Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
ECONOMIE
 
 
Loi de finances initiale 2018 : quand le ministre Amadou Ba traficote les chiffres de la masse salariale
Publié le : Mardi 14 Novembre 2017 - 10:37 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 4 - Consulté : 1989 Imprimer
Depuis 2014, le ministre de l'Economie et des Finances, à chaque vote de la loi des finances, attire l'attention des Sénégalais sur le rythme d'évolution de la masse salariale par rapport à nos recettes fiscales. Et cela dans l'optique de respecter le critère de convergence du Pacte de convergence, de stabilité et de solidarité de l'UEMOA qui maintient le ratio masse salariale/ recettes fiscales sous la barre des 35%.

Le journal "Les Echos" qui fait la remarque dans sa parution du mardi rappelle que l'UEMOA, animée par la volonté d'assurer une meilleure discipline budgétaire en appui à la politique monétaire commune, a édicté, en janvier 2003, un certain nombre de critères de convergence répartis en deux rangs de quatre. Des critères censés permettre de créer les conditions propices à la stabilité des prix et de garantir une croissance forte et durable. Il s'agit aussi, à travers ces normes et critères, de mesurer le degré de bonne gouvernance et de gestion des finances publiques internes, aux fins d'éviter de perpétuer les déficits des Etats.

Pourtant, ajoutent nos confrères, depuis 2013, le critère de second rang de l'instance monétaire concernant le maintien sous la barre des 35% du ratio masse salariale/ recettes fiscales n'est pas respecté par le Sénégal. Ce, bien que les chiffres déclarés classent notre pays parmi l'un des rares huit pays de l'UEMOA à se conformer à ce critère de convergence. Le journal parle ainsi de faux et usage de faux sur les chiffres de la masse salariale. 
Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (4)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Le vrai - 14/11/2017 - 12h 52  
avec Amadou ba tout est faux
Fara - 14/11/2017 - 13h 34  
Ce n'est pas le journal les "Echos" qui a écrit cet article mais le "Témoin". Rectifiez cette confusion au moins
Salonic - 14/11/2017 - 13h 49  
Pardon pour le hors sujet,mais je voudrai interpeler les Sénégalais sur un fait anodin,mais oh combien trés vicié.Dans le quotidien l'observateur du Lundi 13 Novembre 2017,l'article concernant la soirée de Youssou Ndour au Grand Théatre,a été rédigé sans que la date de tenue n'y a jamais été mentionnée,du début jusqu'à la fin, à part la date du 18 novembre.Aprés verification,cétait le Samdi 11 Novembre 2017, coincidant avec la cérémonie du rappel à DIEU du Khalif Général des NIASSENE.Conclusion aprés réflexion,je me suis dit que Youssou n'a aucun respect pour les familles religieuses,ensuite le journaliste qui a écrit l'article mérite la guillautine parce qu'il ne respecte pas les Sénégalais qui le lisent tous les jours.Je souhaite que ces actes venant et de Youssou,et du journaliste ne reste pas sans suite parce qu'étant vraiment offensant.
G - 14/11/2017 - 15h 15  
Avis de recrutement 2017-2018La société Great Wall Motors lance au titre de l’académie 2017-2018 un recrutement en recherchant des gents qui ont au moins un diplôme scolaire et autre diplôme pour travailler dans cette société. Apres vos inscription Certain papiers sont à fournir gratuitement au postulant de cette année comme : le billet d'avion aller-retour, carte de séjour,hébergement et l'aide pour sont visa (Pays de provenance-ANGLETTERRE LISBURN).Contacter le chef représentant pour votre inscription : E-mail: africagreatwallmotors@gmail.com
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Les entreprises de la sous région à l’école des systèmes de management Environnemental
Un coup de jeune pour la Sénélec
L'Etat draine 293 milliards de dette
Macky confie le poste de Vice-gouverneur de la BCEAO à l’ancien ministre Abdoulaye Diop
Alioune Sarr apporte des explications sur la mauvaise qualité de la pomme de terre
Unacois: Les commerçants ne veulent plus de la pomme de terre locale
La société générale libéré 7 milliards de Fcfa pour sauver Air Sénégal
Le directeur des Douanes :"La fraude sur l'huile et le sucre met à genou l'économie"
Exploitation de la ligne Dakar-Paris par la compagnie Air Sénégal Sa : Maimouna Ndoye Seck apporte des éclaircissements
Infrastructures :"Ila Touba" livré mi-octobre et Aibd-Mbour-Thiès mi-décembre
 
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 78186 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 74593 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 55420 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 47140 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 46257 fois
 
   
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017