Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SOCIETE
 
 
Foncier : L'Etat perd 30 milliards à Bambilor
Publié le : Mardi 13 Mars 2018 - 15:25 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 1 - Consulté : 645 Imprimer
Les villages traditionnels de Bambilor, Déni Guedj, Gorom II, Mbéye, Nguendouf et Wayembam sont implantés dans le périmètre du titre foncier numéro 1975/R situé dans le département de Rufisque et appartenant aux héritiers du Général Chevance Bertin. Au motif de sécuriser ces villages et prévenir tout risque de contentieux entre les habitants et les propriétaires inscrits au livré foncier. L'Etat a engagé une opération d'acquisition du titre foncier. Cependant, la manière dont l'opération a été menée révèle que 'l'objectif déclare n'était qu'un prétexte car le soubassement véritable était un projet planifié d'enrichissement de particulier, raconte DakarTimes dans un dossier.

Enrichissement sans cause de particulier

Les particuliers, personnes physiques et personnes morales, qui ont bénéficié de cessions sur les terrains de Bambilor ont été indument enrichis, suivant un procédé frauduleux. En effet, les terres qui ont été revendues, notamment à des démembrements de l'Etat, avec un différentiel de prix qui leur a permis de réaliser de substantielles plus-values.   

Non perception de recettes fiscales

Le dosser des terrains de Bambilor a révélé que toutes les recettes fiscales n'ont pas été perçues sur les importantes transactions immobilières qui ont été réalisées. Il s'agit des droits d'enregistrement et de la taxe de plus-value immobilière qui sont éligibles sur lesdites transactions. Au total, le Sénégal a perdu un montant de 30 milliards de Fcfa.

Violations manifestes de la loi

Dans l'opération en cause, il a été constaté un contournement, voire une violation systématique de la loi, aussi bien en ce qui concerne les attributions de parcelles par voies de bail, qu'en ce qui concerne les cessions directes de terrains.

Pour ce qui est des baux, ils ont été consentis sans respect des conditions prévues par la loi. Ainsi, soit aucun programme immobilier n'a été présenté, soit, le cas échéant, celui-ci n'a pas été agréé par les services techniques compétents qui ignoraient tout de son existence, explique le journal.  

 
Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (1)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
PASTEF LES PATRIOTES - 13/03/2018 - 17h 57  
OUSMANE SONKO EST L'HOMME DE LA SITUATION POUR RELEVER CE PAYS QUE CES CORROMPUS ONT COMPLETEMENT RUINE. Y’EN A MARRE DES HERITIERS WADIENS ET SOCIALISTES. NOS CARTES D'ELECTEURS C'EST LE VRAI COMBAT QUI VAILLE . DOYEN MODY NIANG DOIT VOIR UN JOURNALISTE QUI TRADUIT SES CHRONIQUES EN WOLOF CAR TROP BENEFIQUE POUR LE SENEGALAIS LAMBDA QUI N’EST PAS INSTRUIT. ALY NGOUILLE NDIAYE DEGAGE
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Affaire Prodac : les jeunes de Rewmi veulent livrer Mame Mbaye Niang au Procureur
Autoroute à péage : Un apprenti et son chauffeur arrêtés
Mort de Modou Diop : Me Amadou Aly Kane appelle à appliquer le règlement de l’UEMOA
Ces cadavres dans les placards de la police
Braquage à main armée à Khombole : Un gendarme blessé, 3 millions de Fcfa emportés
Le procureur requiert un mois d'emprisonnement contre l'Asp Mamadou Nguer Mbow
Souleymane Téliko déplore le comportement du ministre de la Justice
Sénégal: 41 000 personnes vivent avec le VIH sida dont 21 157 sous traitement
"Ebola, le Sénégal un cas" : un film qui retrace le combat mené par le Sénégal vaincre Ebola.
Le maire d’Oulampane est libre
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 74978 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 69489 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 53430 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 45642 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 44592 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 22 juin 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 22 juin 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 20 juin 2018
AUTRES AUDIOS ...
Les experts du transport aérien répondent au D.G de Air Sénégal S.A,Ph ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Affaire Prodac : Mame Mbaye Niang et Pierre Senghor ont violé la loi dans la mi ...
12/06/2018 - 15:08
Scandale Financier au Prodac: Votre site Dakarmatin avait tiré la sonnette d'al ...
10/06/2018 - 21:21
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Arrêt sur image : Mame Mbaye Niang devant les grilles de l'Assemblée nationale ...
13/04/2018 - 19:33
Vidéo-Premier discours de Macky Sall (3 avril 2012): que reste-t-il des engagem ...
03/04/2018 - 20:33
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Du parrainage aux concertations sur le pétrole : L’éclatante mauvaise foi du ...
L'OEIL DU CITOYEN
Une révolte saine, bien au-delà de l’indignation justifiée !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 20 juin 2018
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Les déclarations mensongères qui enfoncent le Ministre Mame Mbaye NIANG
22/06/2018 - 08:27
Réponse à Seydou Guèye, par Abdoul Aziz Diop
19/06/2018 - 08:03
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me dit Mag du 19 mai 2018 avec Pape Alé Niang - 1ère partie
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 09 mai 2018 : comment réconcilier les acteurs politiques ?
AUTOUR DU MICRO
Les experts du transport aérien répondent au D.G de Air Sénégal S.A,Phillipe ...
AUTRES VIDEOS
Les propos incendiaires de Birima Ndiaye envers ses camarades syndicalistes
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017