Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
POLITIQUE
 
 
Opposition de plus en plus d’attaque : La leçon de démocratie de Macky à ses partisans
Publié le : Mercredi 14 Février 2018 - 06:58 - Source : dakarmatin via rewmi - Commentaires : 2 - Consulté : 488 Imprimer
Le Président Sall change de fusil d’épaule. Il n’est apparemment plus dans la dynamique de riposte par rapport à ses détracteurs, surtout si ceux-ci sont des rangs de l’opposition. C’est en tout cas ce qu’il laissé entendre ce mardi, lors d’une rencontre avec les femmes mareyeuses et transformatrices de produits halieutiques. Il a insisté sur le fait que ses partisans doivent laisser « s’exprimer librement », « marcher » et « critiquer », car ils ont le droit de le faire, révèlent nos confrères de l’Aps.

C’est loin d’être le discours que l’on entendait en pareils cas. Le plus souvent, le Chef de l’état se plaignait que ses partisans ne le défendent pas assez, qu’ils ne soient pas assez au charbon.
Mais, cette fois-ci, il a émis un discours tout à fait nouveau, coupant court à des réactions du type celle du patron de l’ARTP Abdou Karim Sall, qui a été l’un des derniers à s’en prendre à Sonko et à Idrissa Seck.

Au demeurant, depuis quelques semaines, ses partisans ne cessent de multiplient les sorties pour le défendre, certainement pour ne pas s’entendre dire qu’ils ne font rien face aux critiques de certains leaders de l’opposition comme Idy.

Au lieu de les encourager, Macky dit ‘’basta !’’, motif pris de ce que ils n’ont aucune crainte à se faire, car : ‘’Je ne crains rien. Les populations savent ce pourquoi je travaille tous les jours : C’est pour répondre aux attentes des Sénégalais. Ceux qui ne sont pas d’accord avec moi, c’est normal, laissez-les s’exprimer librement, manifester, c’est leur droit » a-t-il laissé fait savoir en Ouloff. Macky ajoute que « ce qui est important, c’est que les Sénégalais sont conscients de ce que nous avons réalisé dans le pays. Je vous donne rendez-vous dans les prochains jours et mois pour les inaugurations de plusieurs projets et chantiers ».

Mieux, « Les efforts que nous sommes en train de faire, c’est dans tous les domaines. C’est pour cela qu’il y a beaucoup de bavardage. Ils (les opposants) ne se voient nulle part, c’est la raison de ces agissements ».
Ce discours est d’autant plus nouveau que Macky a été perçu comme quelqu’un de frileux, particulièrement réfractaire à la critique.

Aux yeux de beaucoup, ‘’ceux qui parlent vont en prison, les marches sont systématiquement interdites, etc.’’. Cette image attentatoire à notre démocratie n’est pas étrangère au fait que nous connaissons quelques soucis dans le classement de l’indice de démocratie et de liberté, même si nous sommes toujours parmi les dix meilleurs.
Ainsi, selon le rapport 2017 de l’ONG Freedom House qui mesure les degrés de libertés publiques et de droits politiques, dix pays d’Afrique se distinguent comme « libres » (18% du total et seulement 12% de la population au sud du Sahara).
Il s’agit, dans l’ordre, du Cap-Vert (avec un index élevé de 90, similaire à celui de la France, sur une échelle allant de 0 à 100), de l’île Maurice (89, aussi bien que l’Italie ou les Etats-Unis), du Ghana (83, au même niveau que Panama), du Bénin (82, comme l’Argentine et la Corée du Sud), Sao Tomé et Principe (81), suivi par le Sénégal, l’Afrique du Sud et la Tunisie (78, un cran en dessous du Brésil), la Namibie (77, le même niveau que l’Inde) et le Botswana (72, à égalité avec le Pérou).

Si le Cap-Vert, l’île Maurice, le Ghana et le Bénin nous devancent, c’est qu’il y va de la responsabilité de nos pouvoirs publics qui, depuis quelques années, montrent des signes réels d’intolérance.
Vous comprendrez aisément pourquoi le discours de Macky nous rassure, même si nous aurions préféré qu’il parle ainsi depuis le début de son mandat.
Ce qu’il faut qu’il comprenne, c’est que l’on ne laisse pas une opposition marcher, critiquer, s’exprimer librement parce que l’on a fait un bilan, mais parce que c’est de cette manière qu’une manière fonctionne.

Assane Samb
Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (2)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
SALIOU DIENG ZALTAMBA - 14/02/2018 - 08h 54  
Mr le pr
SALIOU DIENG ZALTAMBA - 14/02/2018 - 10h 23  
Mr le pr
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Meurtre de Fallou Sène : les cadres de l’ACT chargent les forces de sécurités et appellent à une participation massive à la marche prévue par les étudiants
Mort de Fallou Séne : "C'est irresponsable de traiter nos forces de sécurité de peureux"
Présentielle 2019 : Pape Diop appelle l'opposition à s'unir au second tour pour faire face à Macky Sall
Communiqué conseil des ministres .....
« Macky Sall a transmis sa peur aux forces de défense et de sécurité » explique Idrissa Seck
Ndiaga Sylla" Le parrainage est une réforme controversée"
Le juge Dème parle de la gestion du pouvoir par Macky Sall
Retrait des commissions : Babacar Gaye du PDS s'explique
Youssou Mbow : « Macky fait tout pour que Khalifa Sall soit oublié »
Serigne Mbacké Ndiaye: Macky a déjà engrangé 60% des voix"
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 73890 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 68041 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 52806 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 45134 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 44065 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 11 mai 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 11 mai 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 16 mai 2018
AUTRES AUDIOS ...
Autour du Micro: les révélations fracassantes de Bara Tall sur le mon ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
COMMISSION DE 5 MILLIONS D'EUROS - Farba Ngom blanchi par Itoc Sa et son Présid ...
20/05/2018 - 00:05
Farba Ngom au coeur de plusieurs scandales financiers qui secouent la républiqu ...
15/05/2018 - 23:22
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Arrêt sur image : Mame Mbaye Niang devant les grilles de l'Assemblée nationale ...
13/04/2018 - 19:33
Vidéo-Premier discours de Macky Sall (3 avril 2012): que reste-t-il des engagem ...
03/04/2018 - 20:33
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
« Chronique Afrique Debout » La loi Asile et Immigration : indignation et ém ...
L'OEIL DU CITOYEN
Une révolte saine, bien au-delà de l’indignation justifiée !
WAX DEUG
SÉNÉGAL: Obsession de réélection, mercato électoral et signes de fin de rè ...
AUTRES ...
Voici la chronique du 16 mai 2018
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Lettre adressée à Ibn Abdallah, Chef du Gouvernement de Abou Amadou
22/05/2018 - 00:15
Résister, changer et transformer la politique : pourquoi ?
21/05/2018 - 12:53
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 12 mai 2018 avec Pape Alé Niang - 1ère partie
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 09 mai 2018 : comment réconcilier les acteurs politiques ?
AUTOUR DU MICRO
Autour du Micro: les révélations fracassantes de Bara Tall sur le montage fin ...
AUTRES VIDEOS
2ème partie Ça Me Dit Mag du 12 mai 2018 avec Aape Alé Niang - visite à la m ...
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017