Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SOCIETE
 
 
Procès Khalifa Sall: Barthélémy Dias dans les "fonds dérogatoires" de l'Agent judiciaire de l'Etat, Antoine Diome
Publié le : Mercredi 14 Février 2018 - 09:05 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 0 - Consulté : 650 Imprimer
Décidément le maire de Mermoz-Sacré n’a pas sa langue dans sa poche. Il a affirmé, hier, à l’issue du 14ème jour du procès de Khalifa Sall et ses Co-prévenus que le procès est une «grosse farce». Une occasion, pour lui, d’envoyer également le procureur de la République, Bassirou Gueye et l’Etat du Sénégal dans les cordes. D’autant que, selon Dias fils, ni l’Etat ni le procureur n’ont pu prouver que l’édile de Dakar a pris. Pis, dit-il, ce dernier n’a pu rien prouver à part sa méchanceté, sa ruse et sa roublardise. L’Etat non plus n’a pu rien prouver à part d’insister sur sa volonté manifeste de faire prospérer un complot manifeste, une cabale qui ne saurait passer dans l’esprit des sénégalais, selon le maire de la commune de Mermoz Sacré Coeur. En outre, il affirme qu’ils ont appris avec ce procès que dans les institutions de l’Etat, il y a des fonds politiques dérogatoires, spéciaux ou secrets. D’ailleurs, d’après lui, les juges appelés à lire le droit savent ce que veut dire les fonds dérogatoires parce qu’ils en bénéficient.

Connu pour sa verve habituelle, il fait savoir qu’hier à la fin des débats le tribunal n’a pas voulu que l’Agent judiciaire de l’Etat (Aje), Antoine Diome réponde quand il s’est agit de lui poser la question de savoir si l’Agence judiciaire de l’Etat du Sénégal dispose de fonds secrets, de fonds dérogatoires pour ne pas dire de fonds politiques. A l’en croire, l’Aje a refusé de venir à la barre parce que, révèle Diasfils, «l’Agence judiciaire de l’Etat dispose effectivement des fonds dérogatoires».

Dans la foulée, il souligne que dans toutes les républiques du monde il y a des fonds qui sont soumis à un régime dérogatoire à fortiori la ville de Dakar qui a une mission de soutien et d’accompagnement des populations nécessiteuses. En synthèse, il estime que le percepteur était en mission commando. Mais ce dernier, ajoute-t-il, a confirmé que les justificatifs ne s’élevaient jamais à 15 millions. Par ailleurs, il invite le Président Macky Sall à donner des justificatifs qui peuvent faire comprendre aux Sénégalais comment il peut décaisser des centaines de millions sur la rubrique fonds de solidarité africaine.

avec L'as
Whatsapp Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (0)
Ajouter un commentaire
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Le procureur poursuit sa réplique : "Qu'on les condamne ou les relaxe tous, à la fin du mois je vais recevoir mon salaire"
La bourde du procureur de la République qui risque d'annuler toute la procédure
Tuerie de Boffa-Bayotte : L’armée sénégalaise se prépare à frapper de nouveau
APIX : Bizarreries dans l’attribution d’un marché de communication
Les avocats de l’etat font feu sur Me Kamga : «le Sénégal n’a pas de leçon à recevoir du Cameroun»
Nouveau marché des infrastructures gazières : TOTAL se positionne au Sénégal
Rapport d’amnesty sur le Sénégal Macky, la justice et les forces de l’ordre au-dessus de la loi
Un carnet de vaccination contre la fièvre jaune exigé à l’Aibd
Abdoulaye Daouda Diallo annonce l’interdiction de la circulation interurbaine entre 22h et 6h du matin
Verdict attendu dans le procès de Khalifa Sall La vérité tient à un fil
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 71081 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 64308 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 50699 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 43719 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 42558 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 23 février 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en Wolof de Pape Alé Niang du 23 février 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 21 Février 2018
AUTRES AUDIOS ...
Mame Boye Diao directeur des services fiscaux membre de l'APR est l'in ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Nouveau scandale dans la délivrance des cartes biométriques: des CNI sans cart ...
01/02/2018 - 13:35
AIBD : un marché de 500 millions filé à un Français sans aucun appel d'offre ...
07/01/2018 - 02:06
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Vidéo-6 Mars 2012: écoutez le discours du candidat Macky Sall quand il sollici ...
12/02/2018 - 14:59
Vidéo-Sada Ndiaye: "Macky Sall ne connaissait même pas le Fouta"
04/01/2018 - 11:30
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
2019, c'est demain!
L'OEIL DU CITOYEN
<< Qui se sent morveux… se mouche ! >>
WAX DEUG
Affaire Khalifa Sall : après avoir terrassé l'immunité parlementaire, place ...
AUTRES ...
Voici la chronique du 21 Février 2018
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Affaire Khalifa Sall: Comment en est-on arrivé là dans une administration romp ...
23/02/2018 - 07:42
Système de rémunération des agents de la Fonction publique : tout remettre à ...
20/02/2018 - 08:33
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça me Dit Mag du 10 février 2017 avec Pape Alé Niang
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 21 février 2018 avec Pape Alé Niang : l'audit du fichier élect ...
AUTOUR DU MICRO
Mame Boye Diao directeur des services fiscaux membre de l'APR est l'invité de v ...
AUTRES VIDEOS
Première déclaration du nouveau Khalif Général des mourides
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017