ont rien à voir avec les problèmes des étudiants sont puériles. Saccager les locaux de l'IPRES est une forme de banditisme
Aly - 17/05/2018 - 00h 55  
POURQUOI NE PAS PAYER LES BOURSES A TEMPSC EST BCP PLUS SIMPLE QUE DE DEPLOYER DES FORCES DE L ORDRELEMZO ET DAGUITE VOUS ETES SUREMENT DES FILS A PAPA BIEN AU CHAUD A L ETRANGERAU MOINS LE MOIS PROCHAIN LES BOURSES SERONT PAYEES RAPIDEMENT
Sebaya - 17/05/2018 - 06h 14  
Payez les bourses á temps. Y en a marre. L’histoire se répète... balla avant-hier, bassirou hier et fallou aujourd’hui Assez. Assez. Assez.
Yahya - 17/05/2018 - 06h 31  
Ceux qui disent que les jst n'existent dans aucun pays au monde n'ont qu'à me citer également les pays ou l'on paye les bourses le 15 ou le 20 à part des pays de m****
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Nébuleuse foncière : Le DG de l’Aprosi visé pour escroquerie
Le procès en appel de Barthélémy Dias renvoyé au 7 novembre
Fatick : un 9e cas de dengue enregistré
Barth sur deux fronts, ce matin
La lionne ensommeillée de l’OFNAC se réveille
Le joola, l’opium du peuple !
Enfant mort noyé à la Patte d'Oie : Le père de la victime réclame justice
Patte d'Oie-Video: Repêchage du corps sans vie d'un garçon de 8ans dans des eaux
Abdoulaye Waye rend homme à Bruno Diatta: L’inimitable Bruno Diatta,
Cri du cœur d'une mère éplorée : "Mon enfant a un cancer et souffre terriblement !" (Diatou Fall)
 
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 78186 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 74593 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 55420 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 47140 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 46257 fois
 
   
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017