Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
POLITIQUE
 
 
Réflexion poignante d'Abdoul Mbaye : scandales de fin de règne
Publié le : Lundi 16 Avril 2018 - 07:43 - Source : dakarmatin - Commentaires : 2 - Consulté : 1481 Imprimer

  Dans un contexte ressemblant à une accélération de l’histoire, tout concourt à montrer que nous vivons au Sénégal une période de fin de règne. Ces scandales qui se succèdent en s’accélérant en sont la meilleure preuve :
• Deux (2) dignitaires d’un parti que l’on fait vivre au dessus de la patrie et de la loi se crêpent le chignon en présence d’un guide religieux. Ils montrent le manque de respect désormais accordé aux dignitaires religieux de notre pays qui devraient être des symboles de la foi.
• La sauvage répression d’une marche pacifique d’enseignants à Ziguinchor avec le recours à des milices (agents de l’ASP) équipées et demain armées.
• Nous savions notre justice transformée à 2 vitesses et donc devenue injustice.
• Nous apprenons maintenant qu’il en est de même pour la manière dont ils traitent les contrats pétroliers dont les clauses varient selon la partie avec laquelle ils signent.
• Le peuple sénégalais doit sanctionner en 2019 un chef (de notre peuple, de notre armée et de notre magistrature) dont le passe-temps favori consiste à se dédire et dont nous avons désormais honte. Il n’a alors aucune gêne à changer les règles du jeu qui lui ont permis de gagner les élections présidentielles en 2012. Pour ce faire il invente une exception constitutionnelle mondiale en réclamant les signatures de 1% du corps électoral par candidat souhaitant le devenir, et crée ainsi l’impossible à vérifier en même temps qu’il change la date du scrutin en l’avançant (vote avant la date officielle).
Mais le contexte scabreux qu’ils ont créé et continueront d’entretenir ne doit surtout pas nous empêcher de poursuivre la dénonciation du vol des ressources de notre pays qu’ils organisent de manière inlassable, en toute impunité et avec une violence inouïe alors que la pauvreté progresse au FC Sénégal.
Exigeons que l’un des chefs de ce qui ressemble maintenant à une organisation mafieuse, qu’il s’agisse de l’Exécutif ou du parti-état, daigne donner au peuple du Sénégal des éclaircissements sur ce qui pourrait être l’un des plus gros scandales de leur règne (après bien entendu celui de Timis Corp-Aliou Sall) et concernant un contrat de 400 milliards fcfa passé par la Société Africaine de Raffinage (SAR) en violation des règles de la société d’une part, des pertes masquées de 40 milliards d’autre part.
Sénégalaises et Sénégalais de tous bords, membres de l’APR, de l’AFP de M. Niasse, du PS de T. Dieng, ou recevant les ordres qui détruisent chaque jour un peu plus notre cher pays, jusqu’à quand allez-vous être acteurs, complices ou spectateurs de la chute du Sénégal?
Sénégalais debout pour sauver ce qui reste du Sénégal et son futur!
Abdoul Mbaye – Alliance pour la Citoyenneté et le Travail
Dakar le 15 avril 2018

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (2)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Solo - 15/04/2018 - 23h 41  
Ces partis satellites paieront chers leur silence béni oui - oui coupable. Etre allié ne signifie pas fermer les yeux sur tout. Tous ces partis risquent de ne pas se présenter à l'élection présidentielle de 2024. Ils seront hais par le peuple et vont se disloquer et incapables de réunir les 1% si la loi passe comme telle. Donc réveillez vous. Il faut voir l'avenir de votre parti et non pas l'élection d'un homme. Les députés doivent etre responsables. Du temps de Wade, les députés avaient refusé de voter la loi sur la presse, pour ne pas créer l'impunité des journalistes et c'était un projet d'initiative gouvernementale. Messieurs les députés refuser de voter cette loi.
Miage - 16/04/2018 - 08h 42  
Pour le changement de date des élections, c'est l'application de pratiques kabbalistiques:addition jour,mois et année pour voir si c'est un multiple de 5,7 ou 9.Ceux qui ont la culture savent que la mystique de la F...,c'est la Kabbale.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Présidentielle 2019: Doha soutient Macky Sall
Violence à la Médina - Arrestation d'un jeune « Khalisfiste» : Moussa Taye dénonce le parti pris de la police
Abdoulaye Wade reporte le démarrage de sa campagne
Présidentielle 2019 : 5000 observateurs sont au Sénégal
Les 45 chefs de villages de Mbane quittent l’Apr pour Madické Niang
Présidentielle 2019 : La guerre des sondages fait rage
Présidentielle 2019 : La violence bat campagne
Me Wade fait fi des conseils de Condé et démarre sa campagne aujourd’hui
Vidéo-Médina : Le cortège de Benno caillassé
Touba élit Idy au premier tour
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 92399 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 82544 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 58992 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 50105 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 49468 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 13 février 2019
AUTRES AUDIOS ...
Autour du Micro reçoit Thierno Alassane Sall ''La justice est le bras ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Petrosen : la gestion toxique de Mamadou Faye
07/11/2018 - 15:06
Mansour Faye choisit la société SUEZ à la place de SDE
18/10/2018 - 16:24
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Vidéo Macky Sall a trouvé la définition du mot émergence à Aissata Tall Sal ...
31/01/2019 - 21:33
Quand Aïssata Tall Sall dénonçait la transhumance
29/01/2019 - 09:49
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
24 février 2019 : Forces publiques et Médias ne doivent pas être complices du ...
L'OEIL DU CITOYEN
La bonne vague !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 13 février 2019
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Le candidat Macky Sall est moralement disqualifie pour diriger le pays.
19/02/2019 - 16:35
Deuxième semaine de campagne : Les discours des candidats éclipsés par les mo ...
19/02/2019 - 11:02
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
LII du 27 janvier 2019 avec Pape Alé Niang: la baisse du prix du loyer entre le ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 23 janvier 2019 avec Pape Alé Niang
AUTOUR DU MICRO
Autour du Micro reçoit Thierno Alassane Sall ''La justice est le bras armé pou ...
AUTRES VIDEOS
Ça Me Dit Mag du 15 décembre 2018 avec Pape Alé Niang : invité Malick Gackou ...
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017