Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
POLITIQUE
 
 
Affaire Khalifa Sall : le ‘’verdict’’ de Seydou Guèye
Publié le : Mardi 13 Février 2018 - 08:15 - Source : dakarmatin - Commentaires : 5 - Consulté : 1162 Imprimer
La présomption d’innocence est, au Sénégal, un principe sacré de droit qui veut dire que la personne accusée de quelque chose est supposée ne l’avoir pas commis jusqu’à ce qu’un tribunal prononce sa culpabilité et le condamne.
C’est un principe général qui s’applique à tout accusé ou prévenu, quelles que soient les raisons pour lesquelles il est sous le collimateur de la Justice.
Malheureusement, un principe aussi sacré est foulé au pied, non seulement par l’institution judiciaire elle-même, mais aussi par les politiques ou simples citoyens qui se prononcent sur des affaires judiciaires en cours en donnant des ‘’verdicts’’.

Du côté de la loi, le fait de rendre obligatoire la détention préventive dans certains cas, comme le détournement de deniers publics si la somme dépasse un certain montant, est une façon de violer la présomption d’innocence de la part du législateur.

Qui plus est, la tendance du Parquet et des magistrats instructeurs à recourir d’une façon on ne peut plus fréquente à la détention préventive, est une autre forme de violation de cette présomption.
Les exemples se multiplient de plus en plus de cas de personnes qui, au bout de nombreuses années de détention, son simplement libérées sans par ailleurs qu’une réparation ne soit prévue.
Ces cas sont gravissimes et méritent une réflexion approfondie car, de plus en plus dans notre pays, s’instaure le principe de culpabilité.

Dès que quelqu’un a maille à partir avec la Justice, il est souvent incarcéré, ‘’le temps d’y voir clair’’, par une machine judiciaire qui oublie que le séjour carcéral est infamant, dégradant, humiliant et déshumanisant.

Mais, ce qui est plus grave, ce sont les déclarations de tiers, surtout s’il y a un parfum de politique dans l’affaire. Chacun devient enquêteur ou juge.
Il en est ainsi de l’Affaire Khalifa Sall.
La sortie du porte-parole du Gouvernement, Seydou Guèye, sur les colonnes de L’Obs, est inopportune et maladroite. Voici ce qui dérange : ‘’Il faut laisser à la Justice dire le droit. Mais, une chose est sûre, personne n’osera plus dilapider les ressources sous le prétexte fallacieux de fonds perdus dans une caisse noire. Il sortira une vérité judiciaire de cette affaire qui, pour moi, reste une affaire de droit commun, loin des conjectures qui visent à la requalifier comme une affaire politique’’.

La ‘’vérité judiciaire’’ qui va sortir de ce procès, ne peut être, aux yeux du Porte-parole qu’une condamnation parce qu’il ajoute ‘’Mais, une chose est sûre, personne n’osera plus dilapider les ressources…’’.

C’est un verdict à peine voilé. Car, sur la forme, Seydou n’avait pas à se prononcer du fait justement de la présomption d’innocence et de la séparation entre le Judiciaire et l’Exécutif.

Au moment où les plaidoiries vont suivre le réquisitoire du Parquet, la République doit observer une stricte neutralité en s’abstenant de faire des déclarations ou de prendre des initiatives de quelque nature que ce soit. Prononcer l’exemplarité d‘un procès dont le verdict n’est pas encore connu, est une façon d’influencer le juge. Et ce n’est pas acceptable surtout si cela vient de plus hautes autorités.

Incontestablement, le Gouvernement fait un appel du pied au magistrat du siège en lui suggérant de faire en sorte que le procès soit exemplaire et qu’il en sorte ‘’une vérité judiciaire’’.

Une sortie qui cache mal une ‘’vérité politique’’, celle principale ou subséquente de neutraliser un adversaire politique.

C’est pourquoi, il est grand temps, ne serait-ce que parce que nos prisons sont engorgées, de plancher sur la présomption d’innocence pour son application effective dans notre pays.
Un grand pas a été franchi avec la présence de l’avocat dès l’arrestation au niveau de la Police ou de la

Gendarmerie, mais la propension à décerner des mandats de dépôt pose un réel problème d’administration de la Justice.

Assane Samb
Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (5)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
THIMMM - 13/02/2018 - 09h 31  
SEYDOU GUEYE FAIT ICI UNE INDIGNATION VRAIMENT SELECTIVE. IL COURT DERRIERE 1.8 MILLIARD ET NE PARLERA JAMAIS DES 200 MILLIARDS DE MR ALIOU SALL PROPRIETAIRE PART DECRET DE SON FRERE DE PRESIDENT DU PETROLE ET DU GAZ DE CE PAYS. IL NE PARLERA JAMAIS NON PLUS DE SIRE DIA DE LA POSTE, DE CHEIKH KANTE L´EX DU PORT, DE MR HANNE DU COUD, .....A EUX 4 ON SE RETOUVE AVEC PLUS DE 400 MILLIARDS, SANS COMPTER TOUS CEUX PROTEGES DANS UNE IMPUNITE TOTALE...LES SENEGALAIS NE SONT NI DEBILES, NI IDIOTS DU VILLAGE....
Sow - 13/02/2018 - 10h 14  
Ce Wistiti vient de commettre une gaffe comme il en l'habitude
Abdoulrahamaan - 13/02/2018 - 12h 51  
M. Samb,Dans tout pays démocratique, les déclarations de seydou guèye lui auraient valu la démission immédiate du gouvernement. Ses allégations mettent à nu le caractère on ne peut plus politique de cette affaire de caisse d'avances de la mairie de Dakar. macky et l'apr vont franchir le rubicon mais le retour de la flamme leur sera fatal. Car à trop tirer sur la corde, on la casse!
Sunugal - 13/02/2018 - 13h 27  
S il y avait une justice au Sénégal, MAKY Sall et son frère seraient en prison
Mawdomalick - 13/02/2018 - 16h 15  
Merci macky geumoul wala
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Près de 7 ans après son élection : Macky Sall prône la réforme de l’administration
Les cadres de Benno accusent l’opposition de vouloir déstabiliser le pays
Macky Sall au forum des investisseurs : “Nous voulons avancer en rythme accéléré en évitant les pertes de temps indus, c’est pourquoi l’administration doit être réformée…”
Lettre Ouverte - Amadou Ba répond à Karim Wade: "c'est le mal être d'un enfant gâté depuis son exil doré"
Mankeur Ndiaye explique pourquoi les cimenteries doivent payer des taxes
Cheikh Bamba Dièye sur le Groupe consultatif de Paris: "Tout esprit cartésien devrait s'abstenir d'emprunter plus qu'il n'en a besoin"
Vidéo-Macky Sall prépare un hold up électoral
Apres le dépôt de leurs candidatures : Les deux «k» a l’écoute du conseil constitutionnel
Alioune Tine sur l’indépendance de la justice : «il est de la responsabilité des juges de s’émanciper»
Père noël
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 80789 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 80675 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 57371 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 48740 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 48111 fois
 
   
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017