Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
POLITIQUE
 
 
Instauration du parrainage: le FPDR flaire un coup d'Etat institutionnel et invite tous les citoyens épris de justice et de démocratie à se rendre à l’Assemblée nationale le 19 avril
Publié le : Mardi 17 Avril 2018 - 09:14 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 2 - Consulté : 732 Imprimer
La polémique continue d'enfler suite à la volonté du Président de la République d'instaurer le parrainage des candidats pour les échéances futures. Le Front patriotique pour la défense de la république (Fpdr) qui flaire un coup d'Etat institutionnel invite, dans une déclaration rendue publique tous les citoyens épris de justice et de démocratie à se rendre à l’Assemblée nationale le 19 avril à 8 heures, moment prévu pour la forfaiture que constitue le tripatouillage de la Constitution par une «majorité parlementaire» aussi mécanique qu’illégitime. Pour Mamadou Diop Decroix et compagnie, le but unique de cette forfaiture est d’empêcher les candidats de l’opposition et de faciliter une «réélection» frauduleuse de Macky Sall. Le Fpdr rejoint le Front démocratique et social de résistance nationale et les nombreuses autres forces politiques et citoyennes.

C'est un cinglant démenti que le Fpdr apporte à propos de ce qu'il appelle «deux mystifications grossières véhiculées par le régime de Macky Sall, dans une vaine tentative de désinformation ». A en croire Mamadou Diop Decroix «aucun rapport, communiqué ou autre document ne peut être exhibé comme preuve d’une prétendue adhésion de mandataires de l’opposition au funeste projet de parrainage-disqualification concernant les partis politiques ou l’élection présidentielle». Outre cela, disent Decroix et ses amis, «ce recours au faux démontre à quel point le pouvoir en place est tombé en déchéance morale». S'agissant des médiations qui ont été entreprises par la société civile et le président d'Amenesty international, Alioune Tine, le Fdpr voit en cela une fin de nonrecevoir du Président Macky Sall à toutes les initiatives en vue d’une concertation et d’un dialogue pertinent. Dans ce contexte, le faux appel au dialogue qu’il (le Président de la République, Ndlr) a lancé depuis Lomé, selon le Fpdr, n’est qu’une injure de plus à l’intelligence des Sénégalais. Mamadou Diop Decroix et ses compagnons sont d'avis que «ce seules la mobilisation massive et la détermination du peuple et de la jeunesse réussiront à faire échec à ces funestes projets de confiscation du pouvoir et à créer les conditions d’un dialogue inclusif permettant de garantir un processus électoral équitable et régulier, dans la paix et la concorde nationale».
Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (2)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Modou - 17/04/2018 - 11h 07  
On a besoin de monde pour résister à MAKY SALL ET SA DYNASTIE
Poussant - 17/04/2018 - 11h 18  
En écoutant le président macky sall, je suis de plus en plus indigné de ses actes et de sa parole.Le peuple a très très bien compris les raisons de ce parrainage, refusé par toute l'opposition, refusé par toute la société civile, refusé même par votre cena et que vous voulez imposer pour vous assurer une victoire au 1er tour.En discussion, votre délégation avait parlé de 0,50 %, vous les avez monté à 1 % pour le baisser un petit wolatte ou guénawalli wolatte pendant des discussions.Le drame dans ce pays est que personne dans l'opposition n'a confiance en vous.En imposant l'ajout du mot électeur à l'article L 57, censé éliminer karim wade et khalifa sall des élections, vous vous êtes trahi en montrant que votre seul objectif avec le parrainage est d'éliminer les gros poissons des élections présidentielles.Mr le président, je vous rappelle que:- vous aviez exigé et obtenu une personnalité neutre pour organiser les élections de 2012, vous êtes à présent contre le principe,- vous vous étiez battu pour mettre en route le bulletin unique sous wade, vous le refusez pour les élections prochaines,- vous n'aviez jamais parlé de parrainage en 2011 et en 2012. Maintenant, vous voulez l'imposer par force mémé s'il faut brûler le pays.OU EST LA COHERANCE DANS VOS ACTIONS POLITIQUES ?Dites nous Mr le président, un seul pays au monde qui applique un parrainage citoyen avec 1 % de son électorat.Mr le président, on sent qu'un même formateur a fourni à vous tous des raisons pour défendre votre parrainage. Tous les gens qui le défendent en publique devant les télévisions donnent les mêmes arguments qui sont démontés par les co débatteurs qu'ils répètent encore sans grande conviction.Les raisons financières ne passent pas du tout.Vous avez organisé un référendum bidon aux conclusions constitutionnelles non appliquées. Surtout, tous les rapports es services e contrôles qui épinglent es centaines et des centaines de milliards dorment sous votre coude éclairé....Dire que vous voulez limiter les dépenses électorales en laissant tout cet argent non réclamé ne passe pas. Le soucis n'est nullement l'argent.....Meme les caisses noires de la république peuvent à elles seules financer les élections.Vous agitez, sans aucune certitude des centaines de candidats. Cela ne passe pas. Le nombre de candidat aux élections présidentielles tourne autour de 12, 14, avec une tendance baissière. Tout le monde sait que vous aviez parrainé des candidats aux législatives pour disperser les votes. Vous voulez à présent les restreindre pour passer au 1er tour. Si vous redoutez le nombre de candidats voila ici, une bonne occasion avec le bulletin unique.L'application du bulletin unique que vous refusez est beaucoup, beaucoup, beaucoup plus facile à mettre en route que le parrainage.Le nombre de candidat sera autour de la dizaine, comme les fois passées.Mr le président, personne ne peut accepter que vous aller à un combat de lutte, vous choisissez vous même le plus faible lutteur, vous choisissez vous même les 3 arbitres en votre faveur....Mr le président, vos adversaires potentiels ne veulent pas que cela soit vous à travers votre conseil constitutionnel qui choisissez vos adversaires.Mr le président, vos adversaires potentiels ne veulent pas mettre les fiches des gens qui peuvent voter pour eux entre vos mains.Mr le président, vos membres de benno disent qu'ils vont qu'ils vont vous trouver 2.000.000 de parrains sur plus ou moins 3.000.000 e votants; Que restent ils aux autres. Votre gal gal suprême est de dire qu'une personne parraine un seul candidat. IL FAUDRA PAYER POUR AVOIR DES PARRAINS MÊME PAS SURS.LA RAISON VÉRITABLE DU PARRAINAGE EST D’ÉLIMINER LES GROS CALIBRES. LE MONDE ENTIER LE SAIT.Vos partisans le reconnaissent en privé.MR LE PRÉSIDENT LE PEUPLE SÉNÉGALAIS VOUS SUPPLIE DE NE PAS FAIRE MOINS QUE WADE ET DIOUF POUR ALLER A DES ELECTIONS LIBRES, CONSENSUELLES, DÉMOCRATIQUES, APPAISÉES ET TRANSPARENTES.La démocratie c'est le dialogue, le consensus.Aucun des pays démocratiques que votre camp cite n'a imposé un processus électoral a son peuple.Mr le président, vous avez une seule et unique occasion pour démontrer que vous tenez à ce pays et à la paix: RETIRER LES TEXTES SUR LE PARRAINAGE ET LE CODE ÉLECTORAL...
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Près de 7 ans après son élection : Macky Sall prône la réforme de l’administration
Les cadres de Benno accusent l’opposition de vouloir déstabiliser le pays
Macky Sall au forum des investisseurs : “Nous voulons avancer en rythme accéléré en évitant les pertes de temps indus, c’est pourquoi l’administration doit être réformée…”
Lettre Ouverte - Amadou Ba répond à Karim Wade: "c'est le mal être d'un enfant gâté depuis son exil doré"
Mankeur Ndiaye explique pourquoi les cimenteries doivent payer des taxes
Cheikh Bamba Dièye sur le Groupe consultatif de Paris: "Tout esprit cartésien devrait s'abstenir d'emprunter plus qu'il n'en a besoin"
Vidéo-Macky Sall prépare un hold up électoral
Apres le dépôt de leurs candidatures : Les deux «k» a l’écoute du conseil constitutionnel
Alioune Tine sur l’indépendance de la justice : «il est de la responsabilité des juges de s’émanciper»
Père noël
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 80789 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 80675 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 57371 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 48740 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 48111 fois
 
   
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017