Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
ECONOMIE
 
 
Economie: Y'a-t-il risque d'adopter le plan Sakho-Loum? La réponse de l'économiste Maïssa Babou
Publié le : Jeudi 29 Mars 2018 - 13:33 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 1 - Consulté : 2537 Imprimer
Le "Plan Sakho-Loum" qui date de 1992 était un plan de redressement économique. Aujourd'hui, avec une situation économique en pleine mutation, est-ce qu'il y a risque d'adopter ce modèle pour booster l'économie, comme l'a suggéré le député économiste Mamadou Lamine Diallo?

L'économiste Maïssa Babou à qui la question est posée par nos confrères de Vox populi a d'emblée souligné que c'était "un plan de redressement de dimension nationale". Le Plan Sakho-Loum était initié par la Banque mondiale à la suite des problèmes de fonds de l'économie sénégalaise. Il fallait opérer un redressement. Le Sénégal avait outrepassé les règles de convergences comme le déficit budgétaire, un endettement colossal, un déficit de trésorerie", renseigne l'enseignant à l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD).

M. Babou d'expliquer ainsi qu'"il y avait tellement de problèmes à cette époque que la Banque mondiale a fini par imposer ce que l'on appelle un redressement sur le plan économique. Ce redressement a eu lieu à partir des années 1992 et le Plan Sakho-Loum n'aura vécu que presque deux ans (1992-1994). Parce qu'en 1994, la même situation qui était au Sénégal, était une situation africaine, surtout la sous-région. Et donc, en 1994, la BM a fini même par nous dévaluer".

Il explique que la finalité de ce plan de redressement était "d'améliorer les finances publiques en deux temps. D'une part, il fallait améliorer les recettes fiscales. Et donc, les taxes étaient revues à la hausse, parce que le Sénégal est un pays purement fiscal qui n'a d'autres ressources que la fiscalité. Donc, pour améliorer le dispositif financier de l'Etat, il fallait agir sur la fiscalité. Ce qui a entraîné naturellement une hausse des prix".

"La deuxième chose, dit-il, c'est que les finances publiques étaient tellement plombées qu'il fallait les diminuer. Et pour cela, ils ont baissé les salaires de 15% de 1992 à 1994. Et baisser les salaires, c'est une catastrophe. Et à la suite de cette baisse qui n'a pas trop duré, la dévaluation est finalement venue. Donc, le Plan Sakho-Loum a été un plan d'ajustement structurel de l'économie, avant l'autre plan d'ajustement financier que l'on appelle dévaluation".
Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (1)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Theo - 29/03/2018 - 14h 33  
Le contenu de l article ne correspond pas au titre. Il n a pas répondu à la question posée
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Le prix de la baguette ne connaîtra aucune hausse (service commerce)
Pénurie de pièces de monnaie sur le marché: la Bceao promet de régulariser la situation début mai
Wanted, les petites pièces de monnaie ont disparu de la circulation !
La Banque Mondiale approuve la scission du ministère de l'économie et des finances
Ndongo Samba Sylla : « les pays de la CEDEAO doivent, chacun, avoir leur monnaie »
Ces pays dont la croissance a créé des pauvres et des chômeurs
Bruno Le Maire : "C'est faux de dire que le franc Cfa n'est pas un bon modèle"
Contrat d'affermage : Les cadres de la Sde appellent les autorités «à la clairvoyance»
Quinquennat de Macky Sall : Meïssa Babou liste les priorités
L’OMVS boucle un financement de plus de 300 milliards F Cfa pour la construction d’un port sur le fleuve
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 103758 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 84115 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 60432 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 51442 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 50687 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 24 décembre 2018
CHRONIQUE PAPE
Et pourtant dans sa chronique du 27 juin 2018, Pape Alé Niang avait tiré la sonn ...
AUTRES AUDIOS ...
Autour du Micro reçoit Khaoussou Dramé commerçants, sénégalais en Fran ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Marché de l’eau potable dans nos villes : Mansour Faye n’a pas dit toute la ...
19/04/2019 - 14:04
Les dessous de l’affaire Sde-Suez : Mansour Faye au coeur d'un gros scandale d ...
10/04/2019 - 19:16
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Vidéo Macky Sall a trouvé la définition du mot émergence à Aissata Tall Sal ...
31/01/2019 - 21:33
Quand Aïssata Tall Sall dénonçait la transhumance
29/01/2019 - 09:49
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Macky 2 face à lui-même:L’Histoire, des histoires
L'OEIL DU CITOYEN
La bonne vague !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Et pourtant dans sa chronique du 27 juin 2018, Pape Alé Niang avait tiré la so ...
 
 
CONTRIBUTIONS
   
INSULTER LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE, C'EST OUTRAGER LE SÉNÉGAL
19/04/2019 - 17:41
Les coups fourrés du Macky
19/04/2019 - 17:29
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
LII du 27 janvier 2019 avec Pape Alé Niang: la baisse du prix du loyer entre le ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 23 janvier 2019 avec Pape Alé Niang
AUTOUR DU MICRO
Autour du Micro reçoit Khaoussou Dramé commerçants, sénégalais en France se ...
AUTRES VIDEOS
Ça Me Dit Mag du 15 décembre 2018 avec Pape Alé Niang : invité Malick Gackou ...
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017