Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SOCIETE
 
 
Couverture Maladie Universelle : ça sent déjà la faillite !
Publié le : Jeudi 7 Décembre 2017 - 15:25 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 0 - Consulté : 734 Imprimer
L'annonce du remboursement des césariennes, de la gratuité des soins et du plan sésame aux structures hospitalières avait suscité beaucoup de joie à travers le pays, mais aujourd'hui le constat est amer. Pour cause, avec plus d'une année de retard dans l'exécution de ces services dans certains hôpitaux, des médecins-chefs de districts dénoncent énergiquement ces lenteurs dans le règlement des factures.

Selon les informations relayées par nos confrères du journal "Le Témoin", l'Agence de la couverture maladie universelle (Acmu) tarde à honorer ses engagements par rapport aux remboursements des hôpitaux relatifs à la gratuité des césariennes et des soins, ainsi que le plan sésame. Mamadou Demba Ndour, gynécologue obstétricien en service à l'hôpital de Matam a publié sur sa page Facebook lu par ledit journal que "les établissements ne sont pas remboursés. Au niveau de notre structure on est sur 11 mois de césariennes gratuites et 6 mois de dialyses gratuites non remboursées. Je ne parle pas du plan sésame et de la gratuité des soins des enfants de moins de cinq ans" ; avant d'ajouter que "l'Agence de la couverture maladie universelle (Acmu) est plutôt préoccupée à louer des immeubles dans toutes les régions et à gérer son lourd budget de fonctionnement" qu'à rembourser les dettes hospitalières.  Toujours dans les témoignages rapportés par le journal, Lamine Tamba, un gérant d'une mutuelle de santé, soulève un autre aspect du problème. "Au-delà de la composante prise en charge des gratuités de la CMU, la branche mutuelle de santé au niveau du monde rural ne se porte pas mieux car l'indice des cotisations ne cesse de se dégrader passant de 57% à 25% au niveau de notre mutuelle de santé. L'Etat doit accepter de mettre en place une structure financière autonome gérée avec rigueur et qui sera en relation avec les structures sanitaires afin que les remboursements des actes soient automatiques pour permettre de renouveler les consommables. Sinon nos hôpitaux et postes de santé continueront de rester dans des mouroirs pour la majorité des Sénégalais"

Des efforts sont certes consentis pour l'amélioration du système sanitaire dans notre pays, mais avec moins de 10% du budget alloué à la santé, ce qui est insuffisant pour assurer le bon fonctionnement des structures primaires à plus forte raison payer pour une CMU.   
Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (0)
Ajouter un commentaire
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Affaire du "policier gifleur" : Le Forum du justiciable exige la libération de l'auteur de la vidéo et appelle le Dg de la police à...
Joseph Mendy, le jeune homme qui a pris la vidéo du "policier gifleur" arrêté
Vidéo-Le policier qui avait giflé un motocycliste relevé, "pour purger une sanction disciplinaire’’ (POLICE)
Gora Khouma: " Le permis à points risque aussi de favoriser la corruption"
Le Cos/M23 Sur « Le Pied De Guerre »
Carnet de vaccination contre la fièvre jaune à l’Aibd : la mesure suspendue jusqu’ à nouvel ordre
Scandale sur des crédits fictifs en Douane : 1,8 milliard de F Cfa volé
Aly Ngouille Ndiaye : «92% des cartes d’identités biométriques ont été retiré ; On ne peut pas laisser le terrain libre à Idrissa Seck »
Soya Diagne reste confiant car les avocats ont démontré que les deniers publiques n'appartiennent pas á l'Etat
Me Ousseynou Gaye dénonce l'affaiblissement de leur profession d'avocat sur ce procès
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 71135 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 64367 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 50731 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 43745 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 42584 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 23 février 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en Wolof de Pape Alé Niang du 23 février 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 21 Février 2018
AUTRES AUDIOS ...
Mame Boye Diao directeur des services fiscaux membre de l'APR est l'in ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Nouveau scandale dans la délivrance des cartes biométriques: des CNI sans cart ...
01/02/2018 - 13:35
AIBD : un marché de 500 millions filé à un Français sans aucun appel d'offre ...
07/01/2018 - 02:06
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Vidéo-6 Mars 2012: écoutez le discours du candidat Macky Sall quand il sollici ...
12/02/2018 - 14:59
Vidéo-Sada Ndiaye: "Macky Sall ne connaissait même pas le Fouta"
04/01/2018 - 11:30
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
2019, c'est demain!
L'OEIL DU CITOYEN
<< Qui se sent morveux… se mouche ! >>
WAX DEUG
Affaire Khalifa Sall : après avoir terrassé l'immunité parlementaire, place ...
AUTRES ...
Voici la chronique du 21 Février 2018
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Affaire Khalifa Sall: Comment en est-on arrivé là dans une administration romp ...
23/02/2018 - 07:42
Système de rémunération des agents de la Fonction publique : tout remettre à ...
20/02/2018 - 08:33
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça me Dit Mag du 10 février 2017 avec Pape Alé Niang
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 21 février 2018 avec Pape Alé Niang : l'audit du fichier élect ...
AUTOUR DU MICRO
Mame Boye Diao directeur des services fiscaux membre de l'APR est l'invité de v ...
AUTRES VIDEOS
Première déclaration du nouveau Khalif Général des mourides
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017