Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SOCIETE
 
 
UGB : le ministre des Forces armées regrette les incidents et appelle au calme
Publié le : Mardi 15 Mai 2018 - 23:44 - Source : aps - Commentaires : 0 - Consulté : 719 Imprimer

Le ministre des Forces armées, Augustin Tine, a dit mardi regretter les incidents survenus le même jour entre forces de l’ordre et pensionnaires de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis, affrontements ayant entraîné la mort d’un étudiant et occasionné 21 blessés.

M. Tine, arrivé en fin d’après-midi dans la capitale du nord du Sénégal, s’est rendu au chevet des blessés, parmi lesquels 18 gendarmes et deux étudiants, avant de lancer un appel au calme.
 
Il est revenu sur l’origine des incidents, qui faisaient suite à une réquisition du recteur de l’UGB visant à sécuriser les restaurants universitaires, après le renouvellement par la Coordination des étudiants de Saint-Louis (CESL), d’un mot d’ordre de grève de 48h.
 
Les étudiants avaient décrété une ’’journée sans ticket", consistant à se restaurer sans bourse délier, une manière de protester contre le retard du paiement de leurs bourses.
 
Selon le ministre des Forces armées, le retard noté dans le paiement des bourses est imputable à la Direction des bourses qui a initié un système de paiement électronique pour l’ensemble des 14.000 étudiants de l’UGB.
 
Il assure que certains étudiants ont déjà reçu leur carte bancaire, en attendant que les autres en disposent également, avant de lancer un appel à "la sérénité et à l’apaisement, afin que l’ordre règne dans l’espace universitaire, grâce à la concertation et au dialogue, pour trouver des solutions aux problèmes de bourses".
 
Augustin Tine a par ailleurs présenté à la famille de la victime et aux étudiants en général, les condoléances du chef de l’Etat, Macky Sall, du Premier ministre Mahammed Dionne et de l’ensemble du gouvernement.
 
Il assure que le président de la République demeure "ouvert et attentif à toutes préoccupations des populations sénégalaises", ajoutant que les forces de défense et de sécurité, en ce qui les concerne, "sont là pour protéger et défendre les populations, en préservant leur sécurité, et non le contraire".
 
Cela dit, "il n’est pas normal que des manifestants jettent des pierres sur’’ les forces de l’ordre et les attaquent "de manière frontale", a-t-il relevé.
 
Le Syndicat autonome des enseignants du supérieur (SAES), réagissant à cette situation, a pour sa part annoncé avoir décidé de décréter à partir de mercredi un mot d’ordre de grève de 48 heures pour manifester sa solidarité à l’endroit des étudiants du Sénégal.
 
"La réaction des forces de l’ordre est très disproportionnée face à des étudiants qui réclamaient de façon légitime leurs bourses. Il y ‘a eu mort d’homme. C’est la énième fois que cela arrive dans les universités publiques", souligné son secrétaire général national Malick Fall, depuis Ziguinchor où il était en déplacement.
 
Il a rappelé le cas de "Balla Gaye et de Bassirou Faye’’, deux pensionnaires de l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD) de Dakar, qui ont perdu la mort dans les mêmes circonstances, le 31 janvier 2001 et le 14 août 2014 respectivement.

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (0)
Ajouter un commentaire
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Imam Ndao fera face aux Sénégalais le 5 octobre
Concours Police : 5 agents arrêtés pour faux diplômes
Réalisations d'infrastructures : Abdoulaye Wade a plus fait que Macky Sall à Tivaouane
Affaire Oumar Watt : L'Armée française dément et annonce une plainte
Abdoul Aziz Tall crée un laboratoire d'idée pour le Sénégal
Un vrai pavé dans la mare:Le porte parole du SYNPICS, nous avons échoué...
Mballo Dia Thiam et Cie poursuivent le bras de fer avec le gouvernement
Mbour: Plus de 40 candidats à l’émigration clandestine arrêtés
Gouvernement-G6 : "Le maître-mot, c'est le respect des accords" (Cusems)
La tamkhatrit vire au cauchemar à Thiès
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 78045 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 74092 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 55306 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 47068 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 46099 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 21 septembre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 21 septembre 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 19 septembre 2018
AUTRES AUDIOS ...
Ousmane Sonko présente son livre "Solutions " à Dakar
 
SCANDALES D'ETAT
   
Le building de la corruption
21/09/2018 - 11:55
Hcct : Nébuleuse autour d'une location
17/09/2018 - 15:20
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Quand Wade décidait de retirer l'organisation des élections
01/09/2018 - 17:15
Quand Macky Sall traitait les transhumants de rat
17/08/2018 - 15:54
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Gouvernance de Macky SALL : De la corruption à ciel ouvert au népotisme exace ...
L'OEIL DU CITOYEN
L’engagement citoyen !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 19 septembre 2018
 
 
CONTRIBUTIONS
   
La politique au Sénégal à l'épreuve des convictions religieuses (par imam Is ...
21/09/2018 - 10:26
Supprimer l'arrêté Ousmane Ngom ou extirper l'insertion superfétatoire du dro ...
20/09/2018 - 08:16
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 15 septembre 2018 avec Pape Alé Niang - invité me Adama Guey ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 12 septembre 2018 avec Pape Alé Niang - l'Etat de la démocratie ...
AUTOUR DU MICRO
Les experts du transport aérien répondent au D.G de Air Sénégal S.A,Phillipe ...
AUTRES VIDEOS
Décryptage du 15 août 2018 - présidentielle 2019 : un scrutin de tous les dan ...
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017