Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
ECONOMIE
 
 
Étouffée par la contrebande, la CSS risque de mettre la clef sous le paillasson
Publié le : Mercredi 28 Mars 2018 - 11:31 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 6 - Consulté : 906 Imprimer
La Compagnie Sucrière du Sénégal (CSS) en serait-elle à son chant de cygne? La situation est en tout cas à la limite du supportable, à en croire les syndicalistes maisons qui se sont confiés à nos confrères du Quotidien de ce mercredi.

En effet, toutes obédiences syndicales confondues, les travailleurs de la CSS dénoncent "un complot ourdi contre notre entreprise", selon les termes de l'un d'eux, Aliou Ba. Comme ses camarades, il déclare dans les mêmes colonnes que cela fait plus de 7 mois que la compagnie ne parvient pas à écouler sa production sur le marché, du fait d'une entrée massive de sucre de contrebande sur le marché local. De ce fait, elle accumule à ce jour plus de 80 mille tonnes d'invendus qu'elle peine à stocker. Or, des concurrents ont fait entrer un bateau avec une cargaison illégale qui va encore inonder le marché et étouffer plus la compagnie. Ce qui a poussé les travailleurs à décider de monter au créneau. 
Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (6)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Malick - 28/03/2018 - 12h 58  
Maintenir en vie une entreprise non compétitive c'est quelque chose qui ne peut pas durer éternellement. il ne faut pas se leurrer. Quand le prix du sucre est beaucoup moins cher en Mauritanie ou en Gambie, il est difficile d'empêcher la contrebande. Le faible pouvoir d'achat des sénégalais les obligent à chercher le moins cher. Et ils ne vont pas s'en priver.
Eros - 28/03/2018 - 16h 22  
C'est juste une forme de pression que le Compagnie essaie de faire croire aux populations afin que nos gouvernants ferment les frontière et leur permettre de monopoliser le marché à leur guise, Et souvent à l'approche de chaque ramadan, la CSS mène ces genres de sortie médiatique pour se victimiser et ensuite espéré se faire justice en gain de cause. Il faut décentraliser et diversifier l'importation du sucre et casser le monopole sinon, les populations seront tjr prises en otage par MImran
Mdc - 28/03/2018 - 16h 34  
Faisons attention et information à verifier. Pendant combien d'années, ils font ce qu'ils veulent et comme le Ramadan arrive, il ne faudrait pas qu'ils nous preparent à une augment du prix, ce serait dommage mais aps une surprise. La concurrence dans ce secteur doit être une realité sinon c'est la population qui souffre.
OK - 28/03/2018 - 16h 44  
la CSS est rattrapée par les propos de l ancien ministres des finances qui disait que le senegal peut fermer la CSS ET PAYER MOINS CHER LE SUCRE
Modo Brazil - 28/03/2018 - 20h 34  
La CSS nous coûté cher.Fermer la et on vous emmène le sucre a moins de 300 cfa le kilo.Mimran a asez fait son racquet.Cela fait 50 ans quew ca DURE.
Citoyen - 28/03/2018 - 22h 00  
pour une autre entreprise sénégalaise productrice de sucre pour amener la concurrence et une demande répondant à l'offre. Mais le problème c'est que à saint louis il est bizarre de se rendre compte d'un douanier à la retraite conduisant un véhicule immatriculé RIM, circulant comme il veut en plein ville et faisant de la fraude de sucre, d'huile et d'atures denrées, à ce rythme si d'autres citoyens font pareil, laissez les faire
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
A Paris, Macky annonce la suppression des exonérations fiscales pour toutes les cimenteries
Groupe Consultatif décroche le jackpot !
Le Sénégal cherche 2850 milliards devant le Groupe Consultatif de Paris ce lundi
MCC: Dakar et Washington ont signé
Situation économique, croissance, inflation, déficit avant 2012 : Amadou Ba livre ses chiffres
Vers une réduction des tarifs de l’autoroute de 2000 et 3000 francs
Pour la fin de l’Administration provisoire au crédit mutuel du Sénégal (CMS) : Les Délégués écrivent au ministre Amadou Bâ
Apres la baisse de 115 milliards F CFA de recettes, le Port de Dakar tire la langue, loin, dans le classement des ports Ouest Africains les plus attractifs : Novembre 2018, pas du tout “Mubarack” pour Macky Sall
Loi de finances initiale 2019: le montant total arrêté à 4071,8 milliards de F CFA
Flambée des prix des denrées alimentaires : les justifications du gouvernement
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 80783 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 80667 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 57367 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 48732 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 48103 fois
 
   
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017