Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SOCIETE
 
 
L'alerte du Dr Mamadou Diouf de l'Université Columbia sur la tuerie de Bofa : "Ceux qui ont fait ça voulaient se faire connaître"
Publié le : Dimanche 21 Janvier 2018 - 17:52 - Source : dakarmatin - Commentaires : 2 - Consulté : 1815 Imprimer

Invité à l'émission "Objection" de la Sud FM, le Docteur Mamadou Diouf, professeur d'Histoire à l'Université Columbia (Usa) a fait une analyse plutôt décalée de toutes celles faites jusqu'ici par les observateurs et autres pseudo-experts sur le massacre de Bofa. 
L'historien s'est basé sur le mode opératoire des assassins des 14 personnes pour déceler la motivation de l'atroce acte accompli le samedi 6 janvier 2018.

Selon lui, les individus qui ont perpétré l'attaque de Bofa avaient un désir apparent de se faire une publicité. C'est pourquoi, ils ont rompu avec le modus operandi du Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (Mfdc).
"On a des indications qui semblent être des indications intéressantes. On a les armes utilisées, on a aussi quelque chose qui semble être une rupture. La forme des mises à mort montre effectivement qu'il y a une recherche délibérée de la publicité. Les protagonistes et les commanditaires de ces crimes odieux sont des gens qui veulent être vus", a-t-il expliqué.

Le professeur d'ajouter que "leur profond désir est un désir de faire peur, probablement pour pouvoir se replacer dans la négociation, dans un contexte de ni guerre ni paix".

Mamadou Diouf est un historien sénégalais qui vit actuellement aux États-Unis. D'abord spécialiste de l'Empire colonial français, il porte aussi un regard sans complaisance sur les sociétés contemporaines en Afrique. Ses compétences sont souvent mises à contribution dans les grands débats actuels, comme à propos du discours de Dakar de Nicolas Sarkozy en 2007 ou de la bataille de succession du président Abdoulaye Wade
 

Whatsapp Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (2)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Assi - 21/01/2018 - 18h 20  
B­ie­n­v­e­n­ue s­ur le m­e­i­l­le­ur s­i­t­e de r­e­n­c­o­n­t­re­s d­e s­e­x­e >>> w­w­w.­s­e­x­yd­r­o­m.­c­o­m
Med - 22/01/2018 - 13h 05  
Le prof est passé totalement à côté de son sujet!Cette organisation criminelle, drapée sous le manteau d'un mouvement de libération fondé sur des basas strictement ethnicistes et séparatistes, a toujours exécuté ses victimes civiles avec une cruauté inqualifiable : en les arrosant de balles de kalachs, en les brûlant vifs, en les égorgeant les yeux dans les yeux ou en les enterrant vivants !Elle ne s'est jamais placée dans une logique de négociation, bien au contraire !!Ils ont exécuté ces pauvres ramasseurs de bois morts, que leurs acolytes veulent faire passer pour des prédateurs de la forêt casamancaise et eux, mfdc, les protecteurs innocents de la nature et des ressources naturelles de la Casamance!Pour se venger de la destruction de leurs champs de yamba détruits par l'armée, ils ont massacré ces pauvres innocents choisis en dehors de leur ethnie !! Une organisation bête, cruelle et sectaire ; de vulgaires criminels qui doivent être combattus jusqu'au dernier, ces ennemis de la Casamance!!
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Violences sur les filles à l’école: le Cusems exige des excuses de la part de Human Right Watch
Saly: Macky enrôle le maire
Ada sécurise le parcours
Découverte macabre à l’Unité 24 des Parcelles Assainies : Un Baye Fall retrouvé pendu dans sa chambre
Touba-Meurtre de l’enfant Fallou Ba : le père de la victime déplore l’indifférence des autorités
Serigne Mbaye Thiam charge Human Rignts Watch : “Cette étude a pour finalité d’amener le Sénégal à introduire l’Education sexuelle”
Présidentielle 2019: D’autres ‘’candidats’’ vont se désister
Le ministre du Commerce annule la hausse du prix du ciment
Drame stade deba diop: Trois jeune ouakamois bénéficient d'une liberté provisoire
Les cheminots de DBF et du PTB lancent une grève d'avertissement de 24 h
 
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 79003 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 77002 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 55942 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 47545 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 46898 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 19 octobre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 19 octobre 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 17 octobre 2018
AUTRES AUDIOS ...
Décryptage du 17 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - thème : l'insécuri ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Mansour Faye choisit la société SUEZ à la place de SDE
18/10/2018 - 16:24
TOSYALI, la sulfureuse entreprise turque débarque au Sénégal
18/10/2018 - 16:44
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
«Je ne transhumerai jamais»
03/10/2018 - 20:40
Transhumance : Moussa Sy (aussi) rattrapé par l'histoire !
03/10/2018 - 09:54
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Ousmane Sonko, la meute
L'OEIL DU CITOYEN
L’engagement citoyen !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 17 octobre 2018
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Ousmane Sonko, un «DOOMU ARAAM» qu'il faut exécuter !
19/10/2018 - 09:08
La faune des bêtes immondes
19/10/2018 - 08:32
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 13 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - invité commissaire Abd ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 17 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - thème : l'insécurité da ...
AUTOUR DU MICRO
Autour du micro reçoit Ibrahima Thiam « Un autre Avenir »candidat à la prés ...
AUTRES VIDEOS
Candidature à la présidentielle 2019 :revivez l'intégralité de la déclarati ...
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017