Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
POLITIQUE
 
 
Parrainage : El Hadji Kassé menace les pourfendeurs
Publié le : Mardi 17 Avril 2018 - 09:02 - Source : dakarmatin - Commentaires : 8 - Consulté : 546 Imprimer
En un mot ou en mille, le ministre conseiller en charge de la communication du Président de la République ne se prive pas de défendre le bien-fondé de la loi sur le parrainage intégral. Il n’en défend pas moins l’action du chef de l’Etat de 2012 à nos jours….

Des mises en garde ont été émises à l’endroit de celles et ceux qui comptent se réunir le 19 avril devant l’Assemblée pour «bloquer» l’adoption du projet de loi sur le parrainage. Doit-on s’attendre à une répression policière musclée ?

Entre 2011 et 2012, la répression a coûté humainement trop cher. Plus de 17 Sénégalais ont perdu leur vie parce qu’ils défendaient la démocratie et la République contre la dévolution dynastique du pouvoir et l’intention du régime d’alors de faire gagner un candidat à la présidentielle avec 25% au premier tour. Nous sommes des démocrates, des républicains attachés à la liberté. Nous sommes tous soumis cependant aux lois et règlements en vigueur. Nous devons tous respecter l’autorité et veiller à l’équilibre de l’ordre public. Ceux qui violent les règles communes doivent donc faire face à la rigueur de la loi. Il n’y a ainsi aucune menace.

Les droits-de-l’hommiste dénoncent la tendance du régime à réprimer l’expression des mécontentements par les manifestations syndicales ou politiques. N’y a-t-il pas lieu de s’inquiéter ?

Qui sont les droits-de-l’hommistes ? En général, ils sont prompts à brandir le principe de liberté en faisant cas des principes de légalité et d’équilibre. Ensuite, ils savent parfaitement que toutes les manifestations qui respectent ces deux principes sont autorisées et se passent plutôt bien. Vous pensez que les droits-de-l’hommiste ont le droit de soutenir des acteurs qui disent publiquement qu’ils vont s’en prendre à l’autorité de l’Etat ?

Le bien fondé de l’instauration d’un système de parrainage intégral est certes défendable, mais toutes les conditions techniques, logistiques et éthiques sont-elles réunies pour son entrée en vigueur immédiate ?

C’est une excellente question. Vous dites bien que le principe de parrainage est défendable. Dites plutôt qu’il est à la fois pertinent et impératif dans le contexte actuel. Nous sommes à dix mois de la présidentielle et il y a déjà 15 candidats déclarés. Le parrainage est un filtre qui existe dans toutes les démocraties. Discutons maintenant pour mettre en place des mécanismes et des procédures impersonnels pour assurer les conditions optimales de transparence. Il est irresponsable de dire oui ou non sans dire pourquoi, et surtout sans dire que  parce qu’on n’est pas d’accord, on va mettre le pays à feu et à sang.

D’aucuns craignent à ce propos que Macky Sall en profite pour écarter des adversaires…

Voilà bien une lubie. Macky Sall ne peut écarter personne. Et d’ailleurs pourquoi le ferait-il ? La suprématie de Benno Bokk Yaakaar depuis 2012 est incontestable. Les écarts sont trop importants pour qu’on ait besoin de procéder à de quelconques manœuvres pour écarter qui que ce soit. Je vous donne l’exemple récent des législatives. Benno Bokk Yaakaar est sortie largement majoritaire avec 1.637.761 voix, la coalition de Me Wade est à 552.095 voix, Taxawu Sénégal avec cinq leaders Serigne Mansour Sy Djamil, Khalifa Sall, Cheikh Bamba Dièye, Idrissa Séck et Malick Gackou est à 388.188 voix et le PUR à 155.407. Notre écart avec Wade est de 1.085 666 voix, de 1.249.573 voix avec Taxawu Sénégal et de 1.482.354 voix avec le PUR. Cumulons les résultats des trois coalitions venues après Benno: elles sont à 1.095.690. L’écart en faveur de Benno est de 542.000 voix. Je fais remarquer que le président Macky Sall n’était pas impliqué dans la campagne ! Alors, pourquoi avons-nous besoin d’écarter qui que ce soit ? Sans doute pas ceux qui ont été plutôt repêchés et d’autres qui n’ont pas pu l´être.

Lors des dernières législatives, il est avéré que le chef de l’Etat a parrainé un certain nombre de listes (au moins 2). Le même cas de figure va-t-il se reproduire à la présidentielle ?

C’est vous qui m’apprenez que le Président a parrainé des listes. Nous allons vers l’élection présidentielle pour un objectif précis: gagner dès le premier tour pour poursuivre la grande œuvre pour le développement du Sénégal et le bien-être des Sénégalais. Nous sommes le pôle de la rupture, du changement et du progrès. C’est pourquoi, d’ailleurs, Macky Sall est, incontestablement, le candidat du Sénégal comme peuple et comme Nation.

Dias-père vient de réitérer à l’encontre de la magistrature, les propos qui ont valu à Barthélémy Dias d’être incarcéré. Doit-on s’attendre à ce qu’il soit tout comme lui cible de poursuites ? 

Je n’ai pas écouté Dias-père. Et, comme je ne suis pas Procureur, vous comprendrez que je ne puisse répondre à la question.
Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (8)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Couti - 17/04/2018 - 10h 17  
bénéén doomou xacc.
Urube - 17/04/2018 - 10h 37  
ndeyssane a cause de l argent , on defend hitler, quel pecnots?
Hann - 17/04/2018 - 11h 09  
Ah ces intellectuels de service!!!! Pires que des politiciens alimentaires parfois
KAMARA - 17/04/2018 - 12h 46  
des vrais misérables ses politiciens. Ils sont à l"origine de tous les problémes du Sénégal avec leur misnistre tailleur ismaela madior
Sangaré - 17/04/2018 - 15h 05  
Ki mome d'affaires niaka fayda.....amoul béna dignité..vrai diame
Fa - 17/04/2018 - 16h 47  
vous nos faites trop honte!! Aucune conviction!!
Ghotob - 17/04/2018 - 19h 52  
Je ne reconnais plus le responsable d'And Jeff du lycée Degaule en 1981
Valeur - 18/04/2018 - 07h 09  
Cet ne mérite pas sa place.voila des gens arrogants qui n'aident pas MAcky Sall.des personnes qui ne signifient rien dans ce Sénégal. Il faut arrêter les dérives. Des arrivistes qui n'ont que la menace dans leur bouche.il faut tuer le peuple.vous allez rendre compte tôt ou tard.Vous de l'âpr ne brûlez pas ce pays pour vos propres intérêts. Pensez à cette brave population qui a dit non au parrainage. Je vous prie d'avoir de la hauteur et de laisser les menaces.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Vidéo- Intégralité de la déclaration de l’opposition après le dépôt de son recours au conseil constitutionnel
Par la Force du Silence
Khalifa Sall-État Sénégal : La Cedeao délibère le 29 juin
L'opposition au Conseil constitutionnel ce mercredi
Ousmane Sonko : " On n'a pas les mêmes Adn politiques, mais on fera toutes nos actions ensemble"
Parrainage et batailles électorales futures… Le manque d’unité de l’Opposition, un obstacle
Didier Awadi déplore l'arrogance du régime de Macky Sall
RASSURE marche pour la libération de Khalifa Sall, vendredi prochain
«Mobilisation et parrainage»: Abdoul Mbaye interpelle le DG du Port
Grogne dans le secteur de la Santé : l’intersyndicale “And Gueusseum” en grève aujourd’hui et demain mercredi
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 73159 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 66878 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 52206 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 44755 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 43624 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 25 Avril 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 25 Avril 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 25 avril 2018
AUTRES AUDIOS ...
Boubacar Sadio, Commissaire divisionnaire de classe exceptionnelle: "L ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
TER: la facture passe de 568 à 738 milliards 400 millions après la signature d ...
24/04/2018 - 10:58
SAR : Polémique autour d’un trou de 40 milliards et d’un contrat de 400 mil ...
10/04/2018 - 09:54
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Arrêt sur image : Mame Mbaye Niang devant les grilles de l'Assemblée nationale ...
13/04/2018 - 19:33
Vidéo-Premier discours de Macky Sall (3 avril 2012): que reste-t-il des engagem ...
03/04/2018 - 20:33
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Winnie Mandela, la Voix et le Cœur de la lutte contre l’Apartheid (par Mme Fa ...
L'OEIL DU CITOYEN
Une révolte saine, bien au-delà de l’indignation justifiée !
WAX DEUG
SÉNÉGAL: Obsession de réélection, mercato électoral et signes de fin de rè ...
AUTRES ...
Voici la chronique du 25 avril 2018
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Les notes de DIAMANKA
26/04/2018 - 00:17
Les notes de DIAMANKA
24/04/2018 - 11:46
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
ÇA ME DIT MAG du 21 avril 2018 - le film du vote de la loi sur le parrainage av ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 18 avril 2018 avec Pape Alé Niang - le parrainage viole t'il la ...
AUTOUR DU MICRO
Boubacar Sadio, Commissaire divisionnaire de classe exceptionnelle: "Les forces ...
AUTRES VIDEOS
Première déclaration du nouveau Khalif Général des mourides
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017