Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SCANDALES D'ETAT
 
 
Les graves révélations du procureur Aliou Ndao qui mouillent Macky Sall et son régime
Publié le : Samedi 30 Décembre 2017 - 18:02 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 25 - Consulté : 11306 Imprimer
Alioune Ndao sort du bois. Et ça ne va sûrement pas plaire à la chancellerie et à certains de ses collègues magistrats, qui pourraient se sentir concernés par ses graves révélations. L’ancien procureur spécial de la Crei, débarqué en plein procès Karim Wade, s’est distingué hier, lors du colloque de l’Union des magistrats du Sénégal (Ums), en pointant ce qu’il considère comme des dysfonctionnements de la justice.

Surtout les prétendues injonctions de la chancellerie adressées au Parquet. Alioune Ndao affirme qu’il arrive que l’exécutif bloque la main d’un juge ; il déplore ce fait. «La chancellerie ne doit donner que des instructions allant dans le sens de la poursuite, c’est ce que dit la loi, rappelle l’ancien procureur spécial de la Crei dans une déclaration relayée par Wal fadjri. Mais on constate que les instructions de non poursuite sont plus nombreuses. Or aucun texte n’autorise le ministre de la Justice à donner des instructions de non poursuite, comme par exemple un classement sans suite ou autre.» «Les instructions sont données au procureur par voie téléphonique…» Le plus dur, regrette le juge Ndao, c’est que certains de ses collègues courbent l’échine face à ces immixtions dans leur travail. Il déplore cela également : «Malheureusement, le magistrat suit parfois la volonté de l’exécutif pour ne pas mécontenter l’autorité hiérarchique alors qu’il doit, poliment mais fermement, refuser. Et celui qui ose braver l’ordre de la tutelle se retrouve sans défense face aux foudres de la chancellerie.»

Aussi, poursuit Alioune Ndao dans son réquisitoire sévère contre l’exécutif, le ministère de la Justice a tendance, selon lui, à sauter le procureur général pour saisir directement le procureur de la République, «violant ainsi la loi de façon délibérée». Et pire, souligne l’ancien procureur spécial, en transmettant des ordres oraux et non écrits. Alioune Ndao détaille : «Les instructions sont données par voie téléphonique ou au cours de réunions et gare au procureur téméraire qui osera aller à l’encontre des desiderata de la chancellerie. Les instructions du ministère de la Justice envers le procureur général doivent être écrites et non orales. Il arrive que l’on demande même au procureur de la République de ne plus répondre à des injonctions données par un procureur général. De tels dysfonctionnements ne peuvent que desservir la justice.»
Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (25)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Ndiathiaar - 29/12/2017 - 13h 55  
Pourtant ces magistrats avaient pondu un communiqué pour défendre leur "honorabilité" qui SERAIENT attaquée par Pape Alé Niang. Et voilà que c'est un des leurs qui attire leur attention sur "la puanteur de leur bouche". Nul ne peut libérer les magistrats du joug du pouvoir politique si ces derniers continuent de fixer leurs souliers. Lâcheté quand tu nous tiens!
Tine - 29/12/2017 - 15h 20  
Bsr confrères Lan mo gueneu lerr li d'où wakhou gann se sont les révélation d'un membre du système et pas n'importe qui le célèbre traqueur des biens suppose impropre tout est clair comme clarté .vous les magistrats pro pouvoir arrêté arrêté arrêté vous n'aitent pas indépendant corrompus de fausses magistrat et pourtant vous avez juré répondre moi injustes
Vérité - 29/12/2017 - 16h 45  
Vous voyez donc que tout ce qui a été dit et fait par les magistrats dans le cadre du procès de Karim Wade était téléguidée par qui vous savez! Ce que ce que Procureur qui était au cœur du système a dit est clair comme l'eau de roche.
Gor - 29/12/2017 - 17h 00  
LE DROIT SENEGALAIS NE DOIT PAS ACCEPTER LE JUGEMENT DE KARIM c'est comme Hitler qui jugeait en son temps le Général DEGAULT
Ggg - 29/12/2017 - 18h 17  
«Les instructions sont données par voie téléphonique ou au cours de réunions et gare au procureur téméraire qui osera aller à l’encontre des desiderata de la chancellerie."Les auraient-t-il-enregistrées avec son téléphone?
Kane - 29/12/2017 - 21h 00  
Il faut arrêter l hypocrisie qui consiste à dire que notre justice est indépendante
Xeme - 29/12/2017 - 22h 12  
RV à la prochaine CREI où Aliou Ndao sera poursuivi pour enrichissement illicite.
Nd - 29/12/2017 - 22h 28  
L injustice constitue un frein à l économie .
Thiao - 30/12/2017 - 06h 15  
traque ethnique pour ecarter les candidats wolofs comme karim et khalifa
Okine - 30/12/2017 - 17h 58  
Macky Salle à lui même dénoncé le fonctionnement de la justice en pleine campagne électorale à ce que je saches aucune réforme majeure ne à été faite après son accession au pouvoir. La justice a de sérieux problèmes on ne peut pas faire semblable de la ignorer. Essayons de y remédier pour le intérêt de tout le monde.
Mor - 30/12/2017 - 19h 19  
c'est une république dirigée par des accroupis :les décisions de justice sont foulées au pied par les ministre de Macky et pourtant il ose parler de respect du droit
Mouso - 30/12/2017 - 19h 56  
Voila un presidenr malhonnete qui vafinir tres mal . Aliou Ndao la CREI te jugera avec ton collegue Bassirou Gueye procureur
2KB - 31/12/2017 - 14h 31  
Encore un des leurs!!! La justice pert l'équilibre...
Khalil - 01/01/2018 - 08h 30  
Que les 03 pouvoirs aillent tous en enfer.Nous en avons marre de ces marionnettes.
Badara - 13/01/2018 - 12h 11  
Comme disez l'autre..! La juste et 1 maillon faible de l'etat
Badara - 13/01/2018 - 12h 13  
Comme disez l'autre .! La justice et 1 maillon faible de l'etat
Assi - 15/01/2018 - 20h 02  
B­ie­n­v­e­n­ue s­ur le m­e­i­l­le­ur s­i­t­e de r­e­n­c­o­n­t­re­s d­e s­e­x­e >>> w­w­w.­s­e­x­yd­r­o­m.­c­o­m
Mya - 16/03/2018 - 19h 41  
Donc Macky a déjà donné des instructions sur l'issue du procès Khalifa Sall ?En tous cas si le juge s'oppose aux instructions de Macky, tous les sénégalais sortiront dans la rue pour le défendre et il deviendra un héro national.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Des ministres disposent de sociétés écrans pour capter la ressource publique
Appel d’offres pour l’exploitation de l’hydraulique urbaine : Odieux soupçons sur la transparence du processus
Air Sénégal en zone de turbulence
Le building de la corruption
Hcct : Nébuleuse autour d'une location
Le fils du responsable Apr de Touba Pathé Diakhaté "délivre" un passeport diplomatique à la fille d’Ablaye Mbaye Pékh
Réfection du building administratif : La facture gonfle à 40 milliards
Ce dossier qui plombe la candidature de Samuel Sarr
Sahel Aviation, une compagnie créée par Aliou Sall
Le "tong-tong" de l'aéroport Léopold Sedar Senghor
 
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 78891 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 76851 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 55831 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 47478 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 46801 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 15 octobre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 15 octobre 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 10 octobre 2018
AUTRES AUDIOS ...
Ça Me Dit Mag du 13 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - invité commissa ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Des ministres disposent de sociétés écrans pour capter la ressource publique
15/10/2018 - 16:47
Appel d’offres pour l’exploitation de l’hydraulique urbaine : Odieux soup ...
15/10/2018 - 16:26
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
«Je ne transhumerai jamais»
03/10/2018 - 20:40
Transhumance : Moussa Sy (aussi) rattrapé par l'histoire !
03/10/2018 - 09:54
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Pourvoi en cassation : La Jurisprudence Abdourahmane LY doit s’appliquer à Kh ...
L'OEIL DU CITOYEN
L’engagement citoyen !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 10 octobre 2018
 
 
CONTRIBUTIONS
   
L'isolement d'un président de la république
14/10/2018 - 15:29
Alerte à la vendetta contre Ousmane Sonko
13/10/2018 - 09:25
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 13 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - invité commissaire Abd ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 10 octobre 2018 avec Pape Alé Niang : une démocratie capturée
AUTOUR DU MICRO
Autour du micro reçoit Ibrahima Thiam « Un autre Avenir »candidat à la prés ...
AUTRES VIDEOS
Candidature à la présidentielle 2019 :revivez l'intégralité de la déclarati ...
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017